precoce ou TDAH?

Ce sujet a 17 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  Loulanis, il y a 9 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Réponses
  • #20470
     Loulanis 
    Participant
    Points: 259

    voila, mon fils de 6 ans vient de rentrer au cp. Cela ne se passe pas bien. Il a enormement de mal a rester a sa place, intervient regulierement sans lever la main, pousse les autres enfants dès qu’il sort de classe, est meme brutal. La maitresse est persuade qu’il presente tous les symptomes du tdah. La maitresse presente son travail et attitude ainsi; niveau de lecture performant, est avance par rapport aux autres, il est avide d’interet, la sollicite tres regulierement par ces questions, est pertinant, tres bon niveau de langage, se perd a l’ecrit, ne se concentre pas durablement, manque de maturite.
    Mon fils de son cote me dit tres regulierement qu’il s’innuie, que ça ne va pas assez vite, qu’il repete toujours tout trop souvent, il a le sentiment de ne pas apprendre et me demande de la descolariser.
    Il tres emotif, fait des crises, supporte mal les frustrations, quand il faut « apprendre », une poesie par exemple, c’est la crise pendant une heure il se sent pas capable me dit que c’est trop long, alors qu’une foi celle-ci passee ça lui prend 2 mins. Il me fait par que ça tourbillonne dans sa ete, se pose des question spirituelle ou plus sientifique, l’evolution de l’homme, la naissance de la terre. Il ne se passionne pas veritablement pour quelque chose et peut passer du coq a l’ane.
    Je ne sais que penser, pouvez vous m’eclaire? Faut-il rechercher du cote de l’hyperactivite ou de la precosite? Merci.

    #20526
    Photo du profil de doty doty 
    Participant
    Points: 411

    Les instit m’agacent, pour eux, si un enfant bouge un peu, il est hyperactif. Dans votre cas, je pencherai pour la précocité mais seul un test peu le confirmer. Ne pas prendre à la légère son envie de quitter l’école (j’ai le cas chaque année avec mon fils de 8 ans). Lui montrer qu’on prend en considération cet ennui. pour ma part en CP, je lui faisais lire des blagues (plus ludiques), je lui faisais apprendre ses poésies tout en jouant aux cartes (seul moyen pour éviter l’hystérie de la répétition), aujourd’hui il est en CE2 et il les apprend parfaitement bien et calmement et en milieu de CP, je ne faisais plus faire les devoirs car il revoyait ce qui avait déjà été vu en classe et refaire l’agaçait. Lui ouvrir l’esprit autrement : lui apprendre à cuisiner, creuser sous la terre du jardin pour voir quels animaux y vivent, lui faire faire de l’histoire, des enquêtes etc.. Moi ca a marché même si chaque année il y a quelque chose qui ne va pas…

    #20534
     Loulanis 
    Participant
    Points: 259

    Merci beaucoup pour votre reponse qui me reconforte.

    Nous avons rendez-vous avec la psychologue scolaire pour un premier entretien fin janvier. Je sens que cela va prendre du temps. Apres que se soit une precocite ou autre chose qui le destabilise, l’essentiel c’est de trouver le probleme et qu’il aille mieu, que je puisse enfin le comprendre et m’adapter a lui au mieu. J’avoue un peu honteusement que j’echoue en la matiere; mon fils le dit lui-meme: » personne ne me comprend ».
    Cela me fait mal au coeur! C’est pour cela que je cherche differente pistes qui puissent m’eclairer.
    Comme vous me le conseille, la cuisine fonctionne bien et c’est un bon moment de partage, pour les poesies dès la rentree je mettrai en application votre methode se sera certainement moin stressant pour tout le monde (en effet il ne supporte pas les repetitions). Là, avec les vacances, globalement il va mieu, mais les 2 derniers jour d’ecole, il m’a fait crise sur crise, j’etais tres inquiette. De temps nous prenons un livre et ensemble trouvons des reponses a ces questions, mais sur le sujet de la mort, de dieu, du paradis c’est encore difficile, est-ce un age normal pour s’interroger autant a se sujet? Cela fait un moment que ça dure! Il veut inventer la premiere fusee a super reacteurs qui depassera la galaxie pour atterrir au paradis. Est-ce juste de la curiosite ou autre chose, je ne c’est pas. Comment repondez-vous a toutes les interrogations de vos enfants? Moi je ne me sent pas a l’aise et je n’ai pas forcement les comptences pour lui apporter les bonnes reponses.

    Merci encore car je prends bien volontiers les petites astuces que je lis sur le site et elles m’aident beaucoup.

    Bonnes vacances a vous.

    #20554
    Photo du profil de qwerty qwerty 
    Participant
    Points: 178

    Il me rappelle beaucoup ma fille sauf pour le côté indiscipliné en classe. Elle a 9 ans à présent et elle est en CM2, son saut de classe + changement d’école + une maîtresse géniale l’ont un peu réconcilié avec l’école. Pourvu que ça dure !

    Pour la frustration et les crises qui vont avec quand ma fille avait 6 ans, je lui ai dit que ce n’était plus possible ! Je lui ai annoncé qu’on allait jouer toutes les 2, beaucoup, et qu’elle allait perdre, beaucoup ! qu’elle avait le droit de réclamer des pauses pour se calmer, qu’elle avait le droit de me faire des câlins, de pleurer, de faire sortir ses émotions avec des mots, mais qu’elle n’avait pas le droit de se rouler par terre, de tout jeter, de crier d’énervement ! Alors on a joué beaucoup ! Ca c’est pas fait en un jour ! on est d’accord ! Elle a pleuré beaucoup, je lui ai fait beaucoup de câlin, elle a fait sortir ses émotions avec des mots, on a beaucoup parlé et petit à petit elle a réussi à gérer ses émotions. Ca à dû mettre 1 mois. Aujourd’hui elle a 9 ans, toujours des émotions fortes qui arrivent de temps à autres, mais pas le même âge, pas la même méthode. Aujourd’hui je lui ai appris à respirer pour se calmer. Ca fonctionne. Quand elle a passé son test la psy était très étonnée de sa capacité à gérer ses frustrations, je ne vous dit pas la fierté que j’ai ressenti ! Oui j’en ai bavé alors je me lance des fleurs ! lol !

    Après en dehors de l’école je nourris beaucoup ma fille, en activité physique, artistique, je réponds à ses questions, lui fais limite des minis exposés et ça aide a supporter l’ennui de l’école. J’utilise aussi beaucoup l’humour, c’est une dévoreuse d’astrapi, de BD un peu sarcastique. L’humour est aussi une nourriture importante pour les enfants HP ou pas, mais comme les HP sont toujours en mode +++ … 😉

    #20567
     Loulanis 
    Participant
    Points: 259

    Bonjour, merci pour votre reponse.
    Effectivement mettre des mots sur les emotions, savoir les exprimers, c’est ce que j’essaie de lui expliquer, mais pour l’instant cela fonctionne que tres rarement! je mets mes conseils en pratique pour lui montrer que j’entreprends la demarche avec lui. Cependant comme vous le dite ça prend du temps.
    Avec mon fils aine (je me suis aussi poser la question de la precocite mais il n’a pas tester) on maitrise beaucoup mieu la technique de respiration mais cela a pris du temps. Il va beaucoup mieu maintenant et accepte le systeme scolaire tel qu’il est; il lui retse a gerer l’integration avec les « copains ».
    Mon second a un caractere beaucoup moins souple, et lui apprendre a respirer pour gerer la crise ne fonctionne pas pour l’instant. Actuellement j’attends que la crise passe et on discute apres lorsqu’il est pret, il y a tellement de colere en lui! En plus il sent nul, il dit: « je suis bete, ce que je fais est nul! », alors que je trouve que c’est tout le contraire, mais rien a faire il reste camper sur ces idees. Alors oui les calins comme vous dites voila un tres bon reconfort pour lui comme pour moi! N’avez-vous jamais ete en manque de patience? J’avoue qu’il m’arrive d’etre a bout, alors les poses calins me font autant de bien.
    J’espere egalement que la psycologue scolaire va etre competente car mon fils attends beaucoup d’elle!
    Je vais prendre le temps de jouer plus comme vous l’avez fait et je verrais bien. Nous avons egalement adopter un chien, je vois combien il est capable d’expliquer au chien ce qu’il attend de lui, c’est formidable car il commence a comprendre qu’il faut s’exprimer par la parole!
    Je constate que les vacances lui font du bien, les crises se sont faites rares, sont beaucoup moins fortes(car elles sont controlees rapidement) et il mange a nouveau normalement.
    Merci a nouveau pour votre temoignage et vos conseils, nous allons y arriver!
    Meilleur voeux a vous.

    #20574
    Photo du profil de Emilie12 Emilie12 
    Participant
    Points: 286

    Mon fils de 6 ans fait ou plutôt faisait pas mal de crises un peu surprenantes pour son âge. Dans ces cas-là, le mieux est de ne surtout pas s’énerver, lui dire calmement d’aller se calmer dans sa chambre ce qui est le mieux pour tout le monde. Ce n’est pas une punition mais un endroit où, seul, la pression retombe doucement. Il en revient calmé et on n’en parle plus. A l’école, ils ont aussi la même méthode.
    A une époque on lui a donné un coussin d’énervement qu’il pouvait taper, mordre et écraser à souhait. Ca l’a amusé un temps.

    Pour renforcer l’estime de soi, notre orthophoniste nous a donné qq tuyaux. Lui dire « oui tu as raison », « c’est une bonne idée », féliciter les bonnes actions et ne pas insister sur les échecs. Lui parler de ses progrès. En parlant de cuisine, mon fils est heureux d’écrire les recettes, c’est lui qui casse maintenant les oeufs, mesure la farine…

    Il est aussi passionné de dinosaures. Son désir d’apprendre et de complexité est assouvi avec tous les noms en latins, les périodes et ce qu’il adore par dessus tout c’est dessiner. Nous avons des dizaines et des dizaines de dessins. Et là aussi, on le félicite souvent pour ses magnifiques dessins (que l’on affiche!)

    Quant aux questions existentielles, parfois on arrive à répondre quand on est bien inspirés, parfois on trouve des réponses dans des encyclopédies pour enfants, parfois on explique qu’on ne voit pas comment expliquer ou bien (et je trouve ça important) qu’on ne sait pas. On peut ainsi lui montrer qu’on peut vivre sereinement dans l’incertitude et aussi l’imperfection. Cela rassure beaucoup mon enfant de voir que nous aussi les adultes nous ignorons des choses, nous apprenons encore et nous nous trompons.

    Bonnes fêtes

    #20575
    Photo du profil de qwerty qwerty 
    Participant
    Points: 178

    Si, si il m’arrive d’être à bout de patience ! Moins maintenant, j’avoue que depuis qu’elle sait gérer ses frustrations je ne rencontre plus de grosses difficultés avec elle. Mais à l’époque
    elle me faisait littéralement péter les plombs. C’est pour ça que j’ai décidé de mettre en place ce système, c’était plus possible autrement, c’était 7/8 crises par semaine !

    Après je ne suis pas de nature patiente, je veux toujours tout pour avant-hier ! Mais avec mes enfants je suis, de l’avis de tous très patiente, je leur consacre énormément de temps. C’est épuisant, d’autant que je suis mère célibataire.
    Mais j’ai l’impression de ne pas avoir vraiment le choix, en tous cas ils me le font bien comprendre si ils se sentent « délaissés ». J’ai 2 enfants qui sont très demandeurs en temps, attention et câlins. Il m’arrive de ne plus supporter
    physiquement leurs câlins tant ils me collent ! Paradoxalement ils sont hypers indépendants. Quand j’en peux plus je les laisse à une amie ou à ma mère et je prends du temps pour moi, seule, je me ressource, c’est essentiel …

    Bonne année 🙂

    #20576
     Loulanis 
    Participant
    Points: 259

    Merci a Emile12 et a Qwerty pour vos reponses.
    Je vais egalement faire l’essaie du coussin ou quelque chose de similaire. Cela me semble tres interressant!
    Votre fils a trouve dans le dessin quelque chose qui le canalisait, qui lui permet de s’exprimer. Pour mon fils aine, il c’est passe la meme chose, le dessin a ete pour lui comme un « echapatoire »,il se debrouille vraiment bien (sauf le coloriage, il ne le fait jamais) car il a un grand sens de l’observation. Pour mon second il se passe tout le contraire il se met la pression et fini en crise car se n’est pas parfait. Je crois qu’il n’a pas encore trouve son « petit truc a lui », alors on l’aide dans se sens. Actuellement nous essayons avec la guitare (merci pere noel!) nous l’encourrageons dans sa recherche ( et ce malgres le bruit!!!! lol).
    Je suis plutot patiente, certaines personnes de mon entourrage me le reproche presque; mais a certain moment je n’en peu plus! Cela me reconforte de me dire que d’autres personnes comprennent et ont vecu ou vivent la meme chose. Votre entourrage a t-il ete un peu austerre vis a vis de vos enfants et de la façon de vous fonctionnez avec eux? Car pour certain, le comportement de mes enfants releve uniquement d’un manque de severite flagrante! Cela ne les regardent pas bien entendue et leur fait comprendre, mais du coup je ressent un manque d’interet de leur part vis a vis de mes enfants. Comment les adultes reagissent-ils par rapport a vos enfants?
    J’ai tois enfants, les 2 garçons s’occupent bien de leur petite soeur de 14 mois, ils l’adore, mais mes 2 garçons ensemble, qui pourtant partagent beaucoup de centre d’interet commun, qui se ressemble beaucoup dans leur comportement, sont en perpetuel conflit. Est ce la meme chose pour vous? C’est un peu comme si ils se mettaient en competition, ou, alors que se sont deux enfants qui ont un langage assez developper, ils ne sont pas capable de se parler correctement. Les difficultes d’integration qu’ils rencontrent avec les autres enfants peuvent-ils se repercutent aussi dans la fraterie?

    Pour en revenir a mon second, il n’est peut etre pas precoce et tout ça est peut etre lie qu’a l’hyperactivite comme le pense sa maitresse mais tous les conseils que vous m’apporte son tres precieux! Le temps nous donnera certainement les reponses que nous attendons.

    Un grand merci.

    #20584
    Photo du profil de qwerty qwerty 
    Participant
    Points: 178

    J’ai 2 enfants, une fille de 9 ans et un garçon de 17 mois. Je ne connais donc pas les problèmes de fratrie que vous rencontrez, mais ils me semblent assez classique si j’en crois ce que me racontent mes copines ! Faut les laisser
    gérer leur relation sans trop vous investir émotionnellement je pense et intervenir uniquement lorsque c’est nécessaire mais les laisser résoudre leurs mésententes. En grandissant je suis sûre qu’ils se rapprocheront. Il y a des livres sur les fratrie, peut être aurait vous plus de réponses ? Mais je ne pense pas que les problèmes d’intégration et de fratrie soient liés.

    Concernant l’entourage, pareil, j’ai un modèle de petite fille qui est, je pense différent de vos garçons, donc je n’ai sûrement pas vécu les mêmes situations que vous. Par exemple ma fille ne faisait ses crises qu’à la maison. Jamais à l’extérieur, jamais à l’école, même pas avec son père. C’était tout pour maman, c’était cadeau ! lol ! Mais je ne l’ai pas mal pris, je l’ai pris pour un acte de confiance mêlé à un appel à l’aide. Elle savait je pense qu’avec moi elle n’avait pas besoin de faire d’efforts, de faire semblant d’être adaptée, c’est souvent le problème des petites HP, la suradaptation, ce qui fait qu’elles passent souvent inaperçues et sont beaucoup moins testé que les garçons.Ma fille est très réfléchie, très raisonnable, très polie, très juste et d’une grande gentillesse. Mais elle n’est pas parfaite, elle est chiante, vraiment, très ! et, ce qui n’est pas à mes yeux un défaut, mais qui m’a valut des réflexions principalement de ma mère et de son père, je dois tout lui expliquer, je ne peux pas lui demander de faire quelque chose sans qu’elle en comprenne le sens et le but et si elle estime que c’est justifié elle va le faire, si elle estime que ça ne l’ai pas je peux toujours me brosser ! J’ai pris le pli de faire avec, d’autant qu’elle a quand même souvent raison dans son raisonnement. Ma mère et son père ne l’accepte pas, ils prennent ça pour de l’insolence et me disent que c’est moi qui obéis à ma fille alors que ça devrait être le contraire. Je leur dis que chez moi personne n’obéis à personne, qu’on collabore librement. Le père de ma fille ne me dit plus rien à ce jour, ma mère me lâche des petits pics de temps en temps, mais ça me passe un peu très beaucoup au-dessus de la tête ! Ma fille est déjà très bien comme elle est, elle n’est pas parfaite, ne le saura jamais et ce n’est pas mon but. La psychologue a conclu à une petite fille épanouie, qui a une bonne représentation d’elle-même ( même si fragile comme tous les HP) avec un bon équilibre psycho affectif. Elle est heureuse et c’est vraiment tout ce qui m’importe.

    Ces difficultés d’intégration ce sont résolus (en grande partie) après un saut de classe et un changement d’école. Il y a toujours des moments difficiles, la semaine dernière encore elle est rentré en larmes à cause d’une boutade d’enfant qu’elle a très mal vécu qui s’est passé il y a 1 mois, qu’elle n’a toujours pas digéré et quand elle a voulu leur en parler, ils ont rigolé en mode « mais t’es encore là toi !?! Elle espérait une reconnaissance de son chagrin et des excuses elle a eu, réaction typique d’enfants, des moqueries. C’était vraiment rien de méchant, elle est très appréciée de ses amis, mais la sensibilité des HP … un rien et elle se sent rejetée. J’ai essayé de lui expliquer que son sentiment de rejet n’était pas toujours réel, mais plutôt dans sa tête. Je le sais elle me rappelle moi. Mais elle n’a pas encore bien intégré l’idée. Après il y a des anecdotes rigolotes, comme cette fois où je l’entendais essayer d’expliquer le principe d’une équation à ses petits copains de CM2 qui pipaient pas un mot de son histoire de A égale j’sais pas quoi ! Ca l’énerve un peu par ce que pour elle c’est simple et elle la fibre pour apprendre aux autres, elle adore transmettre son savoir. Dès la maternelle si un enfant ne savait pas ce qu’était un Hippopotame, le lendemain elle ramenait son livre sur les animaux ! Au CP elle avait pris en charge une petite qui avait du mal à apprendre à lire. Là ses amis viennent parfois à la maison pour qu’elle leurs expliquent une notion pas comprise à l’école. Elle est chou.
    Pour mon fils il n’a que 17 mois, les réflexions sont déjà là, encore et toujours ma mère, qui trouve que je le laisse un peu trop libre de mener ses petites expériences. Son père quant à lui au dernières nouvelles me disait que les HP ça n’existait pas, c’était une pure invention de la psychologie, que tout le monde né avec le même potentiel après t’as ceux qui bossent et ceux qui font rien. Que ma fille n’est pas plus intelligente qu’un autre enfant, qu’elle a juste une mère à son écoute et qui lui a surement appris pleins de choses qui font qu’elle est en avance aujourd’hui. Mon Haut Potentiel à moi, j’en parle même pas ! Ca l’a bien fait rire ! Je précise que mon fils était un petit « accident » et que ma relation avec son père fut très courte. Aujourd’hui il voit son fils, mais nous ne nous parlons plus du tout, mais du tout, du tout, nous ne nous voyons même pas. Donc je ne sais pas si son point de vue a changé depuis. D’autant qu’au dernier rdv pédiatre (il était présent) la pédiatre nous a dit que notre fils était précoce, je lui ai alors dit que ma fille était HP et elle m’a répondu, ok, je comprends à présent ! J’espère que ça l’a fait cogiter … un peu …

    Bon je ne suis pas sure de vous avoir aidé là au final je crois avoir légèrement débordé du sujet !

    Pour en revenir vite fait à l’hyperactivité, c’est un pronostic qu’on ne lâche pas comme ça ! Elle n’est pas habilité à le faire de toute façon ! Une amie était persuadé que son fils était hyperactif, d’ailleurs tout le monde le lui disait ( enfin presque, moi pas) elle est allé voir un médecin quand il avait 2 ans 1/2 ans qui lui a dit mais non il n’est pas hyperactif, juste très vivant ! Elle est restée malgré tout convaincue de son hyperactivité, à l’école ils lui ont posé cette étiquette direct ! Son comportement ne s’était pas amélioré du tout ! voir bien, bien empiré, je pense que le fait que tout le monde lui disait qu’il était hyperactif jouait pour beaucoup. D’ailleurs il y a 3 ans alors qu’il était intenable à l’anniversaire de ma fille il me l’a dit lui-même, « c’est pas ma faute, je suis hyperactif ! » Bref ma copine a fini par aller voir un autre médecin qui lui a filé des médicaments pour l’hyperactivité de son fils. Il était un peu plus calme mais ça n’a pas fait de miracle, elle était convoqué 3 fois par semaine à l’école ( il s’est d’ailleurs fait viré de l’école catholique à 5 ans) il avait de très bons résultats, une bonne réflexion mais très dissipé, insolent etc … Bref ma copine pense à la précocité. Elle décide de faire passer le test à son fils, c’était au début de cette année. Il a 8 ans. Il l’a passé avec la psy de ma fille, 2 semaines avant elle. Résultat, un QI de 100 tout rond, un TDA sans hyperactivité, de gros problèmes psycho-affectif, beaucoup de colères refoulés qui nécessitent un suivi régulier. Ma copine est toujours persuadée que son fils est hyperactif et précoce mais que ça a été « caché » par ses autres difficultés et pense à le refaire tester lorsqu’il ira mieux … Moi je pense (je ne dis pas ça pour vous) qu’il faut faire très attention aux mots qu’on utilise.

    Perso, avant le passage de son test ma fille je n’ai jamais dit à ma fille ou devant ma fille que je la pensait HP. Même quand elle a passé son test elle ne savait pas que c’était pour ça. Je lui ai dit (ce qui est juste et vrai) que c’était un test de personnalité pour l’aider à comprendre ce sentiment de différence qu’elle avait.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 11 mois par Photo du profil de qwerty qwerty.
    #20586
     Loulanis 
    Participant
    Points: 259

    re bonjour,
    en vous lisant je suis oblige de sourire car d’une part je reconnait un peu de mon fils, et d’autre pare les petits piques lance par l’entourage temps a autres je connais aussi! Manque d’effort de comprehention total a mon avis! En meme temps epoque d’educa
    tion differente aussi.
    Je suis tout a fait d’accord avec vous que pour l’instant quelque soit le mal-etre de mon fils je ne dois pas pronocer un mot plutot qu’un autre. Je partage mes reflexions avec mon mari ou sur se forum. Comme vous le dites avec le fils de votre amis, les enfants ont vite fait de s’approprier des mots dits par l’entourage, se qui est tres « reducteur » car ils se voyent tel qu’ils sont decrits uniquement. Excusez moi se n’est pas tres claire! Ensuite ils se comportent uniquement par rapport a leur « description » et les qualites n’apparessent plus! En plus je ne veux pas que mon fils se sente stresse ou angoisse par des testes quelqu’ils soient, j’ai moi-meme rate bien des choses dans ma vie a cause de cela.
    En revanche, je lui est fait comprendre que nous avions pris en compte son mal-etre et que nous allions chercher des solution pour l’aider. Nous esseyons egalement qu’il participe activement dans cette recherche en passant par la parole ou en mettant des outils en place! Car si je reflechi toute seules rien ne se passera!!!

    Merci encore a vous.
    Ps: veuillez m’excuser s’il reste encore des fautes, ma dyslexie me joue encore des tours de temps a autres.

    #20595
    Photo du profil de Emilie12 Emilie12 
    Participant
    Points: 286

    C’est bien de lui avoir dit que vous vouliez l’aider. Même s’il n’a pas réagit directement à ça, cela l’a certainement soulagé.
    Mon fils de 6 ans l’a intégré à sa façon et le dit parfois à sa manière.

    En ce qui me concerne, je n’ai eu que rarement eu des réflexions sur le comportement de mon fils.

    Concernant l’hyperactivité/TDA j’ai une anecdote à vous raconter. Voulant être fixé sur le sentiment qu’on avait sur notre enfant (à savoir s’il était précoce puisqu’on nous avait aiguillé sur cette voie), nous avons consulté une psy clinicienne pour être fixé. Résultat après 1 seul rdv et une grosse heure : « votre fils a des signes de précocité, pas de QI calculable et TDA ce qui affectera sa scolarité, prenez rdv avec ma collègue neurologue pour le traitement » …. !! Pas de compte-rendu écrit, aucun conseil…
    Heureusement l’après-midi j’avais rdv à la Guidance Infantile et la pédiatre m’a affirmé qu’elle ne posait jamais un diagnostic avant 6-7ans et en aucun cas avec une seule entrevue. Les cas d’enfants avec hyperactivité « pure » sont extrêmement rares.
    Voilà c’est juste pour vous témoigner l’intérêt de rencontrer des personnes compétentes.

    Par contre un livre m’a ENORMEMENT aidé à comprendre mon enfant et à le gérer au quotidien, c’est « L’enfant Surdoué » de Jeanne SIAUD. Nous avons évité beaucoup de conflits, d’incompréhension et au moins à la maison les relations avec mon enfant sont beaucoup plus apaisés.
    Si vous avez l’occasion de vous le procurer, il apporte beaucoup de lumière sur la façon de « fonctionner » de nos enfants, la signification des tests, les relations difficiles avec l’école et pourquoi ça coince…

    Bonne journée

    #20630
     Loulanis 
    Participant
    Points: 259

    Bonjour Emilie,
    dites moi, la premiere psy que vous avez rencontree, quand elle parlait de traitement, elle pensait au medicament type ritaline pour les enfants hyperactifs?

    #20639
    Photo du profil de Emilie12 Emilie12 
    Participant
    Points: 286

    Je ne sais pas, elle m’a dit de prendre rdv avec une neurologue de l’hopital et je n’y suis jamais allée. La psy cinicienne n’a été d’aucun conseil, juste négative. J’avais pris rdv avec elle car elle venait d’arriver dans la région et son planning n’était pas surchargée. Je comprends pourquoi…

    #20642
     Loulanis 
    Participant
    Points: 259

    Bonsoir,
    en effet je comprends aussi. Comme quoi meme des professionnels exterieur a l’ecole, peuvent etre de mauvaises ressources! Justement apres tous les temoignages negatifs que j’ai eu, je cherche quelqu’un de bien en qui je puisse faire confiance. Il y en a plusieur specialise dans la precocite mais savoir lequel est le plus adapter est complique. J’ai donc laisse un message a plusieur dans l’apres midi, et j’ai obtenue une reponse me disant qu’il etait tout a fait pertinant de faire le bilan, cependant, elle n’a plus de place! J’espere que demain mon pedopsy pourra mieux m’orienter.
    Merci.

    #20643
    Photo du profil de Emilie12 Emilie12 
    Participant
    Points: 286

    Je crois que le bouche à oreille et la longueur de la liste d’attente sont probablement des indicateurs très fiables 🙂 !! Même si ça doit être long pour avoir le rdv, je crois que ça en vaut le coup si c’est un bon professionnel.
    Moi je crois qu’on attendra maintenant 2 ou 3 ans pour refaire les tests, si nécessaire, car notre école est à l’écoute des parents et enfants et que notre fils ne changera pas d’école d’ici le CM2

    #20647
    Photo du profil de doty doty 
    Participant
    Points: 411

    Mon fils me,pose souvent des questions auxquelles je ne sais pas répondre. Alors je cherche la réponse sous GOOGLE et lui, il s’agace : « mais tu sais rien, il faut toujours que tu ailles chercher la réponse sur internet ». Il ne supporte pas quand je ne connais pas la réponse à sa question, il veut des réponses précises sur des sujets qui ne m’intéressent pas et que je ne maîtrise pas. Heureusement, il y a son père qui est comme lui et qui lui, a la réponse à tout. Il est aussi super sensible, super émotif et profondément anxieux (s’arrache la peau) et par moment peut être sans émotions (en parlant de ma tante décédée) : « vous l’avez cramée ou enterrée ? ». Surprenant.

    #20657
     Loulanis 
    Participant
    Points: 259

    bonjour doty,
    Oui c’est vraiment pas facile de repondres aux questions! Alors comme vous, je cherche livre internet, documentaire…je prefere la bibliotheque, en plus ça nous fait une petite sortie, mais du coup il faut qu’il attende la reponse. Ca le surprend quand je lui dis que je ne sais pas tout et voie sa deception! C’est un peu dur a vivre parfois,n plus, mes enfants se tournent pratiquement toujours vers moi! Bon en meme temps je suis beaucoup plus dispo que mon mari, mais je regrets un peu qu’il ne s’implique pas plus au sujet des recherches! je fais avec. Moi je comprends surtout quand mes enfants sont sensible a telle ou telle chose car je suis une grande sensible, en revenche je suis dyslexique, alors je but sur plein d’autre choses, je ne sais pas pourquoi mais par moment j’ai l’impression que ça fait peur a mon second!
    Bref, je fais de mon mieux (mais je sais que ce n’est pas toujours suffisant).
    Bonne journee a vous.

    #21115
     Loulanis 
    Participant
    Points: 259

    Bonjour,

    Je viens donner des nouvelles!
    Pour mon fils de 6 ans tout stagne! La maitresse refuse tout ce que je lui propose pour ameliorer le comportement de mon fils en classe. Heureusement, nous avons rectifie notre façon de voir les choses a la maison depuis les vacances de Noel et nous voyons le changement que cela a procure. Depuis nous avons eu le rendez vous avec la psy sco qui s’est tres bien passe. Elle m’a donne des conseils supplementaire et a compris les problemes de mon fils rapidement. Mais voila, elle est debordee et les tests serons effectues qu’en avril. Donc pendant se temps la, mon fils patiente du mieux qu’il peu! Il a quand meme progresse dans son comportement a l’ecole qui est un peu plus calme ( il faut dire que nous fournissons beaucoup cote maison). A la maitresse je n’ai pas parle d’enfant precosse, je lui fournis juste un petit « mode d’emploi » de mon fils, mais elle pense toujours que de toute façon il est juste hyperactif et se justifie de son cote en disant que de toutes façon il ne connait pas tout! A cela je lui repond: « heureusement »! A present la seule raison pour laquel mon fils va a l’ecole c’est la recreation, et encore c’est difficile de temps en temps avec les copains. Heureusement pour nous, il est amoureux!!! La petite fille en question aime bien mon fils egalement, alors croisons les doigts pour que cela dur!
    Toutes les questions que je me posaient sur mon second sont venues faire boule de neige avec celles que je me posaient pour mon premier. Nous avons tout remis en question! J’ai fais la demande aupres de la psy sco pour mon aine, mais elle a refuse de le voire et finalement je ne regrette pas. Nous avons trouve une bonne psy spe pour enfants HP, et il a pu faire les tests rapidement, j’ai beneficie d’un grand coup de chance! Resultat il est bien HP! je m’en veux d’avoir attendu si longtemps, mais mieux vaut tard que jamais! Il est en Cm1 et a des difficultes dans ces relations aux autres avec 2 annees de harcellement a l’ecole. Cette annee c’est tout de meme mieux mais pas tres glorieux non plus! Malgres tout ces efforts d’integration il reste tres a part! J’ai discuter avec sa maitresse avant les vacances et elle semble beaucoup plus ouverte que celle de mon second et est d’accord pour faire du decloisonnement! Oufff! car il commencait a somatiser de plus en plus! J’ai explique a mon fils ce que les resultats de tests voulais dire mais je ne sais pas si il se rend compte ou pas (il communique peu).
    Cela fait du bien de savoir et nous conforte dans les changements educatifs que nous avons entrepris depuis noel. Nous progressons dans le bon sens et meme si le future peu etre difficile aussi, nous savons mieux apprehender les choses.
    Du coup, pour mon second je ne me pose meme plus la question surtout depuis que nous avons vu la progression de son comportement grace a notre nouvelle attitude.
    Apres un echange rapide avec la psy spe de mon aine, celle ci avec un grand sourrir m’a fait part egalement de certains comportements de ma petite derniere (15 mois) qui devraient me metre deja la puce a l’oreille!
    Bref, avec un peu de chance pour notre troisieme nous serons peut etre fin pret! Lol, je l’espere, nous pourrons au moins compter sur nos experiences d’avant!
    Merci a tout le monde pour tous les conseils.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 9 mois et 2 semaines par  Loulanis.
18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Contact

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account