Mais que faire?!

Ce sujet a 6 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  3Flo8, il y a 1 an.

  • Auteur
    Réponses
  • #19647
     3Flo8 
    Participant
    Points: 55

    Bonjour,

    J’ai découvert votre site il y a une semaine un matin, en rentrant d’amener mes 3 enfants à l’école, j’étais un peu perdue et j’avais besoin de repères !
    Alors j’ai tapé des mots sur google, hyper-sensible, colère, intolérant, intelligent, précoce? Quelques qualificatifs qui me venaient à l’esprit en pensant à mon garçon de 9ans.
    Je me sentais (et je me sens souvent!) bien démunie face à lui.
    Pour faire simple, il a marché à 9 mois, parlé à 10 mois, il est impressionnant avec ses réflexions depuis tout petit, il talonne sa sœur, qui a 20 mois de plus, dans pas mal de domaines…ET… C’est aussi de la nitroglycérine émotionnelle depuis qu’il est rentré en maternelle !!
    La maternelle ce fut juste l’HORREUR pour moi et pour lui.
    Au CP : Super maîtresse !!! En février, elle nous demande si on est au courant des capacités de Nathan et nous préviens qu’à un moment il va s’ennuyer, c’est sûr. Elle nous explique qu’elle a un bon groupe de CP, un noyau excellent et que Nathan réfléchit encore plus vite que le meilleur d’entre eux et de loin… Elle l’aurait vu plus tôt, elle aurait proposé de le basculer en CE1.
    Là, je vous dis pas comme on est content ! Notre fils est bon ! et quelqu’un d’autre que nous l’a vu, donc en fait on n’exagère peut être pas dans notre façon de le voir! Mais dur dur++++++ à assumer en fait pour nous!
    Pour l’institutrice, inutile de le faire tester, de toute façon, il est brillant et ça saute aux yeux, (tant mieux, parce que je n’étais pas du tout prête pour faire des test (trop peur qu’il « échoue »… Et après d’être « déçue »?…))
    Mardi, lorsque je suis tombée sur votre site, j’ai quand même fait le test, Nathan a obtenu 48/60 et le verdict semble confirmer une précocité.
    Aujourd’hui, il est en CM1, hyper bon en math, moyen en orthographe dictée (il écrit trop vite sans prendre le temps de bien réfléchir), son niveau scolaire permettrait un CM2.
    Le saut de classe est en questionnement, mais pour le moment il est trop instable émotionnellement (dixit la maîtresse) elle se laisse voir jusqu’à Noël.
    Bien sûr, je ne suis sûre de rien! et c’est bien là tout mon désarroi actuel.
    Je ne sais que faire !
    Alors j’ai pris rdv chez la psychologue, j’envisage peut être de le faire tester pour voir si ça nous éclaire sur sa façon de faire, mais j’ai pas envie de compliquer encore plus les choses.
    A la lecture des 6 profils, je le reconnais bien dans le « décrocheur », ses colères, sa façon de tout envoyer balader par moment…
    En même temps je dis souvent que c’est mon petit fondant au chocolat, tout dur sur le dehors mais très très tendre en dedans et ça fait contraste dans sa tête…
    J’ai beaucoup lu Olivier Revol qui me passionne, j’ai vue des conférences qui m’ont beaucoup appris, j’en retiens aussi qu’il n’est pas très « pour » le saut de classe…

    Je suis vraiment perdue.
    Que feriez vous??? Des idées? Un conseil? Un chemin? Je voudrai juste qu’il soit bien !

    Nathan fait beaucoup d’activités en dehors de l’école aussi (c’est un choix vu le faible temps qu’il passe sur ses devoirs…) mais peut être en a t-il trop maintenant ? (1h30 de hand-ball le lundi et le vendredi+ 1h30 d’escalade le jeudi + 3 heures d’escalade le samedi !)
    Les vacances lui font du bien déjà, on s’éclate, mais bon, il va falloir qu’il y retourne…

    Voilà ! Je suis rentrée direct dans le sujet, je suis consciente de la densité d’information!

    En tout cas, ce site est super bravo et merci pour votre lecture!

    Flo.

    #19679
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2760

    Bonjour Flo,

    Ce qui compte surtout, c’est qu’à un moment plus ou moins proche dans sa vie, votre fils ne « s’écroule » pas par manque de stimulation ou comme beaucoup d’enfants précoces au collège parce qu’ils n’ont pas été confrontés à la difficulté et ne parviennent plus à s’en sortir tout d’un coup avec leur seule mémoire ou sans travailler. C’est vrai que le saut de classe n’est pas l’idéal, mais c’est une solution possible lorsqu’il n’y en a pas d’autre, et qui n’est d’ailleurs pas forcément suffisante dans la durée…
    L’autre alternative est une éducation adaptée (approfondissemnt, enrichissement), au sein d’établissement spécilialisé qui prend en compte les enfants précoces et leurs particularités, ou dans une classe mixte avec projet spécifique pour enfants précoces, cela existe mais ne court pas les rues malheureusement !
    Personnellement je n’attendrais pas et irais consulter un psy spécialisé assez rapidement pour connaître vraiment le fonctionnement de votre fils, ses besoins, et trouver une solution adaptée (au primaire il est plus simple d’agir encore dès maintenant). Je précise que l’instabilité émotionnelle peut aussi être directement liée à un manque d’entrain et s’atténuer lorsque la motivation est retrouvée, c’est l’histoire de la poule et de l’oeuf ! A l’un de mes fils aussi on disait d’un côté : il ne parle pas assez donc ne peut aller dans la classe au dessus, et de l’autre : il faut qu’il aille dans la classe au dessus pou s’exprimer !! et ça a fonctionné…
    Rien ne vaut l’avis d’un bon psychologue spécialisé dans la précocité

    En espérant vous aider.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 1 mois par Photo du profil de Françoise Françoise.
    #19692
     3Flo8 
    Participant
    Points: 55

    Bonsoir et merci pour votre message Françoise,
    Oui, il m’est utile! C’est agréable d’avoir d’autre avis, d’autre visions…
    On a pris rdv avec la psycho de Nathan, on va la voir (mon mari et moi) vendredi prochain et je lui poserai des questions pour savoir si elle connais vraiment le sujet des enfants précoces.
    Pour le moment je sais qu’elle est spécialisée pour les enfants et le couple, nous l’avions déjà vue pour Nathan quand il était petit (maternelle), elle avait reconnue les caractéristiques d’un enfant précoce, mais elle ne pouvais l’affirmer sans test.
    Elle nous avait bien aidé à l’époque, avait vue Nathan!! J’ai gardé un très bon souvenir… On était resté sur l’idée de bien l’occupé sur les activité extra-scolaires… La limite de cette solution, c’est que si Nathan n’est vraiment pas bien, il n’a plus de gout pour ces activités qui le passionne quand il va bien. C’est un ensemble de facteurs qui font l’équilibre et lorsque ça bascule dans le mauvais sans, parce qu’un gain de sable c’est coincé quelque part, plus grand chose ne fonctionne ! Il faut lui redonner l’entrain :
    « l’instabilité émotionnelle peut aussi être directement liée à un manque d’entrain et s’atténuer lorsque la motivation est retrouvée », je vous site, c’est exactement ça !!! Mais pas facile par moment de retrouver la motivation !!
    Enfin, là ça va bien ! On s’amuse bien pendant les vacances,escalade, piscine, balades,films, lecture cool ! Ça le ressource et nous aussi !!! …
    A bientôt :), je suis très heureuse d’avoir trouvé ce site !

    #19697
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2760

    Merci pour les compliments.
    Je suis ravie si vous trouver de l’aide ici !
    Selon les dires d’une ancienne maîtresse de mes enfants, il est rare que les enfants apprécient les vacances scolaires, ils sont, pour la plupart, mieux à l’école où ils sont occupés. Encore un signe ?
    Pour votre psy, l’important est qu’elle puisse interpréter les tests et vous donner des pistes avec un certain recul sur les enfants précoces. Effectivement même s’ils sont occupés en dehors de l’école, cela ne compense pas les grands moments d’ennui pendant le temps scolaire et s’en ressent très souvent après auprès des parents car à l’école ils se contiennent à leur façon et explosent ensuite.

    Bonnes vacances en attendant.

    #19913
     3Flo8 
    Participant
    Points: 55

    Bonjour les internautes d’EPI !

    J’ai 15 mins et pas une de plus pour vous donner des nouvelles !

    Tout va bien chez nous. Mon fils à vue sa psychologue et ça lui a fait du bien, il va la revoir tout les mois et un peu plus si besoin.
    Avec l’école, la maîtresse et nous semblons sur la même longueur d’onde, une discussion à 4 (mon mari, mon fils et moi) à était très bénéfique pour chacun.
    Nathan fait du programme de CM2 (alors qu’il est bien en CM1), parce que de toute façon il va trop vite et à fini pas mal d’activité que la maîtresse propose en autonomie. En parallèle, elle a mis en place pour lui, une aide pour une petite camarade en difficulté. Il ne doit pas lui donner les réponses, mais bien lui expliquer la démarche du résonnement, se qui est très constructif pour Nathan qui va vite à la réponse et parfois sans trop savoir vraiment comment il y est arrivé ;)…

    Étant donné son HYPERSENSIBILITÉ ++++++++++++, le passage en 6ième est en suspend, on est pas contre (ni la maîtresse, ni nous) mais on ne voudrait pas aller trop vite non plus, pour son bien être à lui…
    Bon, lui, il veut aller en 6ième par contre, alors la discussion à permis de déplacer un peu l’enjeu et la psychologue va nous aider à gérer le côté émotionnel et à savoir aussi quoi faire avec la maîtresse pour l’année prochaine.
    Bref, on est tous ensemble autour de lui, chacun à son niveau et dans son rôle.

    Je suis soulagée et je sens Nathan très bien entouré.
    Il ne faut pas hésiter à s’entourer, à parler, à écouter, à expliquer les difficultés, les constats, à prendre le temps de réfléchir ensemble, pour le meilleur de l’enfant.
    Je réalise ma chance d’être entouré de gens ouvert et je souhaite à chacun de vous de trouver des solutions.
    La maîtresse et la psychologue vont s’appeler, la décision de la 6ième se fera en concertation entre tous pour le meilleur pour Nathan.

    15 mins !!!! Fini ! A bientôt et vive ce site dans lequel je me suis plongée, qui m’a aidé à mettre des mots, à prendre confiance et a m’exprimer clairement.

    (désolée pour les fautes !!! Pas le tps de relire!!!)

    #19917
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2760

    bonjour Flo,

    Merci pour les nouvelles, cela fait plaisir surtout lorsqu’elles sont bonnes !
    En effet comme vous l’expliquez très bien, le fait d’être compris et bien entouré est primordial.
    La difficulté pour les parents est souvent de pouvoir discuter de « précocité » avec le personnel enseignant en toute simplicité, afin que l’enfant soit compris dans sa globalité avec ses qualités et ses défauts. Vous avez su bien le faire et la maîtresse de votre fils a eu une bonne réaction avec l’aide personnalisée à un enfant en difficulté en vue d’expliquer un raisonnement. C’est tout l’enjeu d’une scolarité réeussie à partir du collège.

    N’hésitez pas à nous donner des nouvelles et intervenir sur les forums, en aide cette fois-ci par rapport à votre expérience, si vous le souhaitez.
    L’échange d’expériences est toujours bénéfique.

    #19969
     3Flo8 
    Participant
    Points: 55

    Merci Françoise !
    Et avec plaisir pour participer…

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account