Ma famille ne me comprends pas, sentiments de rejets continuels!

Ce sujet a 4 réponses, 5 participants et a été mis à jour par Photo du profil de maman precoce maman precoce, il y a 1 jour et 5 heures.

  • Auteur
    Réponses
  • #21272
    Photo du profil de clairedelune71 clairedelune71 
    Participant
    Points: 21

    Bonjour à tous,

    Je vous écris ce soir en profitant du calme REPOSANT de la nuit pour vous exprimer mon sentiment vis à vis de ma famille.
    J’ai 44 ans, et depuis 44 ans, je souffre continuellement du rejet de ma fratrie et de ma mère.
    Je ressent leurs ressentiments face à moi et ma fille, mais surtout face à moi.

    Ma mère me reproche mon désir continuel de comprendre tout, d’analyser tous, mon émotivité, mon ultra sensibilité, mon échec scolaire ( phobie des examens, même le permis de conduire).

    Elle me dit que j’ai été l’enfant la plus pénible ) élever, mes colères continuelles et explosives, mon caractère ultra indépendant l’irrite au plus au point.

    C’est une femme et une mère coupée de ses sentiments, elle est dure et s’est forger une carapace que je n’est jamais pu fendiller.

    Elle sent que je ressens TOUT aussi se protège t elle en se fermant, j’aimerai tellement l’atteindre et lui dire que je l’aime, mais je n’y arrive pas, j’ai trop peur qu’elle me rejette une nouvelle fois.

    Je sais qu’un jour elle va partir, et que son départ me brisera le coeur, je voudrai tellement la prendre contre moi, je voudrai tellement qu’elle me montre une seule fois de l’amour et l’entendre me dire qu’elle m’a enfin comprise.
    Je ne veux pas qu’elle parte sans que j’ai pu prendre contacte avec elle. Je la sens tellement loin, elle se protège si fort , cela me fait mal, je sais que le temps passe vite, que chaque moment est important, j’ai conscience de trop de choses que je ne peux pas laisser sans les regarder et vouloir faire quelque chose pour que cela change.
    Je suis celle qui l’a le plus déçue, elle me voyait architecte, j’adorais dessiner.
    Enfant précoce dans les années 80, j’ai cesser de fournir des bonnes notes en ce2 quand j’ai compris que je n’aurais jamais l’affection de mes parents.
    L’école était gratifiante tant que je voyais de la fierté pour moi dans leurs yeux, aussi, quand je ne l’ai plus vu, plus RIEN n’avait d’importance aux miens.
    Trop lente au collège,je n’avais de bonnes notes que dans les matières qui me plaisaient , français, dessin, musique, sport, langues étrangères.Le monde artistique me passionnait!
    Mais en fin de troisième je me retrouver en bac pro vente. Cela à été la fin!
    J’ai séché toute ma première année, ne supportant pas de me retrouver à apprendre ce pourquoi je me fichais complètement!
    Bref, comme dit la chanson :  » Et je me suis fait virer ».
    Le drame pour mes parents, ne supportant plus le climat familiale, incompréhension de ma fratrie, leurs moqueries, j’ai quitté un dimanche la maison de ma mère pour la mienne plus libre et loin de leurs jugements continuels.
    Cela à fin d’achever l’idée terrible que ma mère avait de moi.

    Aujourd’hui, je continue à 44 ans à porter le lourd manteau que ma mère à poser sur moi.
    J’élève ma fille enfant précoce comme j’aurais aimé que l’on m’aime, avec beaucoup d’Amour et une compréhension avisée de qui elle est vraiment.
    Cela marche! Ma fille et moi somme complice et je lui répète tous les jours que je l’aime, je m’excuse aupres d’elle si j’ai été maladroite et si j’ai blessé sans le vouloir, quelque chose en elle.
    Cela fait des miracles. Je suis tellement heureuse de comprendre qui elle est vraiment.
    Quant à ma fratrie je songe à leurs offrir un livre sur les adultes précoces, peut être me COMPRENDRONT ils ENFIN!!!?

    Qu’en pensez vous? Est ce une bonne idée?
    Merci. Claire

    #21339
    Photo du profil de luciole luciole 
    Participant
    Points: 912

    Bonsoir,

    C’est difficile de vous répondre, on voit tellement de souffrance dans votre message, d’incompréhension.
    Je répondrai juste à la dernière question. J’ai lu plusieurs témoignages d’adultes haut potentiel ayant offert un livre sur le sujet à leur entourage et ces témoignages étaient majoritairement négatifs, l’incompréhension était encore plus importante après la lecture du livre, lorsque la personne l’avait lu …

    Petite question : pensez vous que dans votre famille il y ait d’autres adultes haut potentiel, par exemple votre mère ? L’approche pourrait être différente dans ce cas.

    #21341
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2814

    Bonjour,

    Si vous avez vraiment besoin de dire toutes ces choses à votre maman, pourquoi ne pas lui écrire une lettre ?
    Cela aurait l’avantage de lui donner la possibilité d’y réagir à sa façon (seule et sans avoir à se protéger) et de lui donner le temps de comprendre.
    Je ne sais pas, une idée comme ça ?

    #23593
    Photo du profil de Yalem Yalem 
    Participant
    Points: 50

    Bonjour
    Je viens de m’inscrire sur le site et adhérer à ce groupe donc je réponds très tardivement !!
    Mais cette histoire me parle. Je n’ai pas été rejetée par ma famille mais j’ai grandi dans l’indifférence totale de la part de ma mère. Aucune affection à mon égard ni expression d’un quelconque sentiment. Je pensais avoir réussi à bien me construire malgré cela … jusqu’à très récemment. En découvrant le haut potentiel de mes enfants j’ai pris conscience du mien (à 45 ans !) Alors que j’échangeais sur mes zèbres d’enfants avec ma mère, je lui ai mis un livre sur le sujet entre les mains. Sa réaction a été de dire : « je pense que cela vient de toi et de moi aussi ». J’ai cru que cette prise de conscience allait nous rapprocher mais non. J’ai consulté un magnétiseur qui m’a expliqué que si ce haut potentiel s’est effectivement transmis de génération en génération, les générations antérieures ont adopté un schéma de fonctionnement qui s’est reproduit et qui est essentiellement basé sur l’ignorance totale de leur particularité, donc le déni de la différence. En prenant conscience de notre mode de fonctionnement familial, je vais rompre ce schéma pour moi-même et pour mes enfants. Mais pour autant, il m’est impossible de modifier le propre schéma de ma mère. Il me faut l’accepter et faire un travail de deuil pour avancer.

    En espérant que mon témoignage pourra aider Claire

    #24454
    Photo du profil de maman precoce maman precoce 
    Participant
    Points: 30

    comment voulez vous qu une famille « normal » avec des qi de 100( voir moins) puissent vous comprendre ? a part me traiter de faeneante et d incapable ils ne m ont pas aidés . Je n ai quasi plus de contact avec eux , c est malheureux a dire mais ils me parassitait l existence , me donnant de mauvais conseils , me mettant dans des situations aberrantes et me laissant m en depetree .

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account