Intérêt du bilan

Ce sujet a 7 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  vincs, il y a 2 semaines et 5 jours.

  • Auteur
    Réponses
  • #21262
    Photo du profil de luciole luciole 
    Participant
    Points: 904

    Bonsoir,

    Je me pose la question, pour moi, de l’intérêt de se faire tester.
    En juin dernier, lorsque nous avons suspecté la précocité pour ma fille, j’ai lu plusieurs livres et ça a été comme une révélation pour moi : une « précocité » pourrait expliquer à la fois les difficultés relationnelles, le gros mal être et les facilités que j’avais enfant. Cet été, la précocité de ma fille a été confirmée.

    Pour ceux qui ont fait un bilan adulte, qu’est ce que ça vous a apporté ? Le conseillez vous ?

    Merci de vos expériences !

    #22057
    Photo du profil de coccinelle coccinelle 
    Participant
    Points: 34

    Bonjour,

    Je viens de faire le bilan et je regrette qu’une chose qu’on ne m’ait pas parlé de précocité avant§ Je comprends mieux mon décalage et j’aurais aimé que les profs adaptent un peu mon programme scolaire car je me suis ennuyée à l’école! J’étais en décalage avec mes amis et j’avais peur d’etre nulle. Maintenant que je comprends mieux qui je suis je me constitue un réseau avec d’autres adultes précoces et cela va mieux!!!
    Mais attention, meme si le diagnostic me parait indispensable pour ces enfants précoces, il faut que tout le monde soit sensibilisé au fait qu’il faut éviter de mettre la pression à l’enfant (« tu dois y arriver car tu es précoce », « fais un effort tu en es capable »). L’enfant précoce peut avoir des difficultés, être également dys comme un enfant qui ne serait pas précoce. Il n’est pas plus intelligent, il pense juste différent. Par contre il est très sensible!!!!

    Bon courage!

    #22579
    Photo du profil de Vaf Vaf 
    Participant
    Points: 108

    Bonjour,
    A partir du moment où il y a questionnement, il est souhaitable de faire le bilan. Quelque soit le résultat, cela pemettra de mettre en avant vos capacités, ainsi, de mieux vous connaitre et faire vos choix avec discernement. Vos lectures vous confirment que vous êtes surdouée, mais votre question sur l’intérêt du test parle de votre doute. Une fois que c’est écrit, cela devient incontestable.
    Et si le test ne révèle pas de douance exceptionnelle, vous aurez quand même des indices sur ce qui vous fait sentir différente et ce sera une richesse.
    Peut-être aurons nous la chance de lire ce que vous aurez décidé !?
    Bien à vous

    #22659
    Photo du profil de luciole luciole 
    Participant
    Points: 904

    Merci de vos réponses.
    @coccinelle, pour ma fille, je n’ai pas eu beaucoup d’hésitation et elle a été testée. je suis d’accord avec ce que vous dîtes sur le pression, le fait qu’un enfant HP ne réussi pas tout, …

    Je n’ai pas encore sauté le pas pour moi, je vous tiendrai au courant si c’est le cas.

    Merci.

    #22717
     vincs 
    Participant
    Points: 228

    Bonjour
    Je suis suivie par un psy depuis 2 ans pour des sortes de phobie sociale , pour ma psy cella ne fait aucun doute que je suis  » précoce  » pour moi ce n est pas possible . Je me retrouve effectivement dans les critères mais on peut tous se retrouvé dedans . J ai refusé le test , j ai déjà assez échecs a mon actif lol . Elle ma répondue vous avez déjà essayé des tests de QI ? vous aimez la logique cela vas vous plaire . Je sais a peine lire et écrire alors passer des tests très peu pour moi . Mon fils lui répond a la plupart des critères , il a une très bonne mémoire , une logique formidable et une vision de ce qui qui l entoure très large . C est pour cella que je voudrais qu il soit testé .

    #23872
     marion 
    Participant
    Points: 48

    Bonjour vincs.

    J’ai fait le test et il a confirmé que j’étais précoce. J’en ai été très fière, parce que ça me rapproche de mon plus jeune fils, qui l’est et nous donne un lien et une complicité hors pair. Ma maman aussi, l’est, très probablement. Et maintenant, je « rembobine » ma vie (j’ai 49 ans) à la lumière de cette particularité. L’erreur pour tout le monde est de penser que « précoce » veut dire « génie ». Je pense que pour chaque précoce, le plus difficile à gérer est « l’hypra sensibilité », c’est plus qu’hyper ! Elle fait surréagir à tout.. Fait entrer dans la 6ème dimension très souvent. J’ai le sentiment de vivre dans un autre monde, entourée de parois de verre. Par contre, dans chaque personne qui m’entoure, je recherche un lien, si ténu soit-il, qui apaise en partie cette hypersensibilité. Mais gare à ceux qui sont trop différents de moi ! Comme on dit, je les ai « dans le nez ». Bref, que l’on vous confirme que vous êtes bel et bien précoce, vous permettrez de mieux vous connaitre en tant que tel. Et surtout, de renforcer votre complicité avec votre fils. On ne peut pas élever un enfant précoce sans accepter de rentrer dans son univers. Votre fils vous serait à mon avis redevable que vous soyez « comme lui » et que vous affrontiez cette particularité. Enfin, l’idée que « vous avez assez d’échecs à votre actif » est à creuser. En effet, l’une des particularités de la précocité est de ne jamais s’attribuer les succès, d’accorder une attention soutenue aux échecs (si minimes soient-ils), et de se persuader « qu’on y arrivera jamais, les autres le font tellement mieux que nous ».. Pourtant, à force de douter et de se poser des questions, on peut aussi aboutir à d’excellentes solutions (et gare aux vols d’idées : donc, penser à faire des « copyright »..).

    #23873
     marion 
    Participant
    Points: 48

    Vincs, je rajoute un truc : allez voir un psy qui connait les précoces, sinon, vous allez être embarquée dans une psychanalyse qui risque de ne pas correspondre à ce dont votre profil a besoin. j’ai fait aussi au moins 4 fois des analyses, ça ne m’a servi qu’une fois et c’était, comme on dit, « tuer le père ».. Le psy pour précoce va vous offrir une approche beaucoup plus pragmatique et vous rassurez sur vous-même.

    #23884
     vincs 
    Participant
    Points: 228

    Bonjour , merci pour ces conseils . Quand on passe 40 ans a essayer de s adapter dans un milieu social ,a ce dire « si je trouve tout les gens bizarre c est que c est moi qui suis bizarre » et que un jour on vous dit  » vous nette pas bizarre vous êtes différant , certaines personnes sont comme vous  » vous vous reprochez de ne pas avoir dévoiler votre personnalité . Dans ma famille je suis le vilain petit canard , le provocateur a outrance , le mec dyslexique qui ne sait pas lire et écrire . Quand on ma appris a lire a l armée déjà j ai ressentie un petit pincement du fait que des militaires arrive a me faire lire alors que personne n y était arrivé . La psy a mon fils lui pose beaucoup de question sur moi , je voyer bien qu il n était pas très bien dans ces baskets . Après une séance il ma demandait pourquoi j était toujours tout seul dans le garage et si j était heureux . J ai compris de suite que sont problème était qu il croyait que j étais malheureux . J ai peur que si le test est positif  » a la précocité  » cela me sépare encore plus de mon entourage , je vois bien les réactions qu on les gens envers les personnes différentes . A la base je voulais être normal et intègre mais au fil du temps j ai bien vue que ce n était pas possible et que cela me demandait trop de force donc j ai préféré le replie . Je ne suis pas malheureux je suis seulement retournée vivre dans mon monde et j ai beaucoup de mal a en sortir . Ma psy ma effectivement parlé de psy spécialisé dans la précocité , mais je vais tout devoir recommencer a zéro . Je vais y réfléchir sérieusement.
    Merci

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account