Il refuse de voir un psychologue

Ce sujet a 4 réponses, 3 participants et a été mis à jour par Photo du profil de cassandre cassandre, il y a 10 mois.

  • Auteur
    Réponses
  • #20998
    Photo du profil de cassandre cassandre 
    Participant
    Points: 80

    Bonjour, cela fait environ 2 ans que je tourne autour du pot pour mon fils aîné de 7 ans et 1/2.
    C’était un bébé très éveillé, avec un regard si interrogateur que je ressentais le besoin de tout lui expliquer. Il a levé sa tête très tôt, s’est assis à 5 mois, a parlé très tôt pour faire des phrases complètes et compréhensibles à 2 ans. Tellement adorable et attachant que tout le monde se proposait de le garder.
    À son entrée en maternelle, j’ai constaté qu’il était en avance sur ses camarades mais ça n’a pas posé de problèmes. Un peu perturbateur en moyenne et grande section, trop bavard.
    Depuis le CP, je suis convoquée par les maîtresses. Il a su lire en 2 semaines à son entrée en CP, comprenait tout vite et comme il s’ennuyait, perturbait la classe.
    Aujourd’hui en CE1, il a de bons résultats sans faire d’efforts, bonnes relations avec ses camarades, mais très stressé en classe, perfectionniste par moment et ne faisant rien à d’autres, dans sa bulle, il réussit des exercices difficiles et fait des erreurs sur des exercices simples, et se dévalorise. Mais ce qui inquiète sa maîtresse est qu’il ne parle pas aux adultes de l’école. Pendant le rdv, mon fils était présent, il ne pouvait pas faire face à sa maîtresse, ne la regardait pas, ni ne lui parlait.
    A la maison, il est très bavard, 1 question en amène 1 autre, il a d’étonnantes préoccupations pour son âge et ce, depuis qu’il parle. Actuellement par exemple, il m’interroge sur le cancer, alors que personne de notre entourage n’est malade.
    Depuis 2 ans donc, je soupçonne une précocité et j’en parle avec lui, mais il refuse toujours de voir 1 psychologue et me répond qu’il ne lui parlera pas non plus. Je ne peux pas le laisser comme ça, j’ai décidé de l’emmener malgré tout. Quel professionnel me conseillez-vous sur Orléans? Quels mots utiliser pour le mettre en confiance?

    #20999
     christelle T 
    Participant
    Points: 73

    Bonsoir
    La psychologue scolaire peut faire les tests et comme cela se fait à l’école peut-être ne s’y opposera-t-il pas

    #21000
    Photo du profil de cassandre cassandre 
    Participant
    Points: 80

    Bonjour christelle, oui j’ai évoqué cette option avec les maîtresses de cp et ce1. Leur réponse : la psychologue scolaire s’occupe des enfants en difficulté scolaire et a déjà beaucoup à faire. Elles considèrent que mon fils n’est pas en difficulté puisqu’il a de bons résultats. Mais après avoir vu à quel point il est mal à l’aise en classe, stressé, se tortille sur sa chaise, se tord les doigts, son visage est crispé, je ne le reconnais pas. Il s’en est rendu malade, il a les boules, 1 maladie qui ressemble aux oreillons mais qui revient régulièrement. Là, c’est les vacances, je le laisse profiter, mais à la rentrée, je tenterai de prendre rdv avec elle. Je me demande si la peur du monde psy ne serait pas en lien avec mon ancien travail. J’étais infirmière auprès d’adultes autistes, il a essoré jusqu’à la dernière goutte de mes connaissances sur ce thème. Quand je lui parle d’aller voir qqn, il fait le lien avec mes anciens patients ou certains de ses camarades qui ont de grosses difficultés voire retards, puis il se dévalorise et pense que personne ne pourra l’aider. Je m’inquiète car il change, il est moins vivant, je pense qu’il se contient énormément à l’école, et alors qu’il se confiait très facilement à moi, il se ferme, se dit incapable d’expliquer. Alors je ne sais pas si la psychologue scolaire pourra l’aider puisqu’il est hermétique au dialogue avec les adultes de l’école. Je crois qu’elle ne fait pas passer de tests non plus, de toutes façons il refuse de les passer aussi, mais ce qui importe pour le moment c’est qu’il puisse trouver qqn à qui se confier.

    #21016
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2778

    Bonjour Cassandre,

    Ce n’est pas facile car certains enfants ne s’ouvrent vraiment à l’adulte que lorsqu’ils sont vraiment en confiance, un « truc » qui se passe !
    Et si vous lui expliquiez pour commencer le travail du psychologue : qu’il voit toutes sortes de gens pour différents problèmes dont ceux relatifs à votre ancien travail, mais aussi des adultes normaux, des enfants très intelligents et qui réfléchissent autrement… et que vous avez besoin de comprendre pourquoi il est tellement différent à l’école et à la maison.
    Vous pourriez au préalable appeler un psychologue (voir afep, anpeip, ou poster sur votre groupe régional pour des coordonnées), lui expliquer que votre fils ne s’exprime que difficilement mais a besoin d’aide, et demander s’il peut passer en premier lieu un test du genre « matrices de raven » qui ne demande pas beaucoup de participation orale. Cela pourrait débloquer la situation et vous donner une première idée.

    #21022
    Photo du profil de cassandre cassandre 
    Participant
    Points: 80

    Merci pour ces conseils, j’ai trouvé un psychologue spécialisé qu’il accepte de rencontrer. J’ai repensé à ce que j’ai dit à sa maîtresse, qu’il était plus à l’aise avec son remplacant. Dès que je lui ai proposé de rencontrer cet homme, il a accepté. Il a en plus un site, a pu decouvrir son visage, sa voix, le déroulement d’1 1ère séance. Tout pour le mettre en confiance et moi avec.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account