Et de deux !

Ce sujet a 7 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Dalisa Dalisa, il y a 2 mois et 3 semaines.

  • Auteur
    Réponses
  • #21767
    Photo du profil de sabrina.grillot@laposte.net sabrina.grillot@laposte.net 
    Participant
    Points: 19

    Bonjour,
    Je suis la maman d’Amandine, 8 ans, enfant « difficile » de naissance (bébé aux besoins intenses, très petite dormeuse, semblant perpétuellement tentue et frustrée), testée et détectée en maternelle. Amandine est extrêmement sensible et terriblement exigeante avec elle-même et avec les autres. Elle ne supporte pas de perdre ou d’être défaillante.

    La vie avec ma grande n’est pas toujours simple, et je suis souvent sous tension, la moindre variation dans son environnement pouvant la mener à un stress qu’elle ne sait pas gérer, et qui se transforme en crise très violente.
    Un saut de classe en maternelle l’a bien aidée, et elle a peu à peu trouvé son équilibre à l’école où elle a de très bon résultats sans travailler, si ce n’est en orthographe et avec les tables de multiplications (qui la barbent) et qu’elle n’investit pas du tout.

    Depuis quelque temps, mon deuxième enfant, Soen, 5 ans, bébé puis enfant « classique », assez espiègle, très clown, fait des siennes à l’école (moyenne section de maternelle). Dans le même temps, il apprend à lire et s’amuse à multiplier des nombres de plus en plus grands. J’en informe la maitresse, ceci pouvant peut être expliquer ses problèmes de comportement. Mais Soen l’exaspère, il écrit comme un cochon, s’amuse à écrire des bétises (caca etc…) la maitresse ne le sent pas du tout près à passer en GS (il est dans une classe à double niveau, ce pourrait être simple !).
    Face à cela, nous le faisons tester pendant ses vacances et Soen a 128, soit pas tout à fait EIP mais selon la psychologue, il a perdu énormément de points en vitesse de traitement ce qui a fait chuter sa moyenne, et ceci serait lié à son désinvestissement scolaire (ses autres scores se situent entre 132 et 140). Elle insiste pour qu’il passe rapidement dans le niveau supérieur.
    J’ai annoncé les résultats à la maitresse ce matin lui demandant un rendez-vous pour discuter de tout cela. Dans la journée, Soen a fait des siennes et la maitresse lui a dit qu’il ne passerait pas dans le groupe des grands (Soen n’avait rien demandé)… je sens que ça ne va pas être simple… :'(

    Bref, pas facile du tout ça…

    Je viendrai échanger ici car je suis bien souvent démunie (surtout avec ma fille qui met vraiment à mal mon éducation bienveillante), et pour obtenir des conseils stratégiques vis à vis de l’école.

    A bientôt sur le forum !

    Sabrina

    #21783
     Schtroumph à lunettes 
    Participant
    Points: 130

    Bonjour Sabrina,

    une petite question, juste comme ça : comment se présentent actuellement les interactions frère-soeur entre la grande et le petit Soan ? 🙂 Ont-ils des passions communes (si oui, ça peut être une piste de solution afin de créer un « levier » pour « coacher » Soan au niveau du comportement) ? S’entendent-t-ils bien, moyennement bien, super bien ?

    Je sais que par exemple dans mon cas, en tant que grande soeur dépistée précoce (j’avais 6 ans) – et c’est surtout à lire comme une anecdote mais si ça peut vous aider, c’est tant mieux 🙂 – le fait de m’avoir confier une « mission » à 8 ans, à savoir : « encadrer » mon petit frère de trois ans de différence d’âge dans son apprentissage de la lecture nous avais beaucoup rapproché lui et moi – déjà que nous avions l’habitude de faire les pitres (plus on est de fous, plus ont rit) – et il arrivait à mieux se concentrer… On partageait aussi la passion commune du dessin – son truc à lui, c’était les mammifères marins et les requins -.

    Ps : concernant les interaction frère-soeur entre adulte, cela fut une autre paire de manche, mais ça, c’est le lot dans toute fratrie qui évolue sur le chemin de la vie.

    J’espère ne pas avoir été trop dispersée dans mon explication.
    Bon courage. Quand j’avais 5 ans, j’avais l’impression d’être dopée du soir au matin au red-bull, dur dur de tenir en place lorsque l’ennui se fait sentir. J’adorais en CP « chantonner » la chanson des 7 nains en boucle, ça faisait rire mes petits camarades.

    #21788
    Photo du profil de sabrina.grillot@laposte.net sabrina.grillot@laposte.net 
    Participant
    Points: 19

    Merci Deb(orah?) pour cette réponse.
    Entre mes deux c’est l’amour vache. Il s’adorent mais les disputes sont récurrentes et assez violentes.
    Ma grande est une très bonne pédagogue mais mon petit s’éparpille très vite et c’en est vite décourageant. Mais l’idée est très bonne et avec les mathématiques ce pourrait être un bon point d’appui.
    Et vous comment avez vécu votre enfance ? Avez vous des enfants ? Quelle adulte êtes vous devenue ?
    Ma fille n’a pas de centres d’intérêts comme la plupart des enfants précoces. Je ne sais pas comment faire pour la nourrir et éveiller son intérêt pour qqc…

    #21789
     Schtroumph à lunettes 
    Participant
    Points: 130

    Bonsoir,

    pour le moment, elle est peut être en phase de recherche. Peut être aussi qu’elle reste discrète vis à vis de ses centres d’intérêt. A-t-elle des ami(e)s de son âge ou plus âgé(e)s ? Je me confiais rarement vis à vis de mes passions au sein du cercle familial (mais à mon institutrice, celle qui se démena pas mal afin de me faire sauter deux classes, oui. En fait, durant toute ma scolarité, j’allais « papoter » avec mes profs et institutrice après le cours au lieu de partir en récré). 🙂

    En ce qui me concerne, comme je l’ai expliqué dans le topic concerné « présentation des nouveaux membres », le milieu familial dans lequel j’ai du évoluer jusqu’à ma majorité n’était pas du tout propice à l’épanouissement d’une enfants précoce. J’ai fais avec ce que j’avais, avec les moyens du bord comme on dit.

    Je suis aujourd’hui une jeune femme en phase de résilience. J’ai un compagnon adorable qui me soutient, qui m’aime et qui en plus m’accepte telle que je suis. Nous attendons un petit bout pour la rentrée 🙂

    Pour en revenir à Soen et votre grande, l’amour vache est assez courant si les deux sont précoces. J’imagine qu’un jour, ils sont bras dessous, bras dessus, un autre jour en féroce rivalité. Il ne faudrait pas par contre qu’à long terme, cela pousse l’un ou l’autre à tout lâcher et à renier ce qu’il/elle est pour rentrer dans le moule.

    #21825
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2717

    Bonjour,

    Je viens après la bataille… mais pour votre fils Soen, il pourrait être salutaire pour lui et pour la maîtresse de le laisser passer du temps en grande section (en plus elle en a effectivement la possibilité), cela pourrait changer radicalement son comportement. Qui ne tente rien…

    #21828
    Photo du profil de sabrina.grillot@laposte.net sabrina.grillot@laposte.net 
    Participant
    Points: 19

    Bonjour et merci pour vos réponses.

    Contre toute attente, la rencontre avec la maitresse s’est très bien passé vendredi dernier et Soen a intégré la grande section dès aujourd’hui, avec « officialisation » en présence de la directrice ce matin.
    Celle-ci semble sensibilisée à la douance et émettait des réserves légitimes (sur l’écriture notamment, Soen étant très très brouillon), tout en évoquant que c’est un problème récurrent des petits surdoués.
    Mes enfant sont chez leur papa cette semaine, je n’ai pas encore les infos de sa journée mais j’espère en tout cas que mon garçon pourra trouver son équilibre !
    A suivre maintenant !

    #21829
    Photo du profil de sabrina.grillot@laposte.net sabrina.grillot@laposte.net 
    Participant
    Points: 19

    Oui, Amandine s’adapte plutôt bien au cadre scolaire, et a de bonnes relations sociales (comme toutes les petites filles de son age, les amitiés se font et se défont d’un jour à l’autre) mais rien d’inquiétant. C’est vraiment à la maison que les tentions se font sentir. peut-être qu’elle se relâche après avoir exercé un contrôle toute la journée à l’école ?

    #22656
    Photo du profil de Dalisa Dalisa 
    Participant
    Points: 162

    Bonjour Sabrina, j’ai lu la conversation avec intérêt car j’ai aussi un fils de bientôt 8 ans qui est à HP et je navigue un peu sur les forums pour trouver des conseils et solutions. Comme votre fille, mon fils ne trouve pas vraiment de centres d’intérêts. Il en a eu, certes, mais jamais très longtemps. Dès qu’il fait le tour de qqch hop il veut passer à autre chose et cela va à une telle vitesse que nous ne savons plus quoi lui proposer. Donc je vous dis pas l’ennui qu’il ressent… Il se traîne toute la journée, il répète sans cesse qu’il s’ennui et n’a aucune imagination. Il n’est pas du tout manuel donc tout ce qui est brico ou dessin faut même pas lui en parler. Il a une petite soeur de bientôt 6 ans qui est tout son contraire, c’est également l’amour vache comme vous le dites si bien :0) Mon fils est adorable à l’école sa se passe super bien mais à la maison c’est une autre paire de manche… Il peut être adorable par moment et d’un coup il nous pousse à bout et remet également en question notre bienveillante autorité… C’est franchement pas facile tout les jours. Comme je vois que votre post date du mois d’avril, a-t-elle trouvé des centres d’intérêts depuis?

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Contact

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account