Enfant THQI mais immature et ne s'intéressant à rien

Ce sujet a 3 réponses, 3 participants et a été mis à jour par Photo du profil de luciole luciole, il y a 1 an et 1 mois.

  • Auteur
    Réponses
  • #19620
    Photo du profil de htan htan 
    Participant
    Points: 0

    Bonjour à tous,

    Nous venons de faire tester notre fils de 6 ans 1/2 en CE1 en octobre sur conseil d’une animatrice de l’école, elle-même maman de deux enfants précoces. Il s’avère que notre fils est un enfant THQI. Voici mon problème : Il y a une sorte de décalage entre son comportement à l’école et à la maison.

    A la maison : C’est un petit garçon joyeux et gentil, hypersensible, très généreux. Par contre je n’arrive à voir sa précocité nulle part, il est particulièrement immature et ne s’intéresse à rien (hormis les jeux vidéos et la télé), il adore lire mais uniquement des BD de Tom Tom et Nana, Anatole Latuile ou Emile et Margot. Dés que j’essaie d’avoir une discussion un peu intéressante avec lui, il me sort une truc débile qui du coup me décourage. Il ne me pose aucune question alors qu’il n’arrête pas de dire qu’il a plein de questions dans sa tête. Je lui ai proposé de partager les questions qu’il se pose et que je pourrais essayer d’y répondre ou que nous chercherions ensemble la réponse. Et là, il me regarde et change de sujet de discussion…
    A l’école : Sa maitresse aussi se posait la question sur une éventuelle précocité par rapport à son comportement en classe. Nous lui avons dit qu’effectivement il était précoce sans plus de détails. Elle et la directrice se sont demandé s’il ne fallait pas le mettre en CE22 mais selon elle, il baisse les bras à la moindre difficulté et son immaturité l’empêche de lui faire sauter une classe. Il dit qu’il s’ennuie à l’école, pose plein de questions en classe d’après sa maitresse (mais sans lever la main au préalable), travaille très bien dans l’ensemble sauf quand quelque chose lui demande de fournir un effort (par exemple : Sa maitresse travaille sur une image de sorcière à décrire à l’oral et ensuite demande aux enfants de restituer leur travail et leurs idées à l’écrit, il a rendu une feuille avec écrit dessus : pipi-caca de haut en bas ! Stupéfaction de sa maîtresse qui au contraire pensait qu’il allait faire un super truc. Autre exemple : Elle demande de trouver 8 opérations qui permettent de trouver le résultat 15, il n’a réussi qu’à en trouver 3 alors qu’il sait faire des additions à retenue sans problème et comme la note B que la maitresse lui a mis ne lui plaisait pas, et bien il l’a transformé en A+ dans son cahier, c’est tellement plus simple hein !). A la bibliothèque de l’école, il fallait que les élèves choisissent un livre de 1ère lecture, et lui a pris un livre sans rien écrit dedans avec uniquement des dessins d’ovni, bref un livre de niveau de Moyenne Section et encore.

    J’ai l’impression qu’il essaie de camoufler au mieux sa différence pour qu’on ne vienne pas l’embêter. D’ailleurs, la seule chose qu’il est retenue du rendez-vous de bilan avec la psychologue s’était qu’il fallait que les devoirs ne durent pas plus de 10 mn.

    Est-ce que vous avez des pistes pour m’aider car du coup je me sens un peu dépassé et surtout j’aimerai bien l’aider à mieux se confier à la maison et à ce qu’il trouve quelque chose qui l’intéresse, qu’il se découvre une passion pour quelque chose.

    Merci de vos réponses.

    #19628
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2774

    Bonjour,

    Tout d’abord, la nouvelle est fraîche pour votre fils et il lui faut sans doute un peu de temps pour comprendre et digérer ceci. Selon comment la précocité lui a été expliquée, il peut être angoissé de devoir être quelqu’un qui saurait tout, un super personnage toujours à la hauteur d’où une réaction opposée, plus le fait de devoir aller au CE2…
    Ensuite à sonn âge, même s’il se pose des questions il n’a pas forcément le niveau de recul suffisant pour en parler à un moment précis, sur sollicitation, souvent cela les braque au contraire. Laissez-le plutôt aller à son rythme et veillez à être attentive lorsqu’il vous sollicite et à lui accorder du temps à ce moment là. Pareil pour la question du choix, certains enfants sont incapables de se décider tous seuls, ils ont besoin d’un guide, qu’on les oriente un peu.
    Et pour les activités, je ne pense pas qu’il ne s’intéresse à rien mais il n’a peut être pas encore trouvé ce qui lui convient réellement. Là encore je pense qu’il faut tester, lui proposer différentes activités et jeux jusqu’à ce que vous tombiez sur les bons. Un bon truc est la sortie en biluthèque si vous en avez une près de chez vous, vous pouvez emprunter et essayer des livres, jeux, dvd à volonté pour 3 fois rien, n’hésitez pas à aller au delà de son âge, il se peut qu’il s’ennuie tout simplement (testez avec lui un jeu de cartes, un jeu de réflexion…lors d’une soirée avec vous, ses parents, souvent ils adorent !! N’ayez pas peur de la complication (sans en parler, et voyez ses réctions !)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 1 mois par Photo du profil de Françoise Françoise.
    #19712
    Photo du profil de htan htan 
    Participant
    Points: 0

    Merci Françoise pour votre réponse rassurante. J’ai bien profité de lui pendant les vacances et puis j’ai lu pas mal de livres et du coup, il en ressort une chose essentielle c’est l’amour et le regard qu’on porte sur nos enfants (surdoués ou non d’ailleurs). Je me suis pas mal inquiété car je me doutais du résultat du test et en même temps je ne voulais pas savoir. J’avais lui aussi pas mal de choses sur l’échec scolaire, le mal de vivre de ces enfants avec leurs particularités. Et puis surtout, j’étais resté sur l’idée de l’enfant EIP qui pose 150 questions à l’heure, ce qui à priori n’est pas du tout le profil du mien, ni de mon second non plus d’ailleurs qui n’est pas encore testé(chaque enfant est unique). Maintenant que j’ai digéré la nouvelle, je me rend compte que c’est un petit garçon plutôt bien dans ses pompes, qui à mon avis n’a pas trop envie qu’on vienne l’embêter avec tout ça, qui n’a pas envie d’être trop différent des autres. Du coup, je me dis que je le sais, que je connais maintenant les signes sur lesquelles il faut être attentif et qu’il faut que j’arrête de l’embêter avec toutes mes questions et que surtout, surtout faut que je lui répète que je l’aime et que j’ai confiance en lui. Il pige vite : tant mieux. Il a envie qu’on parle d’autre chose que l’école : comme tous les enfants finalement. Son sujet de prédilection : les jeux vidéos, pourquoi pas avec des règles pour pas en faire un addict et tout ira bien. Au final, quel mal y-a-t-il qu’il lise des Tom Tom et Nana si ça lui permet de sourire plutôt qu’une encyclopédie… je lui laisse à disposition des livres, si il a envie de les ouvrir, libre à lui. Et quand il saura prêt, je le serais aussi… Merci encore Françoise pour vos lumières, faut que j’apprenne à prendre du recul tout simplement

    #19717
    Photo du profil de luciole luciole 
    Participant
    Points: 904

    Juste une petite remarque, ça ne me choque pas qu’un enfant de 6 ans 1/2 ne lise « que » des BD. Ma fille dévore depuis le CE1 les livres, mais je me rends compte que c’est assez exceptionnel. Et malgré son appétit pour les livres, si elle a le choix, elle préfèrera les bd que vous avez citées (et plein d’autres). On essaie donc de faire un mixte entre les BD de la bibliothèque (elle les aura bientôt toutes lues et pourtant il y en a !) et les romans quand elle n’a plus de BD non lues.
    Avez vous essayé les j’aime lire ? Il commencera par les BD puis lira peut être ensuite l’histoire …

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account