Enfant 4 ans : ne s'exprime plus à l'école (Montessori)

Ce sujet a 4 réponses, 3 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Poutchky Poutchky, il y a 7 mois.

  • Auteur
    Réponses
  • #21887
    Photo du profil de christelle l23 christelle l23 
    Participant
    Points: 26

    Bonjour,

    Je suis déjà venue sur ce forum. Valentin, mon petit garçon qui vient d’avoir 4 ans, est scolarisé en école Montessori depuis ses 2 ans et demi.

    Il est dans une classe avec des enfants de 3 à 6 ans.

    Depuis environ 2 mois, il ne s’exprime plus de tout à l’école y compris avec les Educatrices Montessori et se renferme complètement dans son coin soit :

    – en détournant en jeu les activités qu’il connait déjà parfaitement ;
    – en s’isolant dans le coin bibliothèque avec des livres.

    Lorsque les Educatrices lui présentent d’autres activités : il est content, montre qu’il sait bien faire le travail une fois et ne reprend plus l’activité. Chose que je peux comprendre puisqu’il réussi une fois l’activité mais les Educatrices ne comprennent pas pourquoi il ne réitère pas en re choisissant systématiquement des activités très simples avec lesquelles il joue (il construit, par exemple, des engins de chantier avec les cubes de l’escalier marron ou la tour rose ou prend la chaîne de 100 perles de mathématiques pour : « on dirait que celà fait comme une colonne vertébrale de dinosaure » (explication qu’il nous donne à la maison). Il joue donc aussi avec cette chaîne d’une tout autre façon que le travail qu’il devrait faire…………..

    Il ne se mélange pas aux autres enfants. Il nous rapporte : « j’ai besoin d’un copain calme. Les enfants qui s’énervent me font mal aux oreilles. » Il avait, à ce titre, un copain avec lequel il s’entendait très bien qui a déménagé il y a une quinzaine de jour ; il ne s’exprimait plus qu’avec lui depuis un petit moment et ne s’exprime plus avec personne depuis…

    Jusqu’à répondre « oui » ou « non » de la tête à ses « maîtresses » !!! Alors que c’est une vrai pipelette à l’extérieur !!!!! Je ne suis pas très étonnée qu’il ait du mal à s’exprimer avec les autres enfants (celà a toujours plus ou moins été difficile sauf depuis la rencontre avec Antoine qui a malheureusement déménagé à l’étranger). Il sollicite beaucoup plus les adultes et aime leur compagnie… Sauf qu’au sein de l’école (qui n’est en fait qu’une petite structure composée d’une seule ambiance Montessori 3-6 ans) ; Il semble, aujourd’hui, comme faché, déçu, plus en confiance avec les adultes de la classe…

    Les éducatrices font vraiment tout pour le remettre en confiance, essaient de lui présenter autres choses mais Rien… Valentin semble heureux sur le coup, refait bien l’exercice une première fois devant elles (comme pour leur faire plaisir) et… Plus rien… Il repart dans son coin à jouer en détournant ce qu’il connait déjà parfaitement et dans les livres…

    Nous avons, de notre coté, du mal à croire qu’il ne décroche plus un mot de la journée !!! Lui qui monopolise plutôt la parole et les questionnements en tout genre par ailleurs…

    Valentin n’a jamais passé de test à ce jour. Il est tout de même suivi par une psychologue qui connait bien la précocité suite à une « alerte » donné par l’école dès les départ de sa scolarisation. Nous étions, par ailleurs, interpellé de notre coté par certaines réflexions peu banales de Valentin très jeune…

    Y aurait-il des témoignages de parents ou d’enfants précoces sur le sujet ? Nous avons un mal fou à savoir pourquoi exactement il se renferme à ce point, sachant que les éducatrices font tout pour le mettre en confiance et le motiver mais celà ne semble « pas prendre »… Alors oui, comme je le disais il semble heureux lorsqu’elles lui présentent d’autres matériels, réalise bien l’exercice de manière appliqué et… Plus rien…

    A mon sens, elles attendent peut être trop qu’il réitère car après tout s’il a réussi une fois bien : pourquoi réitèrerait-il ?

    Ce qui est contradictoire, malgré tout, c’est qu’il reprend tout de même des choses vu et complètement maîtrisées depuis longtemps en les détournant en jeu, en fonction de ses passions du moment.

    J’ai l’impression qu’elles se sentent démunies parce qu’elles n’arrivent pas à le capter…

    Ce qui est d’autant plus curieux c’est que Valentin se ferme face à des adultes avec qui il communique bien d’ordinaire.

    De notre coté, il nous dit que ses maîtresses sont « méchantes », qu’elles ne « s’occupent pas assez de lui », qu’elles ne lui « présentent pas assez de matériel par rapport aux autres enfants », qu’il y a « beaucoup de matériel dans la classe mais qu’elles ne lui présentent RIEN » (alors qu’elles font leur maximum, bien au contraire, et qu’elles poussent déjà plus loin avec lui !… De plus, elles ne peuvent pas être toujours avec lui… ce que Valentin semble avoir grand mal à comprendre… Il peut être très exclusif avec l’adulte. Et depuis toujours.)

    Résultat : Valentin se braque jusqu’à ne plus leur parler et se renferme dans son coin.

    A la maison, en ce moment, il est beaucoup en demande de lecture de notre part ; il faudrait que l’on passe des heures à lui lire des livres… Dès que l’on ne répond pas à ses sollicitations, il s’agace en disant : « Mais je n’arrive pas à lire tout seul !!! »… Je l’ai trouvé hier matin avec un livre (« copains de l’archéologie »), penché et concentré sur une page pendant un long moment… Jusqu’à ce que je lui demande ce qu’il faisait.

    Il m’a répondu agacé « J’essai de comprendre comment lire ! »

    La Directrice et Educatrice Montessori principale nous a proposé un RDV ce soir en présence de Valentin pour essayer de voir s’il s’exprimera, devant elle, plus facilement à nos cotés…

    Merci pour d’éventuels témoignages sur le sujet…

    Belle après-midi.

    Christelle

    #21889
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2717

    Bonjour Chriselle,

    Ce n’est pas toujours facile à comprendre ni à expliquer, ce qui est sûr c’est que si votre fils se braque, involontairement, jusqu’à ne plus parler, c’est que la relation avec l’enseignante n’est pas naturelle, il doit ressentir une incompréhension ou quelque chose qui le met mal à l’aise et le bloque. Chez ces enfants et en particulier chez ceux qui sont hypersensibles, il s’agit de trouver la bonne combinaison, il doit y avoir une alchimie qui allie à la fois la bonne dose d’interpersonnel et de motivation en fonction de leurs centres d’intérêt. Votre fils semble avoir besoin de cela pour fonctionner. C’est peut-être la façon dont lui sont présentées les activités qui ne lui convient pas ? Serait-il possible que vous alliez un jour à l’école avec lui pour voir, qu’il vous montre le matériel, celui qui l’intéresse. Je faisais ça à un moment avec l’un de mes fils en petite section de maternelle lors des activités libres de début de journée, il était incapable de trouver seul une activité attrayante et avait besoin qu’on l’aide.
    Je pense que ce soir il faudrait y aller délicatement, difficile de dire que le contact ne passe pas ! Essayez d’expliquer que votre fils ne vous semble pas se comporter comme à la maison et que cela vous inquiète.
    Ensuite il est important aussi de comprendre ce que votre fils attend au fond de lui de l’école : si dans son idée il y va pour apprendre au sens strict (c’est souvent le piège dans lequel on tombe en parlant de l’école à nos enfants, on leur dit qu’ils vont y apprendre plein de choses) il risque d’être déçu au quotidien car le mot apprentissage pour eux signifie nouveauté, découverte… et la réalité n’est souvent pas à la hauteur de leurs espoirs.

    #21915
    Photo du profil de christelle l23 christelle l23 
    Participant
    Points: 26

    Bonsoir,

    Merci Françoise.

    Nous avons eu, depuis, RDV avec Valentin. Il a pu s’exprimer seul à seul avec la Directrice et Educatrice Montessori de sa classe ; il a pu parler de certaines inquiétudes nées de détails insignifiants et lui montrer le matériel qui l’attirait plus particulièrement…

    Le lendemain, Valentin s’est ré-ouvert un peu et m’a demandé : « est-ce que j’aurai encore bientôt un RDV avec M… tout seul, sans les autres enfants ? »

    Valentin reste très exclusif dans ses relations avec les adultes qu’il apprécie plus particulièrement et fonctionne beaucoup à l’affect…

    Je ne comprends toujours pas, en revanche, pourquoi les éducatrices ne lui présentent pas certains matériels qu’il attend avec impatience comme le comptage de la chaîne de 100 perles ou encore l’apprentissage d’addition et soustraction simples… En effet, certains exercices me semblent beaucoup trop scindé dans une pensée complètement linéaire dans laquelle Valentin se perd et alors même qu’il est capable d’arriver au but par bien d’autres moyens non pris en compte. Résultat : il bloque, bâcle, fini par s’ennuyer…

    Un exemple parmi d’autres qui me choque : les éducatrices ne font pas avancer Valentin dans les additions et soustractions qu’il affectionne pourtant (il s’amuse, par exemple, à additionner et soustraire dans son assiette à table où il met de coté des tomates, fraises, etc. … qu’il mangent et décompte au fur et à mesure… Ou encore : en jouant avec lui, il me fait payer des fruits pour 2 euros, je lui en donne 5 et du tac au tac, il me répond : « il faut que je te rende 3 euros », etc …)

    Valentin est très attiré par celà en ce moment et les éducatrices ne le font pas avancer, malgré tout, parce que : Il ne s’intéresse, en revanche, pas du tout aux signes mathématiques ; +, – et égale qu’il semble, à contrario, ne pas retenir ! Il bloque vraiment dessus alors même qu’il est capable de résoudre de petites additions ou soustractions de tête…

    Je serai, de mon coté, tenté de dire que les signes mathématiques restent finalement un pure détail pour le moment. Valentin ne s’y intéresse pas mais commence à compter malgré tout : et alors ? Où est le problème ? (sans vouloir faire de jeu de mot !)

    Pourquoi ne pas le faire avancer, malgré celà… ?! C’est un non sens le plus total…

    Le soucis, malgré Montessori, c’est vraiment que l’apprentissage est parfois bloqué pour cause de « non validation » de l’étape précédente ! La Directrice me dit craindre mettre Valentin en situation d’échec s’il n’arrivait, par la suite, pas sans avoir valider l’étape précédente…

    Mais finalement, « l’étape précédente par rapport à qui et à quoi ? » Nous sommes, me semble t-il tous différents et avons tous le droit de prendre des chemins transversaux pour arriver au même but…

    Je dirai que l’envie, l’enthousiasme d’aller plus loin peut potentiellement même déclencher la validation de l’étape qui bloquait !

    Face à tout celà et la réponse de Valentin lorsque je luis demande : « qu’est ce que tu apprends à l’école ? »… « Rien c’est trop nul »… je me demande, parfois, si une déscolarisation en faveur des apprentissages autonomes (comme l’a vécu André Stern) ne serait pas nettement plus équilibrant pour lui… Le tout est surtout de pouvoir s’organiser autour de cette décision…

    En attendant, je ne sais comment faire pour l’aider… J’en suis au point de me dire que je vais moins même le faire avancer comme il le souhaiterait, en dehors de l’école où je le dépose de plus en plus à « contre coeur »…

    Belle soirée,

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois par Photo du profil de christelle l23 christelle l23.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois par Photo du profil de christelle l23 christelle l23.
    #21921
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2717

    Bonjour Christelle,

    Je crois que vous avez bien résumé le problème, c’est ce cloisonnement et cette démarche par étapes successives et répétitives qui doit bloquer votre fils, alors qu’il a très certainement un mode de fonctionnement global et intuitif. Comme toute pédagogie, la méthode Montessori fonctionne bien si elle permet à l’enfant d’explorer plus avant que ce qui est préconisé en fonction de l’âge.
    Si vous avez la possibilité de lui offrir une autre forme de pédagogie, pourquoi ne pas essayer d’autant plus que jusqu’à 6 ans la scolarité n’est pas obligatoire. Si cela peut aider votre fils à avancer à son rythme propre et éviter qu’il ne soit déjà déçu par les apprentissages, je pense que cela vaut le coup d’être tenté. Evidemment c’est une démarche personnelle qui demande un grand investissement et mérite réflexion. Personnellement j’ai sauté le pas depuis quelques années déjà !

    #21922
    Photo du profil de Poutchky Poutchky 
    Participant
    Points: 109

    Montessori axe beaucoup sur le sensoriel. J’ai lu que cette pédagogie ne convenait pas à tous les enfants HP.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Contact

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account