Difficulté d'endormissement

Ce sujet a 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour par Photo du profil de doty doty, il y a 7 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Réponses
  • #21650
    Photo du profil de Sophie13150 Sophie13150 
    Participant
    Points: 35

    Bonjour,

    Je suis maman de 2 enfants un garcon de 6 ans et demi et une fille de 9 ans et demi. Mon fils est EIP diagnostiqué l’année dernière et a sauté le CP cette année. Le CE1 se passe très bien il est toujours même en tête de classe.

    Ma fille en CM1 est passée plus inaperçue mais je pense qu’il en est de même pour elle. Elle passe les tests fin mai. C’est un petit caméléon elle qui veut avoir le même niveau que les autres sans se faire remarquer.

    Bref ils ont tous les 2 des passes avec des soucis d’endormissement. Ma fille avec de l’homéopathie je la rassure elle a le droit de lire plus longtemps aussi et elle finit par s’endormir.Mon fils c’est beaucoup plus compliqué et la mon besoin d’aide.

    L’année dernière un peu à la même période (peu après les attentats) il a commencé a avoir du mal à s’endormir alors qu’en temps normal il met 5min. Il décrit des crises d’angoisses « j’ai une boule dans le ventre et elle remonte ». Ca a duré 3 mois car devant ses crises et avec sa soeur qui voulait dormir nous avons cédé. Nous l’avons mis sur un matelas dans sa chambre puis quand elle ne le voulait plus nous sommes restés à coté de lui jusqu’à ce qu’il s’endorme. Mon mari n’en pouvait plus alors un soir je lui ai dit que ça serait peut être dur mais que j’avais confiance en lui et qu’il allait y arriver…bref ça a marché mais ça recommence.

    Pendant ses crises soient il ne sait pas me parler mais pleure malgré toutes les solutions que je lui propose aucune ne lui convient. J’ai l’impression qu’il ne veut pas trouver de solution…Il rentre dans des colères si on ne cède pas des colères que je ne lui ai jamais connu. On est des méchants parents on aime que sa soeur, il ne parlera plus il va partir très très loin…puis je me mets en colère le prends l’apaise il nous dit qu’il nous aime et s’endort. On dirait qu’il a besoin d’évacuer son angoisse.

    Le problème comme vous l’imaginer c’est qu’il s’endort pas avant 22h, que la journée il est très fatigué, que notre fille en fait les frais et que nous sommes fatigués.

    Je ne sais pas comment me comporter. Nous avons pris rendez vous chez une psychothérapeute pour l’aider car moi je ne sais plus comment l’aider…

    D’autres personnes auraient elles des idées, des expériences similaires?

    Merci pour votre aide

    #21734
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2751

    Bonjour,

    Je n’ai pas la solution pour les problèmes d’endormissement, je pense qu’ils relèvent du psychologique et sont un signal à prendre en compte.
    Je vous conseillerais cependant de faire de la fin de soirée un moment de détente et de partage avec votre fils : parler de sa journée, lire avec lui, lui proposer des activités calmes comme le dessin, pourquoi pas un jeu de société (pas long mais intéressant pour se vider la tête), un casse-tête, quelque chose qui fixe son attention et surtout éviter les écrans de toutes sortes qui énervent. Bref lui permettre de se décharger dans le calme, et de regarder un livre dans son lit et d’éteindre de lui-même lorsqu’il s’endort.

    #21836
    Photo du profil de doty doty 
    Participant
    Points: 413

    Bonsoir, je me permets de répondre car j’ai vécu la même chose avec mon fils de 8 ans aujourd’hui. Un calvaire. Les terreurs nocturnes ont commencé vers 1 an, gros problèmes d’angoisse et d’endormissement depuis. Pour ma part, j’ai tout essayé : bombe anti-monstre, anti-zombie, anti-tout, dormir avec la lumière, la lampe de poche. vers l’age de 4 ans, il était capable de se lever la nuit jusqu’à 15 fois pour venir me chercher et le rassurer. Un enfer… pour finir à dormir sur un matelas dans notre chambre puis dans le lit… à 7 ans, c’est plus possible…
    Je pense comme Françoise que lui proposer une activité calme et intello peut l’aider (mon fils fait des exos de math avant de se coucher) mais ce n’est pas suffisant. Depuis 1 an, il dort ENFIN dans sa chambre tout seul grâce à une aide extérieure. En effet quand à 7 ans, il a passé les tests, j’ai parlé de ce problème à la psy qui m’a expliqué que le fait de dormir avec lui ne pouvait pas l’aider, bien au contraire car on ne fait qu’accroitre ses angoisses. Elle lui a parlé très sèchement : « à 7 ans, il n’est pas possible de dormir dans le lit de papa et de maman. le lit de papa et de maman est un lit dans lequel on fait des bébés. Je t’interdis d’y retourner dormir mais tu as le droit d’y aller le matin quand tu te réveilles pour faire un petit calin. C’est tout ! ». Direct mais efficace. Dés le soir, il dormait dans sa chambre et cela est toujours le cas !

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account