des infos svp pour mon fils de 11 ans avec hp

Ce sujet a 7 réponses, 3 participants et a été mis à jour par Photo du profil de qwerty qwerty, il y a 11 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Réponses
  • #20545
     léti 
    Participant
    Points: 38

    Bonjour à tous et toute j’ai toujours trouvé que mon fils était intelligent et j’ai toujours eu des doutes sur sa précocité j’ai sauté le pas et lui ai fait passer le test de QI hier le résultat un très haut potentiel plus de 130 de QI mais pas le chiffre exact car elle a abrégée le test et un raisonnement d’un enfant de 17 ans j’ai eu quelques réponses sur certain de ses comportement mais pas plus que ça elle nous a dit que pour l’instant il n’avait pas besoin d’être suivie et que normalement pour les enfants comme mon fils elle faisait sauter une classe mais vu qu’il a un grand manque de maturité affective on ne le fera pas .Mis a part ça nous n’avons pas eu beaucoup de conseils alors peut être qu’on a pas poser les bonnes questions alors si vous pouvez m’aider un peu ça serait très gentil
    merci

    #20548
    Photo du profil de qwerty qwerty 
    Participant
    Points: 178

    Bonjour,

    Vous aider à quel sujet ? Quelles sont vos questions ?

    #20549
     léti 
    Participant
    Points: 38

    bonjour en faite je pensais qu’après le passage du test elle nous donnerait des informations pour la suite, comment gérer certaines situations, savoir quand l’emmener consulter si besoin, comment l’aider a grandir car il a un grand manque de maturité.
    Aussi savoir comment gérer le fait qu’à 11 ans il est les capacités d’un enfant de 17 ans qu’est ce que ça veux vraiment dire.
    Hier on a tellement était surpris avec mon mari car on se douter que mon fils était un peu au-dessus de la moyen mais pas à se point là qu’on a peut être pas assez posés de questions.

    #20558
    Photo du profil de qwerty qwerty 
    Participant
    Points: 178

    Je pense que déjà il ne faut pas focaliser sur le côté capacités d’un enfant de 17 ans.

    La priorité je pense c’est comment l’aider à grandir. Je ne vous connais pas, je ne le connais pas, donc je ne peux pas vraiment répondre à cette question, mais si le psy dit qu’il n’a pas besoin de suivi pour le moment c’est que vous devez quand même gérer pas trop mal la situation. Donc je vous conseille de respirer ( lol) d’éclaircir vos idées de regarder votre fils et d’écouter ce que vous dit votre instinct, du moins c’est comme ça que je fonctionne avec mes enfants. Ma fille n’a pas besoin de suivi non plus, le bilan indique une petite fille épanouie, qui a une bonne image d’elle-même et un bon équilibre psycho affetcif. La psy m’a dit continuez comme vous faites, vous faites très bien. Donc j’ai envie de dire que vous faites sûrement très bien aussi. Pour ce qui est de la maturité, typique décalage des HP, ma solution est de la responsabiliser au maximum ( maximum par rapport à ce dont elle est capable), de l’encourager à faire le maximum de chose par elle-même, de lui donner des pistes pour trouver elle-même les solutions à ses problèmes, besoins, mais je ne lui sers rien sur un plateau d’argent. Je suis très loin d’être un tyran hein ! le mois dernier elle m’a même remercié d’être ainsi avec elle par ce que « je lui apprends la vie » m’a t’elle dit.

    Et comme c’est encore mon grand bébé, nous avons quotidiennement des séances câlin, cocooning, je lui fais des petits trucs de « bébé » qui la rassure. Lui lire une histoire, jouer dans ses cheveux, lui raconter comment elle était petite, regarder un dessin animé de bébé ensemble (papa pig, ours brun, tchoupi) , jouer tous les 3 avec les jouets de son petit frère de 17 mois.

    Et pour le côté plus mature, on parle de trous noirs et de boson de Higgs, de la couche d’ozone, de réformer le système monétaire, un peu d’introduction à la philo avec des discussions sur le bonheur, sur la peur, les religions etc …

    Bref je jongle avec tous ses âges à différents moments de la journée, selon ses besoins. A côté de ça elle est tous les jours dehors à jouer avec ses amis, tous les mercredis avec son cousin (HP également), elle fait du violon, ponctuellement, quand elle a le temps un peu d’équitation, piscine toutes les semaines. Bref avec tout ça, sans compter les temps de jeux avec son frère, ses parties de minecraft, ses 2H de lecture quotidienne, elle arrive encore à venir me voir et à me dire « maman, je m’ennuies ! » Là je lui dit que je ne peux plus rien pour elle !

    Voilà quelques pistes pour la gestion du quotidien.

    Pour ce qui est du quand consulter ? Et bien quand il ne va pas bien. Quand il somatise.

    Quant aux « on a peut être pas assez posé de questions » et bien c’est un peu l’univers des parents de HP, on aimerait posé beaucoup de questions, mais encore parfois faudrait il les trouver et savoir quelles sont les bonnes. Je crois qu’il faut commencer, et je crois que vous avez déjà entrepris cette démarche, par se renseigner un maximum sur les enfants à Haut Potentiel pour comprendre leurs univers, ce qui se passe en eux qu’ils ne nous disent pas forcément par ce qu’ils ont peur de ne pas être compris. Et puis parler, parler beaucoup, pas que du profil HP, de tout, de ce qu’il ressens, de ce qui l’interesse et lui dire (c’est ce que j’ai fait avec ma fille et ça l’a libérée, pourtant moi-même HP nous sommes très proches, très complices et nous parlons déjà beaucoup) bref, lui dire que chez vous, auprès de vous, il peut être juste lui et cesser de faire tous les efforts qu’il fait pour s’adapter. Après le passage de son test ma fille a eu beaucoup de questions sur les HP, je lui ai répondu et je lui ai également donné des réponses à des questions auxquelles elle ne pensait pas mais qui me semblaient essentiels pour qu’elle se comprenne, comprenne les autres, comprennent les différences. J’ai pu lui dire tout ça par ce que je me doutais depuis très longtemps qu’elle était HP ( c’était même inscrit dans son carnet de santé !) et que j’ai eu tout à loisir de me renseigner, que (je l’ignorais alors) je l’étais moi-même, ce qui m’a permi de comprendre de l’intérieure ce qu’elle ressent puisqu’elle me rappelle moi petite. Donc renseignez-vous, parlez-en.

    J’espère vous avoir aidé un peu.
    Bienvenus dans le monde pas ennuyeux du tout des HP 🙂

    #20560
     léti 
    Participant
    Points: 38

    Merci beaucoup vous avez bien pris le temps de me faire part de votre ressentie et expérience !!!
    Comme vous dites je verrais surement au fur et a mesure comment gérer cela.
    Je vais continuer a bien me renseigner et suivre le site qui m’a l’air très instructif même si chaque cas est différent encore merci pour tout bonne soirée.

    #20627
    Photo du profil de  Anonyme
    Points: 0

    Bonjour

    je viens de lire vos messages et je ne me sens pas du tout rassurée. Mon fils vient d’être détecté fin de l’année 2015 suite justement à des somatisations. et effectivement la neuro psy nous a conseillé un suivi psy pour son anxiété..Rendez prit ainsi qu’orthoptiste ergo et compagnie…En vous lisant je me sens extrêmement coupable et je me dis que s’il ne va pas bien c’est sûrement que je ne fais pas bien..où? quand? et comment y remédier???
    Au collège ils doutent même de la conclusion de la neuropsy concernant son hp…vu qu’il est aussi dyspraxique (mais fantastique!:)).
    L’année 2016 débute…Il n’est pas très à l’aise à l’idée de retourner en classe et moi je suis pleine aussi d’ appréhension quand bien même je l’encourage et essaie d’être positive , pour lui pour nous.
    Meilleurs voeux à tous.

    #20632
     léti 
    Participant
    Points: 38

    bonjour meilleurs vœux a vous aussi 🙂 il ne faut pas vous sentir coupable de quoi que se soit on est que des parents en plus vous faite le nécessaire pour votre enfant donc ne vous en faite pas. Moi aussi j’ai culpabilisé de l’avoir fait testé que maintenant mais finalement ça ne change pas grand chose juste que ça m’explique un peu plus certains comportements quand même!!! La rentrée de ce matin a été difficile pour mon fils mais bon il faut bien y retourner maintenant je vais pouvoir prendre rendez-vous avec le collège car j’ai reçu ce matin le bilan j’ai hâte de voir comment ça va se passer.bonne journée

    #20633
    Photo du profil de qwerty qwerty 
    Participant
    Points: 178

    Oh Arméline, je suis sincèrement désolée si mes mots ont fait naître une quelconque culpabilité chez vous ! Il n’y a vraiment aucune raison de l’être. Votre fils est née Hp et Dys, il n’y a rie, mais rien, mais vraiment rien que vous auriez pu changer dans votre histoire, dans son histoire qui pourrait changer ça et les difficultés qui vont avec ! Les HP sont des anxieux, ma fille a perdu le sommeil pendant 3 nuits par ce que j’ai par maladresse brûlé un bout de torchon en cuisinant. Elle avait peur de l’incendie. Elle a fait des cauchemars quand une amie s’est faite cambriolé (le fils de cette amie a confié ses peurs à ma fille) elle a pleuré à chaude larmes quand elle a su qu’on faisait du papiers avec des arbres, des crises d’angoisses suite aux attentats, alors que nous vivons à 10 000 km de Paris. Etc … Les HP sont des angoissés, ils peuvent très vite tombé dans l’anxiété et suffit juste que de part leurs caractères ils soient peu enclin a trop parler de leurs émotions que celles-ci se cumulent, encore et encore, on n’est pas tous pareils, sur tous les niveaux. Vous êtes à l’écoute de votre fils, vous l’avez entendu et pris les mesures nécessaires, aujourd’hui vous êtes ici pour en apprendre plus, pour mieux l' »accompagner, vous n’avez vraiment aucune raison de culpabiliser ! Nous les parents, nous devons en permanence prendre des décisions qui auront un impact direct ou indirect sur nos enfants, nous prenons les décisions qui nous semblent les meilleurs, mais seul le temps peu nous dire si on a bien agi ou pas. Faut pas se leurrer, vous avez du parfois vous planter, tout comme moi, tout comme n’importe quel parents, mais il n’est pas toujours possible de le savoir, parfois LA super solution parfaite n’existe même pas. C’est juste une question de choix, de conséquences, d’adaptation, de réadaptation. Dure métier que celui de maman, mais un métier dans lequel il faut au maximum regarder dans le présent et dans l’avenir, se pencher sur le passé de temps à autre pour en tirer des enseignements, parfois corriger le tir. On est pas parfaites, mais culpabiliser est contre-productif et ici injustifié 😉

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 11 mois et 1 semaine par Photo du profil de qwerty qwerty.
8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account