Classe de PS pas adaptée pour mon fils ! agir ou attendre ?

Ce sujet a 17 réponses, 6 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Ausuya Ausuya, il y a 1 an et 1 mois.

  • Auteur
    Réponses
  • #19034
    Photo du profil de leelou leelou 
    Participant
    Points: 0

    Bonjour,
    Mon fils à 3ans et 9mois et viens d’entrer en PS : Etant né le janvier 2012, dans la ville ou on vivait l’an dernier, il y avait tellement d’enfants à inscrire qu’ils n’acceptaient que ceux ayant 3ans révolus. Bref, voilà pourquoi il est l’un des plus vieux de sa classe. Mon fils est encore petit donc pas testé mais tout le monde nous dit depuis tout petit qu’il est précoce. Moi j’ai attendu de voir, même si j’ai toujours vu qu’il avait de l’avance, je n’avais pas envie de le cataloguer, ni qu’il soit trop différent des autres.
    Bref, mon fils à toujours été très speed (déjà dans mon ventre….), il avait la bougeotte des sa 1ere semaine (c’était l’horreur quand je l’allaitais, il regardait partout autour de lui, tournait la tête dans tous les sens pour tout observer ou dès qu’il y avait le moindre bruit. Je savais qu’il n’était pas hyperactif mais speed ++, il nous a fait vivre un enfer pendant 2ans car il est trop vif et nerveux, il faisait des colères inimaginables avant, ça s’est tassé avec l’âge, on en sort tout juste, mais l’accumulation de ces années m’a épuisée physiquement (il essayait de nous montait dessus, combien de fois il m’a pétri le ventre, marché sur les pieds sans faire exprès) et émotionnellement.
    Il fallait le sortir (tel un animal, oui) les matins et les soirs pour le défouler, malheur à nous si on osait rester à la maison avec lui pendant 1 journée complète (eh pourtant on avait une grande terrasse et un petit jardin à l’époque !). Bref, il a marché à 10 mois directement debout, couru sur la plage à 11mois. Parlé « sujet, verbe, compl » bien avant ses 18mois, avec des mots complexes et articulés, copié sur les adultes. Il a une mémoire hallucinante et un 6e sens (il capte des choses étrange, des fois on a eu le sentiment qu’il lisait dans nos pensée, du genre j’ai une comptine pour enfants dans la tete, il me regarde et la chante tout haut, alors qu’aucun son n’était sorti de ma bouche selon son père). Il a demandé à arrêter les couches à 1an et 9mois et a réussi à etre totalement propre avant ses 2ans. Il a fait du vélo à 2ans et 9mois, directement sans petites roulettes, (sans draisienne ni rien au préalable : c’est lui qui a dévissé tout seul les roulettes de son vélo), en 1 séance d’1heure avec son papa. Le lendemain on faisait du vélo sur le bord de la route avec lui, nickel ! Il a su son alphabet avant ses 3ans (réciter, reconnaitre les lettres dans les mots et écrire les lettres). Actuellement il sait lire aisément des mots de 2 à 3 lettres, il a su lire aussi tomate, rigolo, école, avec notre aide pour la concentration. Dès qu’on croise une voiture de police, en voiture, il tente de lire le mot et bien souvent, malgré la rapidité de passage de la voiture, il arrive à lire le « Poli » de police. Il sait aussi compter seul jusqu’à 20 ; pour la suite, si je lui donne les dizaines, il me donne toutes les suites ! C’est un jeu entre nous, on arrive jusqu’à 70.
    Je l’ai mis au centre de loisirs cet été, ils l’ont mis avec le groupe des grands de 5ans car il s’ennuyait avec les petits (je l’ai remarqué lors du spectacle, il a fait une danse avec les enfants de son age (il avait les yeux dans le vague, dansait très peu et nous fixait sans expression) ; quand il a dansé avec les 5ans , il avait grand smiley, il y avait de la complicité avec les autres, il était a l’aise quoi ! même au parc il joue souvent avec des enfants de 5ans au moins.
    Mon problème c’est qu’il arrive en petite section de maternelle, qu’il a déjà 1an d’avance par rapport à d’autres enfants (je parle uniquement de sa date de naissance !!), qu’il me raconte ce qu’il fait, ce que raconte la maitresse, ce que font les autres enfants, et que depuis sa rentrée (donc depuis 4jours d’école), il me dit des choses type « j’ai dessiné un train, les autres ont dessinés des gribouillis ! Maman, pourquoi ils dessinent des gribouillis ? ».
    Qu’ils parlent des autres enfants de sa classe en parlant des « petits enfants », qu’il a pleuré les premiers matins quand je le dépose, par empathie avec les autres enfants, que ce matin quand je l’ai déposé, il n’avait pas envi de rester dans la classe d’un air perdu comme s’il ne comprenait pas pourquoi il allait là (pourtant personne ne pleurait ce jour là) ;
    Ah oui, et j’ai eu droit à la première remarque de la maitresse, comme quoi il fallait que lui explique de ne pas taper, car il avait tapé 2 petites blondinettes de sa classe la veille …. (sachant qu’il a tapé jusqu’à ses 2ans et demi mais que depuis il a cessé, quand il communique avec des grands de 5ans, pas besoin de taper car tout le monde sait parler et se comprendre.)
    Bref, j’espère que ça se passera bien les prochaines semaines mais ces 1ers jours laissent déjà place à quelques petits débats et inquiétudes entre mon compagnon et moi !! Je ne veux pas non plus qu’il régresse, je voudrais éviter qu’il s’ennui ; je pense que vu son niveau d’apprentissage il devrait être en GS a l’heure actuelle mais ça me parait quand même compliqué ! je n’ai pas envie non plus qu’il se sente trop différent, etc. etc, les questions classiques je penses….
    Des conseils à me donner sur le fait de consulter une psy à son age pour un repérage ? J’attends que la maitresse ait pris le temps de l’observer j’imagine, mais combien de temps ? jusqu’à la toussaint ? Jusqu’à noël ? Il commence a redevenir speed à fond et en même temps on doit étancher sa soif d’apprentissage chaque jour alors que ça devrait se dérouler à l’école tout ça (c’est fatiguant pour nous, on a fini par etre dans le jeu/apprentissage avec lui en permanence quasiment, même si on ne le souhaite pas spécialement)…

    #19085
    Photo du profil de luciole luciole 
    Participant
    Points: 910

    Bonsoir,

    Vous pouvez peut être profiter d’une remarque de la maîtresse pour échanger avec elle sur votre fils, en lui demandant ce qu’elle en pense. Elle a dû déjà remarquer qu’il ne fait pas les mêmes dessins, connaît les lettres, …
    Mon expérience est différente mais ma fille est aussi née en janvier et on la trouvait plutôt débrouillarde (sans penser à la précocité jusqu’à il y a quelques mois). Elle a été en école privée (parce que non prise dans le public à 2 ans 1/2 et pourtant très demandeuse) en TPS. Quand, en GS, elle revenait tous les soirs en nous demandant de lire avec les CP (elle en avait dans sa classe), nous en avons simplement parlé à la maîtresse, en lui demandant conseil et elle nous a proposé un passage en CP.
    Tous les enseignants ne réagissent pas pareil mais ça me semble la première étape à envisager. (à confirmer avec d’autres réponses, expérience).

    Bon courage !

    #19089
    Photo du profil de leelou leelou 
    Participant
    Points: 0

    Merci de votre réactivité ! c’est bien d’avoir des conseils !
    Je n’ai surtout pas envie que mon fils se « résigne » ce qu’il a l’air de faire jours après jours, il s’adapte et j’ai l’impression qu’il « tait » ses capacités quand il est en classe. D’ailleurs il les taient aussi à la maison depuis la rentrée. Tous les gens qu’il rencontre se rendent compte de sa différence et au bout de mn
    avec lui, on a déjà des remarques sur son avance ! c’est étrange que la maitresse ne se soit pas rendu compte de cela depuis 10 jours passés avec lui.
    En tous cas je ne veux pas « sauter » sur la maitresse et m’empresserr de lui dire que mon fils est précoce ! je ne le ferais pas, pas d’interet!
    Je vais donc suivre votre conseil et attendre impatiemment la prochaine petite remarque pour lui suggérer gentillement qu’il y a peut etre une raison…et profiter pour lui dire que son comportement à la maison à changé aussi !
    A votre avis dois-je le tester par une psychologue dès cette année ?
    Parce qu’à la maison c’est ingérable depuis la rentrée ! il regresse globalement, mon enfant a un peu le profil de l’enfant autonome, dans la vie de tous les jours et quand il choisit ses copains (par exemple au parc de jeux) il est à l’aise généralement avec des enfants de 5ans. Du coup il se remet à etre dans l’affront avec nous, à taper ses camarades comme quand il était petit, il pleure exagérément à la moindre remarque de notre part comme avant, je suis obligée de le doucher, le savonner, l’essuyer (alors qu’il sait faire ça tout seul depuis ses 18mois, à sa demande!). je suis obligée de le faire manger sinon il rechigne à manger chaque soirs (alors qu’il tient à manger seul depuis qu’il a 1an et est très gourmand et mange de tout).
    Bref, j’en passe mais vous aurez compris que je m’inquiète de ce changement de comportement net et de sa renonciation à utiliser ses capacités, qui engendre visiblement tout cela !
    Il en va de ma santé mentale aussi (je rigole mais je suis quand même exténuée du comportement de mon fils, qui n’est pas hyperactif mais très actif, il ne se pose que très rarement, quand il est en activité minutieuse par exemple. Je me sens exténuée depuis sa naissance, plutot ses 1an, et l’impression de ne pas récupérerr depuis, et s’il nous fait revivre l’enfer qu’il nous a fait vivre étant plus petit, ça va etre très compliqué pour nous).
    Merci de vos conseils et expériences

    #19094
    Photo du profil de luciole luciole 
    Participant
    Points: 910

    Bonsoir,
    Je n’ai que peu d’expérience, ce n’est que depuis quelques mois que nous nous posons des questions (ma fille a une très bonne capacité d’adaptation) et que du coup je me renseigne sur la précocité. Je crains donc de ne pas vous donner les meilleurs conseils.

    On sent dans votre message un appel à l’aide, ce doit être dur de voir son fils régresser. Si vous ne trouvez pas rapidement une occasion de parler à la maîtresse, provoquez peut être cette occasion mais sans lui annoncer que vous pensez votre fils précoce. Dîtes lui qu’il régresse depuis la rentrée, demandez lui comment elle le trouve en classe et ce qu’elle en pense.
    Et aussi, lisez sur la précocité, rapprochez vous d’une association.
    Je crois que c’est un peu tôt pour faire tester votre fils mais dans des cas « d’urgence », ça peut se faire. A vérifier. J’ai une amie qui a fait tester sa fille à 4 ans car ça se passait très mal à l’école.

    #19098
    Photo du profil de melas melas 
    Participant
    Points: 35

    bonjour leelou,
    votre expérience ressemble beaucoup à la notre. on était perdu face à un enfant qui évoluait très vite, qu’était usant et qu’était plein de colère. En commençant l’école, il s’est éteint… classe mélangé, il voulait faire comme les grands (puisqu’il savait déjà) mais la maîtresse lui rabâchait qu’il était trop petit, il s’est donc totalement enfermé. en discutant avec elle, elle nous a dit que pour elle les enfants précoces étaient un mythe qu’il avait largement le temps d’apprendre tous ça.
    Je vous conseille de faire tester votre fils chez un psy spécialisé, c’est possible à partir de 2 ans et demi. ce que nous avons fait (ça à coût mais ça en vaut la peine) et cela nous a beaucoup soulagé, cela nous a permis de mieux comprendre notre fils, de l’aider et de le prendre différemment.
    On a changé notre fils d’école, on a laissé passé du temps, il restait fermé, alors on a pris rdv avec sa maitresse et je peux vous dire qu’au début on a senti la réticence (parents élitiste??) bref on a sorti le bilan de la psy et là tout a changé nous avons était entendu, maintenant notre fils se sent bien, même si je sais bien qu’il y aura des hauts et des bas, on est confiant grâce à notre démarche chez le psy.
    j’ai résumé notre histoire mais ne lâcher rien, battez vous, n’attendez pas!
    bon courage!

    #19102
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2778

    Bonjour,

    Je suis de l’avis de Melas aussi, quand l’écart est visiblement trop grand entre les capacités de votre fils et celle des autres enfants, il vaut mieux pouvoir faire évaluer le pourquoi de la chose afin que votre fils ne s’éteigne pas.
    C’est particulièrement difficile à supporter dans les toutes petites classes lorsqu’il y a encore énormément de différences d' »éveil », pour le langage en particulier, entre les enfants d’une même année. Pour peu que cet écart soit accentué encore par le phénomène de la précocité, nos petits peuvent se trouver très désorientés et isolés.

    #19108
    Photo du profil de leelou leelou 
    Participant
    Points: 0

    Tout d’abord merci de vos réactivités !
    @ lUCIOLE : bien vu ! c’est un appel à l’aide ! je ne me rendais pas compte que je paraissais désemparée car depuis qu’il est petit on arrive a gérer (tant bien que mal, mais quand on est presque le seul interlocuteur éducatif de notre enfant, ça pose moins de problème de coordination!). C’est une autre histoire face au cadre scolaire et aux exigences du système !
    @ Melas et @ françoise : Notre enfant a toujours paru très heureux (d’ailleurs c’est souvent une reflexion qui nous est faite par des gens rencontrés ponctuellement!), surement du au fait qu’il exprime tout de manière exacerbée.
    On est a l’écoute et c’est lui qui nous amène à lui fournir les outils nécessaire à son évolution ! nous avancons à son rythme et ça marche très bien depuis le début.
    Il est par contre très usant (toute l’année dernière, j’avais arrêté de faire mes courses familiales avec lui par exemple, même à 3 ! Honte dans le magasin, cris, est effronté avec nous, épuisement ++) et effectivement je ressens de plus en plus le besoin de comprendre au mieux ses comportements (pourquoi il est capable de comprendre « pourquoi on cligne des paupière » par contre il y a certaines choses qu’il va demander et qui nous paraitront très « bete » par rapport à son niveau…
    De plus je travaille dans le milieu du handicap, assistante sociale, auprès de familles d’enfants handicapés depuis plusieurs années et croyez moi j’ai toujours croisé les doigts pour que mon fils n’ait pass de handicap et ne pas avoir à vivre ce combat quotidien que vivent ces familles ! du coup sa précocité était à mon sens un atout (« il est précoce…pas de souci pour la suite alors!il éussira les doigts dans le nez »). J’étais loin d’imaginer que ça souleverait tant de questions et je n’avais pas imaginé du tout ce combat contre ou avec le système; encore moins dès la maternelle…En plus de devoir toujours redoubler de créativité et de force/energie pour ne pas etre dans le combat quotidien avec mon fils (rapport aux colères passées, aux bagares étant petit et de temps en temps à sa »suffisance » vis à vis de nous) , il va falloir se battre pour qu’il soit dans un cadre qui va lui permettre d’etre heureux et d’avancer à son rythme. On a même caché notre doute de cette précocité à nos familles respectives (grands parents et tantes/oncles de mon fils) pour ne pas stigmatiser, dnas l’optique que s’il fonctionne comme ça et que ça roule, pas besoin de poser d’étiquette ! Mais vu sa personnalité, je dirais que mon fils serait à l’aise sur tous les plans et heureux en grande section, avec des enfants de 5ans. Donc même si on arrivait à obtenir le passage en MS, il ne serait pas à son aise (il parle des enfants de -5ans en disait les bébés ou les petits!). De plus les activités périscolaires sont aussi par groupe d’age et les activités proposées ne lui permettent pas d’etre « rassasié », ni fatigué. Les associations sportives sont aussi par niveau d’age et ne lui correspondent pas….ça va etre aussi compliqué de trouver quelque chose d’adapté. Bref, je sens qu’un grand combat et des jugements m’attendent, je le sens.

    En tous cas, merci pour toutes vos infos, je ne veux pas attendre trop longtemps car je souhaiterais disposer déjà des soutiens et des outils (bilans des tests psy et personnes connaissant la question)nécessaires avant d’en parler à la maitresse… Je vais prendre contact avec l’asso de ma région (guyane !) et voir pour un test.
    Combien avez vous payé ce test psy ?

    #19111
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2778

    Mes références prix datent de quelques années, je suppose qu’il faut aujourd’hui compter entre 150 et 200 € pour un bilan complet.
    L’autre alternative, pas de bilan, une certitude, pas d’école maternelle et activités organisées pour et en fonction de l’enfant.
    Mais cela nécessite évidemment d’être à la maison et peut s’avérer usant aussi !
    Et de toutes façons vous serez jugée aussi ! Peu importe ! Bon courage !

    #19112
    Photo du profil de samkail samkail 
    Participant
    Points: 0

    Bonjour,

    on est des parents d’un enfant précoce âgé de 4 ans et demi, notre psychothérapeute nous a demandé de le prendre en charge le plutôt possible, et l’orienter dans une école spécialisée, malheureusement en Algérie celle-ci n’existe pas, par conséquent nous vous prions de nous orienter

    #19114
    Photo du profil de leelou leelou 
    Participant
    Points: 0

    @francoise : je suis rassurée, j’avais vu sur un forum des tarifs aux alentours de 400euros, je trouvais cela excessif !
    Pour une scolarité en dehors du système scolaire, pas question pour le moment ! je penses que mon fils se sentirais très seul ! il est un (gros) brin commandant, mais ses copains ont l’air de très bien le vivre alors…il est extra sociable, avecc adultes, ados, enfants, bébés et tout le monde le lui rend bien. Actuellement il a des capacités générales d’un enfant de 5ans (intellec, moteur, sociabilité), donc tant qu’il est dans ce cadre là, tout va bien. C’est pour cela que j’espere qu’il ne perde pas trop de temps dans ce cadre inadapté pour lui afin qu’il ne développe pas trop de comportements inadaptés ou encore pire que sa personnalité ne s’éteigne et qu’il taise ses capacités (comme il a tendance à le faire depuis la rentrée).

    Merci pour tous renseignements, ça donne un minimum de soutien et de légitimité… d’ailleurs je viens juste d’envoyer un mail à mon association régionale !

    Bon courage à tous.

    #19120
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2778

    Bonjour,

    @samkail :

    Les écoles spécialisées sont encore très rares et les classes spécifiques n’existent aujourd’hui qu’au collège.
    A mon avis la marche à suivre est de demander à votre psychothérapeuthe ce qu’il préconise en fonction du bilan établi pour votre fils (saut de classe, renforcement pédagogique…), lui demander de vous faire une recommandation écrit en ce sens et voir la direction de l’établissement scolaire de votre fils.
    Et par ailleurs vous-même pouvez l’accompagner en répondant au mieux à ses besoins, en satisfaisant sa curiosité…, sans vous laisser freiner par le rythme scolaire (par exemple s’il a envie d’apprendre à lire, apprenez-lui de votre côté…).

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 2 mois par Photo du profil de Françoise Françoise.
    #19123
    Photo du profil de leelou leelou 
    Participant
    Points: 0

    Ca y est, les discussions sur ce forum m’ont permis de passer un cap : j’ai contacté hier l’association de ma région, ils ont été très réactifs ! J’ai pu discuter au téléphone un petit moment, avoir des conseils sur la marche à suivre, et même des contacts.
    Nous rencontrerons la psychologue pour les tests tout le mois de novembre, en 5 RDV. Bilan à 250 euros, raisonnable.
    C’est déjà un soulagement d’avoir ces tests à venir…

    Pour françoise, nous faisons avec notre fils ce travail d’accompagnement de ses besoins, on lit ensemble dès qu’il cherche à assembler des lettres, il trouve les clés tout seul mais a besoin de nos encouragements constemment. c’est aussi et surtout cela qui est usant pour nous car avec ses demandes on a l’impression d’etre dans la sollicitation constante!! On fait depuis qu’il est tout petit le travail que devrait faire une école et c’est aussi pour ça qu’on avait hate qu’il entre à l’école pour avoir un relai et ne plus être obligé d’être dans cette relation en permanence (un peu comme tout parent, qui ne fait que « soutenir » les apprentissages scolaires de son enfant), malheureusement ce n’est pas le cas. De plus le souci aussi depuis la rentrée c’est justement qu’il s’efface complètement…Il fait son bébé ++, il veut qu’on fasse tout à sa place, et il ne montre plus rien de ses capacités, il fait semblant de ne pas savoir lire à la maison … On ne force pas, sauf qu’il regresse globalement et c’est ça qui nous inquiète, c’est du coté de sa personnalité!
    Bon, on va laisser passer quelques semaines sans pression, dans la perspective de ce rendez vous psy, en éspérant d’ici là que l’instit aura repéré quelque chose de positif chez lui (au lieu de « il est speed, il tient pas en place, il tape, etc)

    #19124
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2778

    Bonjour Leelou,

    Cela progresse pour vous, j’en suis ravie. Vous faites bien de vous y prendre tôt car si votre enfant régresse ainsi, c’est qu’il est vraiment mal à l’aise, sans forcément comprendre pourquoi (j’ai vu les miens s’éteindre complètement en ps de maternelle et c’est dur à vivre pour toput le monde).
    En principe, le simple fait d’être pris en charge soulage assez les enfants.
    Tenez-nous au courant.

    Mon dernier message était en fait une réponse à Samkail (mal placée dans la file), mais effectivement valable pour tout le monde !

    #19133
    Photo du profil de melas melas 
    Participant
    Points: 35

    bonjour Leelou,
    ça me fait du bien de lire votre histoire, je me sent moins seule, c’est à 90% le même vécu!
    c’est super si pouvait faire le bilan rapidement, cela nous a coûté 300 euros mais malgré tout ça n’a pas aidé à faire passer mon fils de PS en MS en cours d’année car il était fermé en classe, il avait honte de montrer ce qu’il sait, en juin dernier, on a réussi à convaincre le corps professoral de lui faire passer les tests de fin de MS pour aller directement en GS (je sais qu’il en était capable) mais il s’est buté sur un exercice ( il ne savait pas se servir d’une règle) et avait peur que la maitresse se moque de lui puis il a refusé catégoriquement tous ce qu’elle lui proposait. résultat, ils l’ont mis en MS. Depuis la rentrée, ça recommence, il ne dit rien en classe du coup il fait comme les autres et résultats quand il rentre à la maison c’est une horreur, il est insupportable, il dit qu’il s’ennuie… va encore falloir mettre les pieds dans le plat! je me prépare à devoir me battre tous les ans pour se faire entendre des profs plus ou moins ouverts sur le sujet! il est temps qu’ils comprennent qu’un enfant précoce ne fonctionne pas comme les autres!! et comme vous je ne parle pas de tous ça à ma famille car des que j’avais commencé à en parler car j’avais besoin de soutiens, j’ai eu des réflexions débiles et vexantes.
    je vous souhaite vraiment que ça se passe mieux pour votre fils et si vous voulez discutez y a pas de soucis!

    #19135
    Photo du profil de leelou leelou 
    Participant
    Points: 0

    @melas, je trouve ça fou d’être obligé de se battre pour cela, le combat semble aussi compliqué que pour faire reconnaitr ele droit à la scolarité et à des aménagements scolaires pour des enfants handicapés dont je m’occupe dans mon travail !! c’est fatiguant je trouve, ce système scolaire qui reste très axé sur l’éducation de groupe, sans prendre en compte la personnalité de chaque enfant, car entre les enfants handicapés, les enfants préocoes, les enfants à troubles dys, les hyperactifs, les timides, etc etc, je trouve que chaque enfant a sa personnalité et meriterait dde pouvoir évoluer à son rythme. C’est sur que ça demanderait de la reflaxion au quotidien pour les instit mais l’idée que chaque enfant doive faire la même chose au même moment et qu’ils n’aient que peu de liberté de s’exprimer, c’est dommage ! Dans la classe de mon fils par exemple, en PS, j’ai remarqué qu’il n’y a aucun moyen pour lui de montrer ce qu’il connait, par exemple il n’y a aucun mot inscrit nul part dnas la classe, pas de livre à leur disposition, même pass la date du jour de type « aujourd’hui c’esrt mercredi ! » ou la météo type « il pleut/il fait soleil ». Même pas un chiffre pour dire on est le 16 ou au moins les familiariser visuellement avec les chiffres, donc mon fils ne pourra jamais montrer qu’il sait lire ni qu’il connait les jours de la semaine par coeur, ni l’alphabet , ni qu’il sait compter jusqu’à 40 !
    Ton expérience n’est pass très positive pour le moment, mais il faut essayer de rester motivé quand meme…tout va dépendre de l’instit de la directrice d’école et de leurs bon vouloir en gros !?
    Es tu en lien avec l’association de ta région, ils pourraient peut etre te soutenir…
    Tu reçois des critiques de ta famille ? étonnant. c’est dommage qu’ils ne puissent pass te soutenir ! ont ils conscience qu’au quotidien le comportement de ton enfant est difficile ? Moi j’ai de la chance, ma mère avait déjà ce sentiment là avant que je lui en parle il y a 3semaines, et depuis elle fait des recherches de son coté, elle vient même de m’envoyer des livres sur le sujet. Après elle était directrice d’école et enseignante en CP (elle a aussi fait la PS il y a longtemps). Donc elle est très soutenante et impliquée et de conseils pertinents.

    Bon courage à toi, donne moi des nouvelles de tes contacts avec l’école…

    #19139
    Photo du profil de melas melas 
    Participant
    Points: 35

    j’ai compris que la différence dérange, ça demande des efforts aux enseignants! l’intelligence est mal vu, ils veulent que les enfants soient des moutons qui suivent le troupeau! mais je ne compte pas en rester là, je veux que mon fils s’épanouisse et soit heureux. dans un premier temps j’avais contacter le CAMPS, on a eu un rdv mais ils nous ont clairement dit qu’ils étaient débordés, que c’était en priorité les enfants en difficultés, qu »il vallaient mieux que l’ont s’adresse à un psy privée à nos frais, ayant qu’un smic pour le foyer c’était un sacrifice mais c’est notre rôle de parents de le faire pour son bien.
    en ce qui concerne ma famille, ma mère a vraiment compris après le bilan de la psy, pour les autres, je pense qu’il y a de la jalousie car il a su lire avant 4 ans alors que les cousins de 1 et 2 ans plus âgées sont en train d’apprendre, ils sous-entendent que je le pousse alors que je ne fais que répondre à sa demande. en ce qui concerne son comportement, j’entends un peu tout, certains disent que c’est parceque je suis trop dur, d’autres que je suis trop laxiste, j’ai même eu de la part de l’ancienne directrice que c’est parcequ’il n’avait pas été chez une nounou que je ne lui avais pas appris la frustration…. les psys me disent que je fais ce qu’il faut, donc ça me rassure.
    je trouve hallucinant que dans la classe de ton fils, il n’y est rien, c’est peut-être le début, ils vont s’y mettre petit à petit, va bien falloir les familiariser avec les jours, les saisons, les chiffres, les lettres. est-ce qu’il a le droit d’emmener un livre? ça se fait dans ma région, les enfants peuvent emmener un livre qu’ils veulent faire découvrir au camarades! ça pourrait l’aider à parler de ce qu’il sait!
    je te tiens au courant pour la suite et j’attends de voir ce qui passe pour ton fils!

    #19152
    Photo du profil de leelou leelou 
    Participant
    Points: 0

    Ah oui, quand meême ! les réflexions et jugements de l’entourage, je ne les avais pas vu sous cet angle! moi mes amis qui connaissent mon fils l’ont connu dès ses 7mois et là ou j’habitais il y avait une grnde proximité entre les gens donc ils s’en sont beaucoup occupé, ont vu ses capacités évoluer, ses différentes manières d’aborder la vie, ses caprices inexpliqués, ils nous ont vu nous adapter à notre fils au fur et à mesure, etc donc ils savent ce qu’on vit (comme s’ils le vivaient eux aussi). Mes parents, vu l’ancien métier de ma mère, elle a ce regard fin d’instit directrice qui a eu une longue carrière et elle était déjà sensibilisée au problème des enfants différents (surtout // handicap, mais ça pose les mêmes questions de l’adaptation scolaire et de la prise en compte de l’enfant dans sa singularité). La mère de mon copain a été aussi aide maternelle plusieurs années dnas un petit village et elle a un regard sur l’éducation aussi et quand elle voit notre fils et notre manière d efaire, le fait qu’on est ferme etc, on n’a jamais eu de retour de leur part du genre « laxiste ».
    Le côté elitiste, je me prépare à lui faire face, je n’aime pas être jugée surtout que je suis de nature plutot discrète donc je pense que ça ne va pas me plaire du tout !!
    Quand au reste de la famille moins directe, je penses qu’ils ne sont pas informés et plus tard ils le seront (un jour ou l’autre ça arrivera dans une discussion, forcément) mieux ce sera.
    Merci pour cette piste // à la découverte d’un livre, c’est un peu prématuré je pense mais à garder sous le coude pour la suite, si l’instit ne veut pas le changer de classe. Eh oui, pas de mot dans la classe, pas de « quelle jour on est? » la météo, rien du tout ! j’ai remarqué ça en début de semaine, j’ai été très surprise !
    En tous cas je retiens que le bilan psy est un bon soutien et une reconnaissance des capacités et des difficultés…parce que nos familles/amis qui parle d’élitisme oublient bien souvent que le quotidien n’est pas facile à vivre !
    A Bientot !

    #19644
    Photo du profil de Ausuya Ausuya 
    Participant
    Points: 102

    Bonsoir,

    J’ai été dans le même cas que vous cette année, avec mon petit garçon qui est rentré en PS en septembre; Et je dois vous avouer que je l’ai vu régressé émotionnellement et intellectuellement de manière mo-nu-men-ta-le. Après un mois et demi, j’ai préféré ne pas attendre: nous l’avons désinscrit la semaine dernière… et tout va beaucoup mieux! Ca ne règle tout de même pas certains « problèmes » dont sa peur de l’échec et sa « pudeur » intellectuelle (déjà étonnamment bien présente) entre autres choses, mais au moins le fait qu’il ne soit pas à l’école limite un peu les dégâts…

    Bon courage à vous!

    Aude

18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account