Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

Rhône-Alpes Enfants Précoces

Enseignante et maman

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces InfoVous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

11 réponses et 5 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 1 semaine et 4 jours.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages

  • enseignerautrement
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je suis enseignante dans le secondaire depuis une quinzaine d’années, et je suis très régulièrement amenée à accueillir des élèves HP et/ou DYS dans mes classes. J’ai été spontanément sensibilisée à ces élèves n’entrant pas « dans le moule » et grâce à eux, j’ai appris à adapter ma pratique, ce qui est d’ailleurs profitable à l’ensemble des élèves de la classe! Aujourd’hui, je souhaite quitter l’Education nationale pour devenir professeur indépendant, auprès de ces élèves en particulier, mais à terme, c’est la création d’une école indépendante qui m’est de plus en plus chère…
    J’aimerais pouvoir correspondre avec des familles qui le souhaitent, afin que nous puissions partager nos expériences (j’habite près de Lyon); leurs retours me seraient certainement profitables pour affiner mon projet.
    A très bientôt, j’espère!

    enseignerautrement


    leonie
    Participant

    Bonjour,
    Je fais un essai en réponse à votre message intitulé « enseigner autrement », car je souhaite qu’il ne soit pas diffusé sur le site.
    Bon après-midi.


    francisca
    Participant

    Bonjour

    JE suis aussi la maman d’un eip, et face à la souffrance de mon fils au collège, je suis aussi dans une démarche de « faire autrement ». J’aimerai partager sur le sujet avec vous, si vous le voulez bien. Comment pourrait-on communiquer « en vrai » ?


    Françoise
    Admin bbPress

    Je suis toujours prête à alimenter la discussion, n’hésitez pas à poser vos questions !
    Léonie, vous pouvez envoyer des messages privés sur le site à partir de votre profil et du menu de messagerie.


    leonie
    Participant

    Merci Françoise. J’ai trouvé. Léonie


    Lamimo
    Participant

    Bonsoir, je suis également très intéressée par le sujet!


    enseignerautrement
    Participant

    Bonjour Francisca,
    Merci beaucoup de votre message; quand vous dites que vous voulez « faire autrement », c’est parce que vous pensez déscolariser votre enfant ou parce que vous avez également envie de créer une école? Je suis bien désolée d’apprendre que votre enfant souffre au collège; je suis sûre qu’on peut faire mieux pour les enfants que le système classique… En tout cas, je suis tout à fait partante pour que nous en discutions. Où habitez-vous exactement?
    Belle soirée et à bientôt!

    enseignerautrement


    enseignerautrement
    Participant

    Bonsoir Lamimo,
    Etes-vous une maman d’enfant HP ou peut-être une collègue enseignante? Je serai ravie de pouvoir discuter avec vous.
    Belle soirée et à bientôt, enseignerautrement


    enseignerautrement
    Participant

    Bonsoir,

    Merci beaucoup pour vos retours; vos expériences de parents, ou peut-être même d’enseignants, sont autant de témoignages importants pour l’enseignante que je suis. Du coup, je vous fais part de certaines questions que je me pose et auxquelles vous aurez certainement des réponses…

    Quel regard portez-vous, en tant que parents, sur l’Education nationale? Avez-vous déjà pu trouver des professionnels « à la hauteur » pour accueillir votre enfant en fonction de ses besoins? Certains d’entre vous ont peut-être fait le choix d’écoles privées, d’établissements proposant un accueil spécifique pour les EIP ou ont carrément déscolarisé leurs enfants pour leur mieux-être…

    Dans mes classes, je parviens à respecter le tiers-temps des élèves DYS mais seulement en prenant sur mon temps personnel; sinon, cela ne serait pas du tout possible… Il y a quelques semaines, quand j’ai demandé à faire quelques heures supplémentaires pour m’assurer que les élèves HP et DYS suivaient correctement, le discours de l’inspectrice et du proviseur a été que, l’école étant inclusive, l’élève devait se débrouiller tout seul… Quant aux enfants précoces, malheureusement, rien n’est prévu pour améliorer leurs conditions d’apprentissage; j’ai voulu m’inscrire à un stage académique mais il m’a été impossible de le faire car il n’était pas ouvert aux candidatures individuelles; en gros, c’est uniquement grâce à mes élèves et en rencontrant leurs parents que je peux apprendre et me perfectionner, ce qui est déjà énorme et très enrichissant, en tout cas. Heureusement, je rencontre beaucoup de familles sympathiques et heureuses de pouvoir me faire part de leur expérience et nous nous conseillons mutuellement.

    J’aimerais également savoir si certains d’entre vous ont déjà eu affaire à des professeurs particuliers pour leurs enfants et si l’expérience a été concluante; dans certains cas, cela dépend grandement de la demande de l’enfant: les vôtres étaient-ils volontaires? En tout cas, c’est la première année où j’entends si fréquemment parler du harcèlement scolaire des élèves précoces dans le milieu scolaire; c’est vraiment un signe d’alerte… je suis persuadée que nous pouvons remédier à cet immense gâchis et faire mieux pour nos enfants!

    Merci pour vos réponses à ces nombreuses questions; à bientôt, j’espère!
    enseignerautrement


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour (un prénom ?),

    Nous avons déjà un peu discuté par ailleurs…
    Personnellement je trouve qu’aujourd’hui l’Education Nationale n’est pas en mesure d’apporter de solution durable à partir du moment où elle ne reconnait pas les différences significatives entre tous les enfants et continue à vouloir former tout le monde de la même façon et au même rythme surtout, qui lui est uniquement fixé en fonction de l’âge et donc d’une norme moyenne. Il faudrait beaucoup plus de passerelles voire travailler par groupes de niveaux inter-classes et inter-matières.
    Dans le parcours de nos enfants nous avons rencontré des enseignants bienveillants et attentifs, trop rares. Pour plaider leur cause, il est vrai que la bonne prise en charge s’est faite uniquement par leur bonne volonté, à écouter et comprendre (nombreuses heures de discussions et d’explications), donc tout le poids de l’accompagnement reposant malheureusement sur leurs seules épaules sans prise en charge globale au niveau de l’école.
    Ainsi tout ce travail d’accompagnement et d’explications, constructif et positif peut tout à fait être réduit à néant l’année suivante si l’enseignant n’est pas réceptif au sujet, avec un énorme sentiment de perte de temps à la clé !
    Mes enfants n’ont pas eu de professeurs particuliers dans le cadre scolaire par contre je les ai vus heureux, épanouis et changés lorsque lors d’activités de musique (cours individuels) lorsqu’ils ont eu des professeurs qui ont su les capter, les captiver et simplement avancer avec eux à leur rythme.
    Ils fonctionnent beaucoup à la relation personnelle et ont besoin, peu importe la forme du cours (particulier ou groupe) de se retrouver face à quelqu’un qui soit capable de leur transmettre un savoir avec passion, fougue, humour aussi et qui les fasse participer et les interpelle positivement.
    Voilà pour mon expérience.


    enseignerautrement
    Participant

    Bonjour Françoise,

    Merci beaucoup pour votre retour; je suis bien d’accord avec vous: l’envie et la bienveillance de l’enseignant sont déterminantes, et souvent il ne faut pas grand chose pour que la confiance s’installe! De mon côté, je souhaite mettre en place un autre cadre, beaucoup plus libre, qui me permette de me consacrer aux élèves comme ils le méritent et en ont besoin; malheureusement, le métier d’enseignant « classique » est de plus en plus fait d’activités chronophages, au détriment de l’essentiel… Déjà, il faut revenir à un nombre plus raisonnable d’enfants pour un seul adulte; je suis sûre que cette seule mesure peut tout changer. Je regarde du côté des écoles démocratiques, en ce moment, pour voir ce qui se fait; le projet avance!

    Belle journée et à bientôt, Audrey (il sera plus convivial d’avoir mon prénom, en effet!)


    Françoise
    Admin bbPress

    Merci Audrey !

    Tenez-nous au courant, je suis curieuse de savoir comment on peut « enseigner autrement » concrètement ?

    Bonne journée, avec tous nos encouragements !

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement les 9374 membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces InfoVous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.