Rhône-Alpes Enfants Précoces

enfant 6 ans et demi

Ce sujet a 18 réponses, 7 participants et a été mis à jour par Photo du profil de cris283 cris283, il y a 1 semaine et 3 jours.

  • Auteur
    Réponses
  • #23186
     galou 
    Participant
    Points: 75

    Bonjour,
    Je me présente Gaëlle, 35 ans dans quelques jours, maman de 2 petits garçons , 6 ans 1/2 et 2 ans.
    L’ainé est en CP et depuis son entrée en petite section de maternelle l’école pour lui comme pour moi est un calvaire.
    Nous étions dans la région orléanaise jusqu’en janvier dernier et la scolarité de mon fils n’a pas été un long fleuve tranquille.
    Première année de maternelle, la directrice nous évoque une suspicion de précocité (une gestion de la frustration impossible, un enfant extrêmement moteur , une très grande facilité pour le travail et aucun problème pour apprendre, toujours curieux de tout etc…) mais un enfant souvent très exclusif dans sa relation à l’autre, en conflit avec le reste du monde nous y compris (son papa, son frère et sa maman).
    En seconde année c’est encore pire la propreté acquise est réduite à néant et mon fils passe plus souvent sur la chaise a réfléchir de la classe que sur les bancs de la classe, une équipe éducative est mise en place en extrême fin d’année (15 juin) mais qui ne donne rien a part une obligation d’être séparée de sa seule amie avec qui il est très autoritaire et directif, toutefois la maitresse nous redis qu’elle suspecte une précocité.
    L’année dernière ( Grande section) après 4 mois sans papa et un changement de région pour cause professionnelle toute la petites famille à emménagé sur thonon les bains, les 6 derniers mois ont été très difficiles pour la maitresse comme pour fils, il a réussi a la faire pleurer. Il a été convoqué plusieurs fois chez la directrice et nous avons fini par prendre contacte avec le médecin scolaire qui nous a orienté vers le CMPP de thonon et depuis il va mensuellement en consultation chez le pédo-psy.
    Mais je ne vois pas de changement et cette année c’est le cp et j’aimerai qu’il puisse s’épanouir à l’école et que l’apprentissage de la lecture se fasse sans heurte et non dans les cris comme cela se passe en ce moment chaque soir. Autant les années auparavant on voyait que le travail était compris et que tout allait bien autant là je trouve que ça ne va pas et je n’arrive pas à l’aider.
    Il ne supporte pas l’échec ou l’erreur.
    Il est extrêmement agressif, insolent, ne supporte pas les remarques ou les explications.
    Je suis tombée tout à l’heure sur le groupe EP Provocateur et c’est exactement ce que je vois en mon fils, c’est pas évident de trouver les mots justes.
    Voilà je ne pensais pas en écrire autant mais tout y est.
    Merci encore pour votre accueil.
    Gaëlle.

    #23201
    Photo du profil de Emidoux Emidoux 
    Participant
    Points: 36

    Bonjour Gaëlle, nous habitons à la fois près et loin de vous.

    Une grande chance, si vous n’avez pas encore fait passer de test, vous pouvez aller voir Claire Grand, qui est du coté d’Annecy http://claire-grand-psy.e-monsite.com et qui a écrit un merveilleux livre. En revanche, elle ne fait pas de suivi.

    Sur son site, vous trouverez pas mal d’infos.

    Il y a aussi l’ASEHP, association suisse pour les enfants EIP que vous pouvez contacter.

    De notre coté, notre ainé a été testé à 4 ans pour causes de difficultés relationnelles et de profond mal être à l’école (en sachant que cela avait débuté à 18 mois à la crèche, où propre jour et nuit, parlant comme un livre, comptant jusqu’à 50 et courant très bien il montrait déjà des signes d’ennuis). Ainsi après 3 années de maternelle désastreuses, nous peinons a lui redonner confiance en lui et estime de lui. Nous avons fait le choix d’une école privée hors contrat, 16 par classe, et pour la 1ère fois depuis ses 18 mois, mon fils me dit qu’il est heureux… le chemin sera long pour apaiser sa colère, sa désinvolture, son agressivité … mais peu à peu il s’apaise.

    Autre idée, mon fils fait du hockey sur glace, sport que les enfants peuvent démarrer très jeune et plus que conseillé par le psy très renommé qui suit mon fils.

    Bon courage. Emilie

    #23220
     galou 
    Participant
    Points: 75

    Bonsoir Emilie,

    Merci pour votre réponse, nous n’avons pas encore fait tester Alexandre, d’une part notre arrivée sur Thonon n’a pas été simple et trouver un bon professionnel n’est pas chose facile lorsqu’on ne connait personne, et puis le côté financier du test nous a laisser sans voix avec mon mari, mais il est vrai que j’ai déjà soulevé le problème au niveau du pédopsychiatre mais je n’ai pas l’impression qu’il est percuté avec ma demande.
    La maitresse cette année m’a indiqué qu’il n’y avait aucun problème au niveau apprentissage mais à la maison c’est très difficile et je peine a trouver la bonne méthode pour lui faire faire sa lecture quotidienne.
    Nous avions inscrit Alexandre au baby gym à 18 mois qui était capable de monter des espaliers intégralement et faire du trampoline sans problème alors que des enfants de 3 ans en étaient incapable, puis au bébé nageur mais de santé fragile nous avons du arrêté, et puis il a enfin eu l’âge pour faire du judo et depuis 3 ans il est en club, ce ne fut pas simple il a fallu être ferme car il ne voulait plus y aller pendant un moment et puis depuis notre emménagement plus aucun problème. Je vais voir avec mon mari pour le me mettre en relation avec la psychologue dont vous m’avez indiqué le nom, je suis allée sur le lien et en effet c’est très intéressant. Merci beaucoup pour votre aide et surtout bon courage avec votre petit.

    #23224
     Soetdo 
    Participant
    Points: 51

    Bonjour gaelle

    En lisant ton message sur les enfants précoces et provocateurs je me suis totalement reconnue
    je suis moi aussi maman de deux garçons et nous vivons dans le rhone.

    Mon aîné à bientôt 8 ans et il est en ce1. Mon petit à bientôt 4 ans.
    Depuis environ 4-5 ans nous rencontrons d énormes difficultés avec tom notre aîné. Il est en perpétuel rébellion avec toute la famille (nous son frère mais aussi les gds parents )
    Nous avons déjà vu différents professionnels mais rien ne s arrange.

    Il est en échec scolaire. Nous devons littéralement nous battre le soir pour les devoirs sans vraiment de résultat.
    Il déteste répéter les choses et il refuse l échec. Il est aussi très anxieux et fait des insomnies.mais en même temps c est un garçon très perspicace qui pose beaucoup de questions sur tout.il adore discuter avec des adultes

    Il est très malheureux de cette situation car il comprend que qq chose ne va pas mais il n arrive pas à nous l expliquer. Qd on lui pose la question il nous dit j y peu rien c’est mon cerveau !

    Notre entourage nous avait déjà parlé de précocité et en lisant différents articles nous avons constatés que beaucoup de signes correspondait.
    Donc nous avons fait les démarches tous seuls et nous avons rdv en novembre pour faire le test à notre charge (je suis d accord avec toi c est un gros budget)
    nous espérons que ce test apportera des réponses par rapport à l attitude de tom.

    Nous voulons plus que tout que la situation s arrange car la vie au quotidien est très compliquée et surtout son petit frère souffre beaucoup de ces disputes et conflits. En plus je ne sais pas si c est ton cas, mais tom est très jaloux de son petit frère.

    je te souhaite bon courage pour tes démarches et je reste à ta disposition du tu veux partager nos expériences
    sonia

    #23228
    Photo du profil de cris283 cris283 
    Participant
    Points: 110

    BONSOIR
    Comme c est agréable de vous lire , je me sens moins seule.
    Mon fils est puni en permanence ou mis de coté par la maitresse , qui nous a convoqué , pour nous dire que notre fils est pertubateur , insolent , hyper actif , en classe Mais se débrouille tres bien en lecture et math etc… Mais ne tiens pas en place . On devrait retourner voir la psy scolaire comm echaque année , mais rien ne change.
    Mon fils me dit sans arret , l ecole ne sert a rien , je m ennuis , mais tant qu’il n y vas a contre coeur , on l encourage , comme on peut.
    Pour la violence , on a géré avec le CMP , avec les dessins puis apres la colere , on le dechire ou le froisse , et ca marche , des que ca va pas il froisse une feuille , et ca le calme.
    il a aussi une poupée tracas qu il a fait lui meme , a l ecole , il lui raconte tous ces malheurs , on l entend le soir , lui dire ce qui va pas , et c est rassurant de l entendre dire ce qui va pas , ca l aide et cela nous aide …
    Nous sommes toujours a la recherche d idées pou l aider ou le calmer …
    Cristel

    #23231
     galou 
    Participant
    Points: 75

    bonjour Sonia,

    merci pour le petit mot, au fil des lectures, je m’aperçois que nous sommes tous sur le même bateau et que la navigation est très délicate avec nos enfants.
    Pour répondre à ta question, en effet Alexandre est très jaloux de son petit frère, nous n’avons pas confiance pour les laisser jouer seuls dans la chambre de l’un ou l’autre, nous avons toujours un œil sur eux, car comme avec ses camarades de classe il est parfois méchant et ne mesure la portée de ses gestes (pousse, tape, mord…). C’est un combat au quotidien pour désamorcer des situations explosives et ma patiente est souvent mise a rude épreuve. Souvent j’ai droit a tu es méchante maman parce que tu me punis mais pas mon frère. Pas évident de lui expliquer qu’il ne peut pas se comporter avec son frère comme avec nous. Je me rappelle aussi qu’il était très jaloux de ma nièce qui est de 2 ans sa cadette, mais depuis la naissance de son frère, il l’a considère comme une petite sœur, il a toujours été proche de ma sœur et la considère comme la référence à mon grand détriment. ce n’est pas évident mais bon on tiens comme on peut, je pense que nous allons aussi faire tester Alexandre en dehors du circuit scolaire, ma sœur qui est professeur des écoles m’a dit que le cmpp était en mesure de le tester, je ne comprends seulement pas pourquoi c’est si long pour le faire car niveau psy RAS. Il doit intégrer un groupe d’observation après les vacances scolaires de la Toussaint, car le pédopsychiatre veut avoir un autre avis concernant le comportement d’Alexandre.
    Bon courage à toi également
    Gaëlle

    #23232
     galou 
    Participant
    Points: 75

    bonjour Cristel,

    merci également pour ton message, je comprends exactement ce que tu dis quand tu nous dis être soulagée de ne pas être seule, pour le coup ça fait du bien. Ma sœur m’a parlé effectivement de la méthode de la feuille de colère (dessin, froisser, déchirer…) j’ai du mal a le mettre en place avec Alexandre car il a surtout une tendance a bouder et se renfermer sur lui même, il ne supporte pas l’injustice et quand il pense être injustement puni c’est la que cela devient impossible de communiquer avec lui. par contre il a encore son doudou (mimie qu’il a depuis la naissance) et depuis qu’il sait parler il lui raconte ses journée alors qu’a moi non. souvent, on entend aussi qu’il est malheureux, que personne ne l’aime, c’est dur d’entendre cela dans la bouche de son enfant. et encore j’ai moins de crise pour aller à l’école mais le matin à l’arrêt de bus ou sur le chemin c’est le cirque permanent, on ne passe jamais inaperçu. Il a toujours besoin de faire son intéressant, couper la parole sans arrêt, il est même très insolent avec des adultes qui prennent tous les jours le bus avec nous et qui ne lui on rien fait, c’est fatiguant pour nous alors je n’imagine pas ce que cela doit être à l’école dans une classe de 30 élèves, pour le coup je sais que la maitresse en soupe pas mal avec lui et visiblement il n’est pas le seul à être difficile mais c’est le seul qui est au fond de la classe, seul à sa table alors que les autres sont par 3.
    cela stigmatise encore plus alexandre et cela me gène. j’attends le retour des vacances et en parlerais avec la maitresse pour voir si on ne peut pas trouver une autre solution. J’ai malheureusement connu ça enfant et je ne veux pas que mon fils revive ce que j’ai vécu.
    Bon courage avec ton fils et encore merci pour tes conseils
    Gaëlle

    #23234
     Soetdo 
    Participant
    Points: 51

    Christelle, Gaelle,

    Je suis vraiment heureuse de trouver des mamans qui partagent le même quotidien que moi.
    Je vais essayer la technique de la feuille pour la colère
    J ai également commande le livre calme et attentif comme une grenouille. C est un livre pour apprendre aux enfants à se détendre et à être attentif par le biais d exercices de respiration
    La maîtresse s en sert aussi à l école pour les détendre en début apm.

    De mon côté j ai plus de chance avec son institutrice qui nous a reçu en début d année et qui nous a encouragé pour le test de précocité. Elle veut même nous revoir qd nous aurons le résultat.

    A ce sujet nous nous posons bcq de questions avec mon mari sur l après test. Le fait d avoir la certitude que tom est précoce ne va pas nous aider dans le quotidien. Et aussi qu est ce que cela va changer pour l école ?

    Je voulais aussi vous demander si votre enfant, comme tom, à des périodes de limite dépression. Un jour il M à même dit qu il préférait mourir plutôt que vivre comme ça…

    Merci pour votre soutient et vos conseils.

    Sonia

    #23241
     galou 
    Participant
    Points: 75

    Sonia,

    l’après test est parfois vécu comme un soulagement mais parfois comme une bombe, tout dépend de l’accompagnement qui est fait avec l’enfant et la famille, mais une fois le test et à ce que j’ai pu lire avec la maitresse de Tom, visiblement elle est investie et vous avez un objectif commun aider Tom au mieux. Je pense que cela va permettre de poser une base au niveau de l’école et de mettre en place un programme spécifique pour lui. Mais je sais que c’est un long chemin a parcourir ma sœur m’expliquait que cela dépendait aussi beaucoup de l’enseignant(e) et il n’est pas chose facile parfois de leur expliquer que nos enfants pensent et fonctionnent différemment.

    Et pour répondre à la question, oui il arrive en effet à Alexandre de me dire qu’il préférait être mort, que c’est pas juste et qu’il ne va pas bien.

    Depuis l’âge de 2 ans, Alexandre nous parle de la mort et il n’est pas toujours facile d’expliquer ce concept à un enfant aussi jeune à l’époque j’avais demandé au pédiatre de la PMI qui le suivait de m’aider et on a réussi a trouvé les mots justes mais parfois il y a des rebonds et les questions ressortent.

    Merci pour la réponse et pour le livre que je vais acheter.

    Gaëlle

    #23249
     Soetdo 
    Participant
    Points: 51

    Gaelle,

    C’est étonnant les similitudes de comportement entre nos deux enfants !
    Tom aussi me pose beaucoup de questions sur la mort et depuis très longtemps.
    Moi aussi cela m à perturbee au début mais en même temps la mort fait partie de la vie et donc sans les effrayer il faut répondre à leurs questions.

    Tom dors très peu. Depuis bébé il se lève très tôt : 06h00 ! Je dois aussi lui donner de l homéopathie pour éviter les réveils nocturnes

    Comme je l ai dit, tom est très jaloux de son petit frère. Il n à jamais été agressif physiquement mais par contre il passe son temps à le faire pleurer ou à chercher le moyen de l embêteter. La situation devient très vite invivable pour tout le monde
    Notre entourage nous dit que tous les frères et soeurs font cela, mais moi je sais que c est différent. Tom ne nous obéit pas et il continue à chercher là confrontation sans cesse.

    Quelques fois je suis tellement épuisée par son comportement que je ne sais plus quoi faire. J ai l impression de ne pas comprendre mon enfant. Et c est horrible pour une maman …

    #23250
    Photo du profil de valerie42 valerie42 
    Participant
    Points: 38

    Bonsoir,
    concernant les résultats, nous nous posions beaucoup de questions. Clément a été testé il y a un an et ce que nous avons apprécié c’est le débriefing de la psychologue scolaire. Elle nous a donné des pistes pour l’aider. Certes, un résultat seul n’apporte rien, mais mettre un mot sur une caractéristique détectée ben ça nous a changé la vie.. Avant c’était peut être que, pourquoi il réagit comme ça ? maintenant on sait que c’est lié à sa précocité et on travaille nous aussi pour savoir quoi faire. Il est vrai que le test n’est pas donné mais il a été salutaire chez nous car sans lui, Clément ne passait pas dans la classe au dessus et franchement on ramait déjà beaucoup depuis un an…. La maîtresse de cette année m’a parlé d’école spécialisée pour enfants précoces …à voir… même si je ne suis pas trop pour.
    bon courage à vous en espérant que vous allez vite trouver des réponses.

    #23251
     galou 
    Participant
    Points: 75

    Bonsoir valérie,

    merci pour ce petit message qui nous apporte en effet des lumières sur le suivi plus que nébuleux de l’après test. On m’a effectivement parler d’école spécialisée mais bon je suis encore réticente à laisser mon enfant loin de chez moi a seulement 6 ans, et puis cela renforcerait son sentiment de ne pas être aimer qui est très fort chez lui.
    en tout cas merci beaucoup pour votre aide.
    Gaëlle

    #23252
    Photo du profil de valerie42 valerie42 
    Participant
    Points: 38

    Bonsoir Gaëlle,
    oui je suis aussi réticente pour l’école spé… mais
    1- il en existe une chez nous à st etienne(enfin il paraît me suis pas renseignée…).
    2- ça m’ennuie de  »l’enfermer avec d’autres enfants comme lui », j’ai peur que ça créer encore plus chez lui le sentiment de différence qui n’est déjà pas évident à supporter… et puis la vie nous enferme déjà dans beaucoup de codes…et en même temps, il a sauté le CP …et la maîtresse me parlait d’un autre saut de classe … (il est de fin d’année et a déjà presque 2 ans d’écart avec ses camarades…) mais je ne veux pas revivre ce qui s’est passé en maternelle … bref vive le choix de parents! Pour le moment on laisse faire et on avisera plus tard .. on se laisse le temps de voir et nous aussi de faire notre chemin.

    Je crois que ce que les autres personnes peuvent dire n’est pas le plus important. Il faut en tant que parent être prêt aussi à entendre que son enfant est différent et accepter le saut de classe ou autre mais surtout être à l’écoute. Le fait de savoir que son enfant est précoce (enfin HPI comme ils disent!), comme je disais plus haut de mettre des mots sur un comportement permet surtout aux parents de se documenter en connaissance de cause et du coup trouver des pistes pour savoir quoi faire, comment faire, que dire comment …. Essayez de demander un test avec la psychologue scolaire ici ça nous a coûté 150 euros avec un débriefing très intéressant donc pas de regrets.
    tenez-nous au courant !
    bon courage
    valérie

    #23253
     galou 
    Participant
    Points: 75

    Bonsoir Sonia,

    En effet la similitude est impressionnante entre nos enfants, je pensais sincèrement être seule au monde.

    Alexandre n’a aucun problème de sommeil, il dort correctement (coucher 20h30 après l’histoire du soir et le matin c’est 7h – 7h30 grand max), je l’entends parfois discuter avec son doudou, il demande parfois a son papa de discuter avec lui mais jamais avec moi, c’est dur.

    Je suis d’accord, les relations frères et sœurs ne sont pas comme ce qu’il se passe entre les enfants. mon cadet va en crèche et il n’a pas ce comportement par contre dès qu’il est avec son frère c’est compétition sur compétition, le premier à la porte, puis a l’ascenseur, ils me bousculent presque pour sortir ou rentrer les premiers et je n’aime pas ce sentiment de compétition qu’instaure Alexandre avec son frère mais lorsqu’on lui demande d’arrêter il devient insolent, répond et depuis peu il se met a dire des gros mots et mentir choses que je n’avais encore jamais eu.

    je pense qu’on en est tous là, les enfants nous fatiguent par nature mais notre rôle est de les aider, mais il vrai que nos enfants ont une tendance à l’épuisement moral. c’est dur en effet de se dire qu’on ne comprend pas son enfant alors qu’on fait tout notre possible pour ça.

    bon courage avec Tom

    Gaëlle

    #23254
     galou 
    Participant
    Points: 75

    Valérie,

    Un avantage d’avoir une école près de chez soit, a part en suisse je ne suis pas certaine d’avoir une école a moins de 100 km de chez moi.

    et oui rester avec des gens identiques n’aide pas forcément.

    A Thonon il n’est pas pas possible de prendre contacte avec la psychologue scolaire, je suis obligée de passer par le CMPP, c’est ainsi.

    Sur Orléans, j’avais effectivement pris directement contacte avec la psychologue et je trouvais la solution beaucoup plus simple, mais bon chaque département fonctionne différemment on s’adapte.

    Pour le coup, je suis d’accord, on doit accepter son enfant tel qu’il est et il est vrai que j’attends beaucoup de réponse mais je dois patienté et suivre la procédure instaurée par le CMPP.

    encore un grand merci pour votre message.

    Gaëlle

    #23284
    Photo du profil de Sand L Sand L 
    Participant
    Points: 21

    Bonjour Gaelle, je suis moi même maman d’un enfant de 6 ans et demi qui est passé par le CMPP de Thonon, je te souhaite bon courage…Ici les psy scolaires nous font immédiatement voir le CMPP qui ne s’y connait absolument pas en précocité. Le psy à même pensé qu’on venait car notre enfants avait « des problèmes » et m’a largement culpabilisée…en bon psy quoi.Nous avons du avoir recours à une psy privée sur Annecy (c’est très cher) pour qu’on nous dise au final que le test était trop hétérogène pour être véritablement pris en compte. Au niveau de l’école, je vous passe les détails…une catastrophe. Mon fils est rentré à l’école en sachant déjà lire et écrire, compter et parler anglais sans avoir vraiment appris….il mémorise tout, apprend donc très vite.
    A l’école il a un autre comportement qu’à la maison, il s’ennuie et choisi les activités qui lui plaisent et délaisse les autres. Il est très solitaire, pas très dégourdi pour les tâches du quotidiens, et ne veut absolument pas montrer ses connaissances à ses enseignants (ce qui nous fait parfois passer pour des fous ou des menteurs mon mari et moi…) J’avais eu un contact avec l’ANPEIP Haute savoie qui nous avait dit que notre enfant était pour elle à 300 % précoce, mais rien n’y fait, pour l’école, il est dans la norme des enfants de son âge…ils lui ont tout de même fait sauter la Gs de maternelle, mais sinon pour eux, tout est normal et bien sur sans test valable…Que dire ? Quand au CMPP, après des semaines de rendez-vous contraignants, inutiles et angoissants pour moi, ils ont fini par me demander pour quoi au juste j’étais venue, que mon fils était tout à fait équilibré et une personne intelligente. Jamais, jamais personne n’a employé le mot « précoce » ou « avancé » ou un synonyme comme si c’était un gros mot.Il n’y a que l’Anpeip qui ne nous a pas ri au nez. Je ne sais pas si vous les avez contacté, sinon faites-le, ils seront d’une grande aide. Quand à nous, nous devrons reprendre contact avec l’association car les choses ne s’arrangent pas au niveau scolaire, en plus avec le nouveau programme de mme Belkacem, notre fils à encore 2 ans pour réapprendre ce qu’il savait déjà bien avant d’etre entré à l’école. Donc bon courage à vous.

    #23287
     galou 
    Participant
    Points: 75

    Bonsoir Sand L,

    Je te remercie pour ton message qui en ce jour d’anniversaire me donne un petit peu d’espoir, je vais prendre contact avec l’association dont tu parles car effectivement je n’ai pas l’impression d’être sur la même longueur d’onde que le CMPP et oui le pédo-psy m’a dit ici on s’occupe des enfants, les parents on s’en moquent, pourtant un enfants précoses ou nous s’il est en conflit avec sa famille il faut nous donner les moyens de l’apaiser au moins chez nous mais non c’est trop demandé. Nous allons tout de même faire faire les séances de groupe à notre fils mais sans grande conviction pour ma part. Je vais voir avec mon mari si effectivement nous ne pouvons pas voir la psychologue d’Annecy que m’a recommandé Emilie.
    Je te souhaite bon courage pour ton enfant car il ne va effectivement pas être simple sans un test concret et surtout merci pour ton témoignage.
    Gaëlle

    #24017
    Photo du profil de StéphanieV StéphanieV 
    Participant
    Points: 32

    Bonjour à toutes,
    Je viens avec Bonheur de découvrir ce site, et de lire tous vos messages. Sur le forum des enfants précoces provocateurs aussi.
    Que c’est réconfortant en effet, je me sens moins seule d’un coup.
    Toujours désemparée, mais moins seule. 🙂
    J’ai 2 garçons de 5 ans 1/2 et 7 ans.
    Les 2 sont précoces, mais complètement différemment.
    Le plus jeune, Victor, est d’un tempérament calme et plutôt réservé. Il apprend à vitesse grand V, a une mémoire folle, s’intéresse à tout un tas de choses qui dépassent la plupart de ses petits copains. Mais il est bien dans ses baskets, alors ça roule.

    Pour Robin, l’aîné, C’est beaucoup plus compliqué. Il est très provocateur, mal dans sa peau, il souffre d’un complexe d’infériorité hallucinant (c’est le plus nul, le plus moche, ce qu’il fait est toujours nul, …), et manque donc terriblement de confiance en lui.
    Il est aussi très très jaloux de son frère, et dit souvent qu’il voudrait être unique. Je lui dit qu’il est unique ! Mais pas enfant unique ! 😉
    Il est souvent d’une grande violence avec lui, c’est effrayant. Et je passe mon temps à me fâcher car il lui fait parfois très mal.
    Il dit aussi souvent qu’il veut mourir… c’est à la fois de la provocation (il sait que ça fait réagir les adultes), mais aussi un appel au secours…
    Nous l’avons aussi fait tester il y a 2 ans, en gde section. Mais La psy nous a expliqué que le test n’était pas exploitable car les résultats trop irréguliers… Robin est sensible et émotif à 300%, et c’est difficile à gérer.
    Aujourd’hui pour la 1ère fois je me sens entendue et soutenue par son instit, qui à très bien cerné Robin.
    Il faut savoir que bizarrement, si il est particulièrement hyperactif à la maison, à l’école, son comportement est bien plus calme et respectueux des autres.
    Ça fait quand même du bien de voir quelqu’un d’autre qui nous soutient ! Et c’est super pour Robin de se sentir compris. D’ailleurs, au lieu de le mettre au fond de la classe, il l’a placé au 1er rang, pour pouvoir mieux le suivre.
    Le truc, c’est que robin a d’énormes capacités, et un cerveau qui fonctionne à 200 à l’heure, mais il a pourtant des difficultés en maths, où en écriture (il écrit très lentement et mal).
    À tel point que même son papa n’arrive pas à accepter le fait qu’il soit précoce. Malgré tous les thérapeutes qui nous l’ont affirmé.
    Bref, tout cela est très lourd à gérer au quotidien !
    J’ai aujourd’hui une lueur d’espoir qu’on parvienne à aider Robin à avancer et se sentir mieux dans sa peau : sur les conseils d’une amie, nous allons consulter une logo pedagogue. Elle est extra ! Et j’ai entendu beaucoup de bien sur elle et ses résultats auprès d’enfants et ados précoces. Je vous dirai !
    Pour celles qui ont évoqué Calme et attentif comme une grenouille, allez y, c’est génial ! Un cd est vendu avec le livre, une sorte de yoga/relaxation pour les enfants. Vraiment top !
    Je me suis un peu lâchée, pardonnez moi ce 1er très long message…!
    Au plaisir de vous lire encore,et d’échanger avec vous,
    Stéphanie

    #24018
    Photo du profil de cris283 cris283 
    Participant
    Points: 110

    Bonjour , stéphanie ,
    votre post n ‘est pas long , il est tres agréable de vous lire et de se dire ah oui!! , cela ressemble bien au comportement de mon fils , et du coup de se sentir moins seul
    Tant qu’a la maitresse de votre fils , c’est très bien , mais ces maitresses sont très rare , malheureusement.
    Bienvenue sur ce groupe qui Fait du bien …..
    les mamans aussi ont besoin de réconfort …

19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Contact

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account