Rhône-Alpes Enfants Précoces

Comportement difficile 4 ans

Ce sujet a 4 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Ana014 Ana014, il y a 2 mois.

  • Auteur
    Réponses
  • #22818
    Photo du profil de Ana014 Ana014 
    Participant
    Points: 26

    Bonjour a tous,
    Il est fort probable que le sujet ai ete souleve plus dune fois mais jai besoin de reponses..
    Ma fille a 4 ans, elle est en moyenne section de maternelle, elle a passer des tests il y a 6 mois et la psy la considere comme enfant précoce.
    Elle a un comportement qui peut saverer difficile, a la maison et surtout a lecole. Elle est assez impulsive, narrive pas a gerer sa colere et on passe vite de « tout va bien » aux cris et explose litteralement. Jai reelement limpression davoir une adolescente qui part en claquant la porte et nous cri dessus en nous traitant de mechants. Elle est hypersensible et se braque tres facilement, se met a hurler quand elle narrive pas a quelque chose.
    Jessaie detre la plus patiente possible pour eviter de mettre de lhuile sur le feu et essayer de garder un max de dialogue mais je suis un peu désemparée!
    Elle a des punitions que lorsquelle depasse vraiment les bornes et quelle a un comportement qui devient violent alors elle est envoyee dans sa chambre ou son lit.
    Jai peur quelle soit rejetee a lecole suite a ses comportements (tape, se remet a mordre…) autant par les autres que par les enseignants.
    Jai besoin de conseils svp car je ne sais pas si je fais bien ou mal.
    Merci pour ceux qui auront pris le temps de me lire et de repondre a mon sos

    #22820
    Photo du profil de cris283 cris283 
    Participant
    Points: 110

    Bonjour ,
    Mon fils était pareil a 4 ans , donc on eu le droits a plusieurs rdv avec le psy scolaire , et la maitresse .
    Donc , la maitresse connaissait la situation et savait que son hypersensibilité augmentait le risque de crises, et on lui trouvait des activités en plus pour le calmer , de meme a la maison , il faut l occuperen permanence.
    Je vous rassure l année d apres tout change , ils deviennent de moins en mooins colérique .et la au CP , tout va bien , il travaille b ien et aime ce qu ‘il fait =.
    Voila ne perdez espoir , rester calme et douce , essayer le coloraige , les dessins , ca calme vraiment

    #22821
    Photo du profil de Gaelle0 Gaelle0 
    Participant
    Points: 41

    Bonsoir,

    J’ai une fille du même âge ; la neuropsychologue que nous avons consulté nous a conseillé de voir une psychomotricienne pour l’aider à gérer ses émotions.
    Notre problème était différent (notre fille ne mordait pas ou ne tapait pas, mais elle était très anxieuse et manquait de confiance en elle) mais je la retrouve dans le côté 200% : quand elle est contrariée ou triste, c’est la fin du monde, et au contraire, quand elle est contente, elle exulte de joie ; le juste milieu, elle a du mal 🙂
    La psychomotricité s’est avérée très efficace pour elle : la psychomotricienne (recommandée par la neuropsy) lui a fait passer un bilan et l’a suivie jusqu’à la fin de la petite section ; elles ont beaucoup travaillé sur les émotions, comment les reconnaitre et y faire face ; elles ont fait de la relaxation et ma fille a appris à se détendre. Ça peut être une piste pour apprendre à votre fille à mieux connaître ses émotions et à doser ses réactions.

    Par rapport à ce que vous dites sur les punitions, avez-vous lu le livre « 100 idées pour accompagner les enfants à haut potentiel » ? Il donne quelques pistes niveau éducation et gestion des problèmes ; il aborde la notion de fermeté bienveillante. Il rappelle que les enfants hp ont besoin de limites car leurs pensées sont sans limite.
    Il y a aussi pas mal de livres pour enfants qui traitent de la colère et des émotions. Nous avons « Sam et Watson, plus fort que la colère » à la maison par exemple. Ma fille l’aime bien, il explique ce qu’est la colère et donne des solutions pour l’évacuer ; la collection est bien, elle se met au niveau des préoccupations des enfants (il s’agit d’un dialogue entre un garçon, Sam, et de son chat, Watson). Il y en a d’autres, ça peut être pour vous un moyen d’échanger avec elle sur le sujet si vous ne l’avez pas encore fait.

    J’espère que ces quelques pistes pourront vous aider !
    Cordialement,

    Gaëlle

    #22824
    Photo du profil de sixtine sixtine 
    Participant
    Points: 44

    Bonsoir.
    Votre message fait écho à la situation rencontrée avec notre petite fille de 5 ans et demi. Comme la votre, notre fille a très vite montré des difficultés à l école, occasionnées par une impossibilité à gérer ses émotions. Et dès la petite section il y a eu des crises de violence envers elle ou envers l’ATSEM qui pourtant l adorait et faisait tout pour que tout se passe bien… J’ai oublié de préciser que nous avons des jumelles et que le fait d être deux n avait pas arrangé les choses. Il a fallu un déménagement et la séparation avec sa soeur jumelle ( chacune dans une classe) pour que les choses rentrent dans l ordre…. À l école du moins… La moyenne section s’est passée avec de nouvelles difficultés en fin d’année scolaire. Idem en grande section ou les crises ne se faisaient pas à l école mais à la maison et notamment avec moi et toujours en l absence du papa… Évidemment notre fille est suivie depuis le début des difficultés parce que tant de questions sans réponse nous laisse nous, parents , avec le sentiment d’incapacité à aider notre enfant… On a vu également une Psychomotricienne mais cela n’a pas été concluant du tout… Mes jumelles ont été diagnostiquées HP à 3 ans et demi… Les crises de ma fille ont atteint leur paroxysme à la fin de la grande section mais tout était dirigé contre moi et à la maison… A l école pas de crise majeure mais « une incapacité à gérer son corps et ses émotions » pour citer la maîtresse…. Lors de la dernière crise de colère je n’ai pas aimé ce que j’ai fait mais j’ai filmé ma puce pendant sa crise. J’ai filmé les traces de morsure sur mes bras les griffures sur mes jambes , les crachats, les hurlements…. Le but était pour moi de  » faire vivre au papa  » la crise qu’il n’avait jamais vu, juste entendu parler devant le psy. Une fois la grosse colère terminée j’ai prévenu ma fille que nous montrerions cette vidéo à son père… Ce fut le cas le soir même…. Le papa n’en revenait pas de voir toute cette violence…. Et ma fille était forcément très gênée de se voir comme ça. Nous en avons beaucoup parlé, sur le moment puis le soir…. Je ne sais pas si de se voir ainsi à fait réaliser à ma puce ce qu’il se passait vraiment mais depuis il n’y a plus rien eu…. Bien sur nous avons souvent senti que les émotions montaient parfois avec une difficulté à les appréhender… Mais avant c’est comme si il fallait aller au bout de la crise quand ma fille « perdait pied » ….. Elle était complètement insensible à l aide qu’on lui proposait ( respirer calmement… Nos bras pour la contenir… Pour la »rassembler… » ) depuis la vidéo ma fille semble être consciente qu’elle a les compétences pour ne pas se laisser submerger par ses émotions et elle accepte ( non sans difficulté parfois ) l’aide que je lui propose… Pour votre petite fille je ne sais pas si ce qui a marché avec nous marcherait avec vous…. L idée de la vidéo m a beaucoup peinée… Filmer son enfant empli de colère n est pas sain … Mais peut être que ma fille a perçu toute la souffrance que ses crises entraînaient… Nous continuons toujours le suivi occasionnellement au CMP. Elle vient de rentrer au CP et cela semble plutôt bien se passer…Nous sommes fiers des progrès de notre fille dans la gestion de ses émotions… Et nous le lui disons très régulièrement afin de la rassurer. Et cela fait son chemin tout doucement… J’ai toujours le sentiment que ma petite puce aura toujours en elle cette hypersensibilité en elle et que ces douloureuses crises peuvent revenir… Je pense également que son parcours scolaire ne sera pas aisé contrairement à sa soeur jumelle elle aussi HP qui gère du haut de ses 5 ans et demi sa petite vie en toute sérénité… Mais nous avons ouvert une porte. Et cette porte semble avoir donné à ma puce la conscience des choses. Et nous parlons beaucoup sur ce qu’il se passe et ce qu’on ressent. J espère vous avoir apporté quelques pistes. Ne vous découragez pas. Aimez fort votre fille et dites le lui . Dites lui combien vous êtes fiers d’elle dès que l occasion se présente. Nos enfants sont peut être un peu plus sensibles et leur estime d’eux-mêmes est fragile….mais ne doutez jamais de vous et encore moins d’elle… Je vous souhaite une belle continuation.

    #22897
    Photo du profil de Ana014 Ana014 
    Participant
    Points: 26

    Merci pour vos reponses,
    Cela aide un peu de voir que nous ne sommes pas seuls dans cette situation.
    Jai rencontrer sa maitresse, qui souhaitait nous voir egalement suite a ses interrogations sur son comportement. Apres disction elle va essayer dappliquer quelques methdes et de travailler avec la psychologue qui la suit.
    Je vais continuer a tenter de la « canaliser » en appliquant la discution avec calme. Mais jai toujours l’appréhension que ma fille ne soit pas toujours bien dans sa peau du fait quelle ne soit pas toujours bien comprise.
    Merci beaucouo pour vos reponses et votre soutien

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Contact

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account