L’enfant provocateur

PLUS DE QUESTION QUE DE REPONSE

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Photo du profil de titroll73 titroll73, il y a 1 semaine et 5 jours.

  • Auteur
    Réponses
  • #24066
    Photo du profil de titroll73 titroll73 
    Participant
    Points: 25

    Bonjour à tous,
    A la lecture de vos message, je me sens moins seule. Attention c’est long on à 11 ans de galère derrière nous.
    J’ai 2 garçons, précoces : le 2ème est épanoui, bien dans ses baskettes, bien à l’école enfin le rêve. Le 1er c’est une autre histoire ! Il a parler assez tard, 3ans, quand il à commencé à lire en fait. Il était très demandeur donc je lui ai appris à lire, contre l’avis de tous. J’ai été voir la maitresse pour l’avertir qu’il fallait le « nourrir » : un mur… je suis passé pour la maman folle qui croit que son fils est plus beau et plus intelligent que les autres, donc on faisait le nécessaire à la maison.
    On déménage au moment de la grande section, toute petite école de village. On s’est dit chouette petits effectifs donc plus d’attention ? Et non ! même délire et regard de travers : la mère est folle… Sauf que je fais le programme scolaire à la maison avec un an d’avance + orthophoniste toutes les semaines. Et là, la seule qui à bien voulu être objective c’est elle ! Elle nous conseil donc de faire le test de précocité. Mon fils qui ne fait confiance à personne à sabordé son test, la psy nous confirme qu’il est précoce +18mois(on s’en serais douté) mais ne peut pas le noter parce que les chiffres ne vont pas, trop d’écart sur les items.
    Année du CP toujours pareil au niveau apprentissage, sauf que vient s’ajouter des problèmes sociaux, pas de copains, bouc émissaire de la maîtresse, crise d’angoisse à chaque rentrée, pleurs presque tous les matin, violent, colérique et j’en passe. Au moment de la visite annuelle la pédiatre nous alerte « vous allez dans le mur si vous continuer comme ça ». On prend donc la décision radicale de le mettre en école privé mais le mal est déjà fait il a une phobie scolaire et la maîtresse à mis 6mois pour le remettre à peu près sur pied.
    Bon le reste du primaire se passe cahun caha avec toujours pas le niveau adapté, toujours en décalage avec les autres enfants, les rapports sont systématiquements conflictuels à la maison. Je crois qu’on à fait le tour comme tous : EMDR, kinesiologue, CMP, hyponothérapeute, psy, neurotrainning,punching ball… Il a demander d’arrêter tout ça puisqu’il sent que rien fonctionne et il en a marre de courrir à droite à gauche.
    Cette année il est rentré en 6ème, on à eu 3 semaines de zenitude ! heureux d’aller en cour, bien avec les autres, bien avec les profs et moins tendu à la maison. Mais tout le monde à pris ses marques et c’est retombé comme un soufflé. Il est de nouveau en colère, malheureux, passe ses récrés au CDI,me fais appeler au travail quasiment toutes les semaines parce qu’il à mal au ventre, se sent mal,il se fait chahuter par les autres et nous on à même plus d’interlocuteur puisqu’il voit sa prof principale 1h tous les 15 jours. Pourtant il est délégué de classe. On test en ce moment le journal intime pour qu’il se libère l’esprit.
    J’en aurais encore à dire mais après ça deviendrait un essai !!:)
    En tout cas bon courage à tous !

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account