L’enfant provocateur

Insultes

4 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Pâquerettes il y a il y a 3 semaines et 2 jours.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • Photo du profil de juliebb
    juliebb
    Participant
    Points: 43

    Bonjour à tous,

    après quelques semaines d’accalmie, mon fils de 8 ans redevient très agressif envers moi, il ne supporte aucune frustration et me parle très mal.

    Il est suivi par un centre spécialisé et ce sont toujours ses difficultés à gérer les émotions qui ressortent mais je m’épuise…

    Est-ce que vous pourriez me témoigner de vos expériences et des évolutions ?

    Mon fils a beaucoup de mal à se faire des amis également, il est toujours dans la compétition et dans la confrontation.

    Merci,

    Julie

    Photo du profil de celine33
    celine33
    Participant
    Points: 43

    Bonjour Julie,

    Je me reconnais bien là mon fils me provoque tout les jours et il a 8 ans aussi, pas si tard qu’hier il jouait à la tablette et je lui autorise qu’une heure par jour ( peut être que certains me diront que cela est très restreint mais si je le laisse trop y jouer il en devient encore plus exécrable ) arrivé le moment qu’il éteigne la tablette je vais le voir et lui dire il te reste 4 minutes à jouer, ça va être le moment de calme pour pouvoir s’endormir calmement. Et bien au lieu de l’éteindre il la jeter par terre, et il est allé dans sa chambre en claquant la porte et quand il a entendu que j’éteignais la tablette et il est venu me voir en me disant tu m’as faire perdre des jetons vu que tu as arrêté ma partie, et là est sortit de sa bouche  » pétasse « . Donc je vous rassure vous n’êtes pas la seule. Il a du mal avec les émotions aussi. Quand il est contrarié, il m’insulte et me fait une crise à en vouloir me taper dessus. Mais je le laisse dans sa chambre posé sur son lit pour qu’il se calme. Et quand je lui parle, que je vais prendre rdv avec une psychologue pour qu’il puisse parler de ce qu’il ne va pas c’est là qu’il me dit : prends rdv si tu veux mais si je n’ai pas envie d’en parler avec toi, je lui en parlerai encore moins. Donc je suis fatiguée moralement, je n’en peux plus mais je ne me laisse pas faire étant maman solo.

    Photo du profil de juliebb
    juliebb
    Participant
    Points: 43

    Je vis aussi seule avec mon fils Céline et on me dit que c’est certainement là le problème. D’ailleurs dès qu’il y a une tierce personne, un ami, ça va mieux. Je n’ai jamais vécu en couple depuis mon divorce, je n’ai même jamais eu de relation suffisamment convaincante pour en parler à mon fils. Puis-je vous demander (c’est indiscret…) si vous avez vécu cette expérience? Car je pense que ce sera encore une épreuve…

    Pour le suivi, j’ai la chance d’avoir eu une proposition au centre Tanit pour un groupe d’enfant afin de travailler autour de leurs interactions. Comme ils font des jeux, il est plutôt très partant. Moi je suis tombée face à des professionnels très convaincants donc il suit. Je ne sais pas ce que je ferai sans eux…

    Merci Céline

    Photo du profil de celine33
    celine33
    Participant
    Points: 43

    je n’ai jamais refait ma vie depuis, n’ayant pas eut de relation assez stable je ne voulais pas le perturber. Quand j’ai du monde à la maison que soit hommes et femmes il fait son intéressant, il aime faire le clown et essaye de se mêler des conversations d’adultes au point que je suis obligée de lui répéter va dans ta chambre 50 000 fois… Il lui arrive de me faire des crises comme hier, mais après il se calme quelques jours. Après une amie psychologue m’a dit que c’était normal pour son âge qu’il teste les limites, étant seule à l’élever. Je ne saurais l’expliquer, car j’essaye d’en parler avec lui mais à chaque fois il me dit qu’il ne veut pas en parler.

    Photo du profil de Pâquerettes
    Pâquerettes
    Participant
    Points: 44

    Bonsoir,
    Je vis exactement les mêmes choses avec mon fils de 9 ans et pourtant le papa est présent. Lui comme moi se fait insulter dès qu’on lui impose quelque chose. Nous aussi limitons le temps passe sur les jeux vidéo (tablette, console…), il n’a pas le droit d’y jouer la semaine et seulement de façon limitée le WE. Son comportement lorsqu’il joue à ces jeux me fait penser à celui d’un toxicomane, il est incapable de s’arrêter et devient très agressif lorsqu’on le dérange ou lui demande d’arrêter. Comme vous, la tablette a volé la dernière fois qu’il était l’heure d’arrêter. Nous avons donc supprimé le problème : il n’y a plus de tablette!une fois la tempête passée, nous arrivons à discuter avec lui, il regrette ses gestes violents et ses paroles, cette impulsivité le rend triste. Lorsqu’il nous insulte (« ta gueule »), nous gardons notre calme (pas facile), l’isolons dans sa chambre), puis revenons discuter lorsqu’il est calmé…
    Pas facile, mais que faire d’autre?
    Je comprends vos difficultés, mais ne culpabilisez pas, ce n’est pas forcément parce que vous êtes seule qu’il réagit ainsi. Si vous avez trouvé la solution, je suis preneuse ! Bon courage

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.