Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

L’enfant provocateur

Comment faire à l'école? Comment l'aider?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces InfoVous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

3 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par kitikiti il y a il y a 4 mois.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages

  • kitikiti
    Participant

    Bonjour à tous,
    je suis toute nouvelle sur ce site que j’ai découvert cette année.
    Je suis maman d’un petit garçon de 5 ans né en fin d’année et qui selon sa psy est précoce ou du moins en avance. Nous n’avons pas fait le test car selon elle, cela ne nous servirai à rien d’avoir les chiffres et ne pas savoir son quotient émotionnel. Voici notre histoire, en Moyenne section mon fils commence a avoir des problèmes de comportement, la maîtresse me disant qu »‘il ne sait pas se poser » « qu’il parle trop fort » « qu’il cherche sans cesse à accaparer l’adulte.. » « ne respecte pas les règles dans la récréation alors qu’il les connait très bien » elle me dira tout de même que sur le plan scolaire il est au dessus de ce que l’on attend de lui et que c’est dommage de « tout gâcher » par son comportement.
    En GS, donc cette année, il s’est retrouvé du côté élémentaire dans une classe de GS/CP, j’ai été vu par la maîtresse au moins une fois par mois et parfois plus!! Il ne faisait que des « bêtises » notamment encore en récréation, où il est dans la toute puissance, c’est toujours lui qui décide, il ne prête pas les ballons, il faut l’écouter lui et faire comme il veut lui! Il ne supporte pas l’injustice, peut venir voir la maîtresse pour argumenter, mais parfois c’est lui qui provoque et donc ne s’applique pas à lui même l’injustice qu’il connait! En gros on me dit qu’il ne sait pas vivre avec les autres, il ne sait pas gérer la frustration, il peut pleurer à chaudes larmes pour un oui ou pour un non. Au début de l’année il était braqué sur l’écriture en attaché et ne voulait absolument pas écrire, car il veut tout maîtriser et là il savait que ce ne serait pas parfait, alors il pleurait face à son travail, la maîtresse me dira qu’elle: « s’en fiche complètement, je le laisse pleurer ». Il finira par se lancer et écrire. Mon fils a été puni presque tous les jours de l’année, avec parfois pour des choses graves et moins grave mais casi tous les jours. Le 30 juin je le dépose je repasse devant la grille 1 minute plus tard et il était déjà puni au coin, tout seul! Après une grosse bêtise fin mai (il avait volé des cartes d’un copain) ça a été la goutte d’eau pour moi, je n’en pouvais plus d’être sans cesse rappelée par la maîtresse tous les soirs, je l’ai puni de foot pour le reste de l’année ainsi que du spectacle de fin d’année de l’école, j’ai prévenu l’enseignante, elle a signé et voilà rien de plus, on nous a juste dit « c’est dommage que tu n’étais pas là parce que c’était bien! »
    Maintenant il sait lire et compter car il a enregistré tout ce qui s’est passé avec les CP. En septembre il sera en CP, la classe ne sera plus décloisonnée et il retrouvera l’enseignante de cette année…… Le punir sans cesse n’a pas arrangé la situation, je ne sais pas quoi faire pour qu’enfin il trouve sa place, pour qu’il ne souffre plus de ces punitions incessantes, quelles autres solutions avoir, si le punir ne change rien? Dans son club de foot avec d’autre enfants de son âge et une année de plus il n’a pas ce comportement. Il a fait une crise d’angoisse dans l’année, il pleurait,tremblait me disait « je veux plus aller à l’école ». La plus part du temps quand il est puni à l’école et que je reprends à la maison il me dit  » Mais j’y arrive pas , je n’arrive pas à être sage » en pleurant comme si tout cela était plus fort que lui. Je ne veux pas revivre une année comme celle-ci, je ne comprends pas cette toute puissance qu’il veut exercer à l’école! Je suis fatiguée de devoir sans cesse le reprendre et voir que cela ne change rien, je suis perdue. Si quelqu’un d’entre vous à des idées ou des suggestions je prends! 🙂 On se sent vraiment démunie parfois face au système éducatif qui souhaite absolument que tout le monde rentre dans le moule…
    Au plaisir de vous lire, à très vite!!


    Caribette
    Participant

    Bonjour Kitikiti,

    J’ai le coeur qui se sert devant ta détresse et celle de ton fils. J’ai vécu certaines de ces situations avec mon fils, en particulier le « je n’y arrive pas  » (à etre sage). Nous c’était aussi sur les colères. A cet âge, leur cerveau est loin d’etre mature et en effet, il est très difficile pour eux de se maîtriser, même s’ils ont conscience qu’ils ne font pas ce qu’il faut. Cette année Félix a eu 6 ans et il a énormément progressé. On est passé de colères de 2h sans interruption impossible à maitriser pour lui comme pour nous à des colères qu’il arrive à avorter lui même en 15 min environ. Tout ca pour te dire que les choses évoluent et peuvent s’arranger, courage !
    Je pense comme toi que sa rentrée risque d’être difficile. Je comprends que l’école veuille le maintenir dans sa classe (probablement une problématique de maturité émotionnelle), mais ca va être très dur s’il n’a rien de nouveau à apprendre. As-tu envisagé de le changer d’école? Il peut être intéressant de se renseigner sur les écoles qui ont des enseignants formés sur les enfants à haut potentiel. Nous, ca nous a changé la vie ! la maîtresse cette année a su reconnaître et interpréter les comportements, et adapter la charge de travail afin que chacun y trouve son compte.
    Nous n’avions fait le choix de ne pas faire de test de QI mais avons récemment changé d’idée afin d’avoir plus d’éléments de réponse. Félix à fait le WISC V et des tests de personnalité, non pas pour chiffrer son QI – on s’en fiche 🙂 mais pour arriver à cerner ses points forts et surtout ses points faibles pour mieux l’accompagner.

    Vous voyez la psy régulièrement? Est-ce qu’elle te convient? Vous apporte-t-elle des éléments de réponse qui permet à ton fils de progresser? Après quelques essais infructueux, nous en avons trouvé une qui nous convenait et nous a bien aidé, même si Félix refusait de la voir car elle lui disait ce qu’il refusait d’entendre.

    Il y a des articles intéressants sur le site à propos du perfectionnisme et des blocage qu’il peut engendrer chez les HP.

    Enfin, regarde dans la section bouquin du site, il y a de très bonnes références qui aident les parents à comprendre leur enfant HP. Je me sens bien moins perdue depuis et j’ai de meilleures clés pour comprendre mon fils.

    Voila beaucoup de chose en vrac. J’espère sincèrement que ca va aller mieux pour vous.
    Plein de courage.
    Emilie


    Stef30
    Participant

    Bonjour Kitikiti,
    Je retrouve beaucoup mon fils dans ton histoire.
    En fin d’année de GS, j’ai même songé à le déscolarisé les dernières semaines tellement c’était compliqué car ses camarades, sa maitresse et les ATSEM l’avait pris en grippe à cause de son comportement….
    Aujourd’hui il va avoir 8 ans et même si ce n’est pas toujours facile, cela va beaucoup mieux !
    Nous l’avons changé d’école et il est repartis à zéro. Nous avons beaucoup discuté avec lui en lui expliquant qu’il avait une nouvelle chance et qu’il fallait changer de comportement pour lui surtout car cela le rendait triste de ne pas avoir beaucoup de copains car il tapait et en plus il est très immature donc ils se moquait de lui, triste de voir que nous étions désemparé, triste de voir qu’il n’arrivait pas à ce contrôler….. après chaque crise il me disait « pardon mais j’arrive pas à arrêter, je suis méchant » cela me brisait le cœur.
    Je ne sais pas s’il ont les mêmes personnalités mais s’il est précoce il est très intelligent et même s’il ne te répond pas ou n’à pas l’air de t’écouter, pourtant si ! Il comprend beaucoup de choses et t’écoute.
    Pour mon fils, j’anticipe beaucoup toutes les éventuelles situations qui pourraient générer une crise car il angoisse pour beaucoup de choses et il n’aime pas l’échec.
    En général, c’est dés qu’il est contrarié ou fatigué qu’il à son mauvais comportement.
    Moi aussi, comme Caribette il fesait des crises de deux heures qui aujourd’hui ne dure plus que 15 min. Il se calme seul, dans sa chambre car si nous intervenons cela s’éternise…..seulement après qu’il est calmé nous allons le voir.
    Sa maitresse de CP avait mis des systèmes de points rouges avec punitions et points verts avec récompenses et cela fonctionne bien. Il adore les challenges. Si au début il avait quelques points rouges en fin d’années c’était l’inverse !
    Je te conseille de faire le test, pour être sure et pouvoir avoir des conseils adéquats pour toi et pour l’école.
    Je n’ai découvert sa précocité qu’il y à deux mois et depuis il est suivi par un psy spécialisé dans la précocité qui me donne de bons conseils.
    Il fait des progrès énormes tous les jours.
    Soit patiente, parle beaucoup avec lui pour lui expliquer ce qui est bien ou pas et rassure le.
    Plein de courage à toi
    Stéphanie


    kitikiti
    Participant

    Bonjour,
    merci pour vos réponses, je me sens moins seule.
    Alors pour répondre à vos petites questions. Concernant la psy, mon fils la voit 2 fois par mois, mais elle pense qu’elle n’arrivera pas à l’aider autant qu’elle voudrait, par manque de temps et parce que financièrement cela nous ruinerai! (déjà ces séances nous coûtent beaucoup! au désespoir du papa). Elle m’a dit un jour qu’il serai préférable que mon fils intègre un CMP afin d’être vu toutes les semaines, faire des activités de groupe, et ainsi avoir plus de chance de l’apaiser. Néanmoins, travaillant dans le domaine scolaire et précisément avec des élèves en situation de handicap j’avais déjà quelque apriori sur le CMP et leur travail (qui je le sais est très utile et très important) mais j’ai refusé, je n’ai pas voulu de ça pour mon fils, je pense que j’ai peur qu’on s’enferme dans un truc sans fin. Et puis les CMP on en entend à la fois du bien comme du moins bien donc voilà je n’étais pas trop pour.
    La psy continue donc de travailler avec mon fils sur son comportement notamment sur son esprit de compétition sans cesse présent et sur sa frustration. Je ne sais pas si ça aide ou si l’on progresse….Je ne vois pas vraiment d’évolution, mais au moins avec elle il a pu dire les choses mettre des mots sur ces émotions, ses ressentis…
    Pour l’école, c’est vrai que je pourrais le changer d’école mais pour le coup c’est véritablement quelque chose qui me fait peur, vais-je pas déplacer le problème d’un point A à un point B? Et je ne sais pas vraiment vers quel école me tourner.
    Stéphanie tu disais que le système des points rouges ou verts avaient plutôt bien fonctionné pour ton fils, je pense que si je ne le change pas d’école je vais proposer ce genre de chose à la maitresse, une sorte de feuille de suivi qui chaque jour sera complétée par un point vert ou rouge selon son comportement, je pense que cela peut l’aider aussi à se rendre compte et l’idée du défi d’avoir que des points verts devrait satisfaire son envie de compétition.
    Pour les tests c’est vrai qu’il serai peut-être préférable de les faire, je sais que cela à un coup mais je pense qu’au moins nous seront fixé et pourront mieux comprendre sa personnalité et mieux l’accompagner… je vais reproposer tout cela à la psy. Je vais essayer de m’entretenir avec la maitresse avant la rentrée pour essayer de la calmer avant qu’elle ne me le détruise dès le début et si je ne le sens pas nous changerons d’école. Quelle angoisse! Quelle préoccupation cela nous cause! On peut vite se sentir dépassée et perdue, il y a des jours plus difficiles que d’autres, mais dans le fond on aimerait tous que nos enfants soient heureux et épanouis n’en déplaise aux enseignants et autres qui ne veulent pas comprendre la souffrance de nos enfants…
    Merci encore pour vos messages, je vous tiens vite au courant, dès qu’il y aura du nouveau!!

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement les 9165 membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces InfoVous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.