L’enfant discret

L enfant discret

6 réponses et 5 participants
Dernière mise à jour par amelie il y a il y a 2 mois et 2 semaines.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages

  • vincs
    Participant
    Points: 228

    Bonjour , le profil de l enfant discret ressemble au profils de l enfant qui métrait de coté son intellect pour avoir une vie sociale . Dé notre naissance on nous apprend voir on nous oblige a avoir une vie sociale pour se fondre dans la norme , ceci est tellement compliquer pour certaines personnes que toute leur énergie est mis en place dans ce sens ce qui influe énormément au niveau scolaire . Donc mon questionnement est : comment détecter ces enfants ? car dans la plupart des cas l enfant précoce est détecter a l école.


    Joris11
    Participant
    Points: 100

    Bonjour, comment détecter l’enfant discret avant qu’il ne rentre à l’école, à part dans le cas de parents mythos qui pensent que leur enfant parce qu’il fait bien popo avant l’âge de 3 ans est un surdoué( et il y a beaucoup )
    Le Hpi discret vous le savez par hasard lors d’un changement ( le passage en 6 éme par exemple ) car à ce moment là, il y a un trop grand décalage entre lui et les autres.

    Site Google : quotient-illuminati

    Photo du profil de Françoise
    Françoise
    Admin bbPress
    Points: 3890

    Bonjour,

    Je pense qu’on peut le présupposer assez tôt lorsqu’on connait bien son enfant. Pour le jeune enfant il y a quand même le critère du langage qui est assez significatif et crée un décalage avec la façon de s’exprimer des autres enfants du même âge. L’enfant discret est alors celui qui s’exprime beaucoup en famille par exemple et va se refermer sur lui-même en présence de personnes qu’il n’est pas habitué à voir ou en société en général et ensuite à l’école (souvent dès la maternelle). C’est l’enfant à qui il faudra beaucoup de temps pour être lui-même en société, chez des amis…, l’enfant qu’on qualifiera souvent de timide mais c’est une timidité directement liée à l’environnement auquel il ne parvient pas à s’adapter en restant lui-même.

    Photo du profil de Yalem
    Yalem
    Participant
    Points: 54

    Bonjour

    Effectivement l’enfant discret est difficile à détecter puisqu’il est en sur adaptation constante. Dans notre cas, la détection s’est faite au collège où tout l’énergie mise dans l’adaptation n’a pas suffit à combler le décalage. Le détection se fait alors dans la douleur …

    Mon interrogation quand à moi est pour la suite : une fois détecté, comment faire en sorte que son enfant s’épanouisse en étant lui-même, comment gommer le faux self qu’il s’est ainsi créé ? Comment contrer l’inhibition intellectuelle pour qu’il s’épanouisse et fasse un choix d’orientation qui lui corresponde ?

    Bonne journée à tous

    Photo du profil de Françoise
    Françoise
    Admin bbPress
    Points: 3890

    Bonjour,

    Je pense qu’il faut, pour parler comme les pros, faire du renforcement positif.
    La détection est une première étape qui aide, mais après il faut que l’enfant prenne conscience de ses qualités, de ses atouts, et a parfois besoin d’aide pour mieux se connaître, savoir ce qu’il aime au fond, lui, pour lui et non pas pour faire plaisir aux gens qui l’entourent. Ca vient à force de discussions, de partages, d’expériences et si par moments l’enfant discret choisit de le rester pour faciliter les échanges (en toute conscience), ce n’est pas grave à partir du moment où il se connait lui-même et fait ses propres choix.
    A l’école aussi, il a besoin d’être reconnu par les enseignants pour qu’ils le sollicitent avec bienveillance et l’aident à s’affirmer positivement en valorisant ses forces et en aidant si faiblesse.


    vincs
    Participant
    Points: 228

    Bonjour : J ai fait suivre mon fils après qu on met détecté  » précoce  » a 40 ans , il me ressemble trop . Le problème est que avant qu on me détecte je n avais jamais entendue parlé de précocité , pour moi il y avait des génies , des gens normaux et des fous , je me situer dans les fous qui on la faculté de se fondre dans la norme j us-qu a un certain point . Si dans le cas de l enfant discret son but est d être dans la norme c est catastrophique , il n arriveras jamais a être ce qu il n est pas . Il vas pouvoir a des moments intègre des groupes en se fondant mais comme on dit chasser le naturel et il revient au gallo . Plus il seras alaise dans le groupe plus son caractère vas ressortir et effrayer le groupe . Pendant mon suivie psy on ma posait la question  » avec quels personnes t est tu senti alaise dans dans vie ?  » et la tu trouve 2 ou 3 personnes qui après renseignement sont comme toi ( bizarre non ? ) . Que faire avec un enfant qui veut être comme les autres mais qui ne l est pas ? comment lui expliquer alors qu on n a pas réussi soi même a s adapter ? on doit lui expliquer que l adaptation est un combat constant et épuisant ou qu il y a des personnes comme lui et que tôt ou tard il vas tomber dessus ce qui peut créer un centre de recherche éternel . On est tous différant mais si on regarde bien le problème margeur des enfants précoces est l adaptation a la norme . Je ne voie pas vraiment de solutions a part celle de se créer un monde et dans sortir a des moments pour les obligations sociale .

    Photo du profil de amelie
    amelie
    Participant
    Points: 26

    Bonjour ma fille a tout fait pour se fondre dans la masse au point que je n’ai rien vu: résultat cette année en classe de 4e elle se descolarise soudainement et totalement et la pedopsy a dit d’oublier le college pour un bon moment car elle a une vraie phobie. De son côté ma fille toujours tres bonne éléve a dit qu’entre voir les copains et apprendre elle prefere apprendre enfin sereinement à son rythme et qu elle peut toujours voir les copains dehors.
    Toujours tres lucide elle a trouvé des solutions toute seule sur internet: ainsi elle m’a présenté plusieurs sites d’apprentissage par correspondance en me disant que ca lui conviendrait parfaitement. Evidemment comme nous n etions pas prèparé à cela avec son père nous avons d’abord cherché à comprendre les raisons de son desengagement du college pour trouver une solution adaptée: résultat le temps pour nous de chercher elle tombait en depression se sentant incomprise, nous n’allions pas assez vite pour la comprendre. Nous nous sommes vite rallié à son besoin. Elle suit des cours à domicile et retrouve le sourire mais a perdu pas mal de copains à force de ne pas partager leur vie au quotidien. Après un mois de vide et de nuits sans sommeil,
    elle retrouve le sommeil le sourire une curiosité naturelle l’envie d’apprendre qu elle avait perdu et a commencé à frequenter d autres ados comme elles en art therapie, ou elle apprend à exprimer ses emotions et a decrypter ceux des autres, ca lui coute beaucoup d effort mais des efforts positifs puisqu elle veut y retourner. Pour le reste comme cette phobie date d’un mois et demi a peine je cherche partout tout contact qui me permette de trouver des activites et interlocuteurs tuteurs et modele fort qui puissent prendre notre relais au moment car notre fille comme toutes les ados cherche en meme temps a se detacher de nous. L’aider a se socialiser en s effacant voila un sacre challenge. Si vous avez des idees et des contacts en PACA elles sont bienvenues d autant que depuis que ca nous arrive je decouvre beaucoup de parents d ados concernés comme nous en quête de solutions.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.