L’enfant décrocheur

Ado decrocheur refusant toutes aides

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Françoise Françoise, il y a 1 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Réponses
  • #23324
    Photo du profil de Isabd Isabd 
    Participant
    Points: 19

    Bonjour nous avons 2 enfants dont l’aîné a été diagnostiqué précoce à ses 6 ans et un changement d’établissement avait dû être fait . Sa scolarité en primaire a été excellente parmi les premiers sans besoin d’apprendre ses cours car le fait d’écouter en classe lui permettait d’excellent résultats. Au College nous l’avons mis dans le privé et le directeur au vue de son dossier nous a indiqué que le mieux pour notre enfant serait de le mettre en bilingue sinon il s’ennuyerait. La aussi le College c’est bien passé avec des encouragements félicitations.. pour le lycee nous avons changé de département il est rentre en seconde européenne et à fait une seconde normale ses professeurs nous ont même indiqué qu’il fournissait juste le minimum en sachant que parallèlement nous avons subi un incendie de notre maison. Il est passé en 1es mais a toujours rêvé d’être médecin il a vécu son passage comme un échec car il voulait faire S. Il n’a pas voulu que nous faisions appel il supporte très mal l’échec . Cette année il est en terminale es , l’année dernier il n’a pas du tout travaille à refuse le redoublement ou une autre orientation il s’est beaucoup absente pour des problèmes de santé mais aussi car pour lui il ne trouve pas l’intérêt d’aller en cours. Souhaite arrêter sa section euro car s’ennuie. Nous discutons régulièrement avec lui nous l’avons orienté vers une thérapeute mais il n’adhère a rien . Je ne sais plus comment faire.

    #23361
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2760

    Bonjour,

    Je vous comprends, j’ai aussi un grand en terminale S qui a du mal àsuivre le rythme, surtout en maths (scolarité cned). Il est seul devant ses cours en plus, cela ne l’aide pas trop. J’ étais justement en train de visualiser la vidéo d’Eric Gaspar sur les neurosciences et la plasticité du cerveau pour la montrer à mon fils :

    Réussir en classe grâce aux neurosciences

    Elle démontre qu’il n’y a pas de fatalité, mais qu’il faut de l’entrainement et de la volonté pour y arriver (l’entrainement qui manque un peu au mien).
    Pour votre fils, c’est sûr qu’il doit digérer les évènements difficiles qui viennent de vous arriver, ça fait beaucoup en même temps, en plus de son rêve qui s’écroule dans sa tête. Si vraiment c’est médecine qu’il voulait et veut encore faire, sachez pour le rassurer que tout n’est pas perdu. Il pourrait refaire une terminale S même après sa terminale es, le cned est une possibilité par exemple en repassant un bac en candidat libre, par contre il lui faudrait dans ce cas une très forte volonté et une grosse préparation pour être admis ensuite et perdurer.
    Je pense que ce qui manque un peu à nos enfants (sauf ceux qui ont un but bien précis), c’est justement le temps de se préparer mentalement à travailler beaucoup, bien, dans une direction qui reste floue pour eux. Le mien ne sait pas trop quoi faire après, il aime beaucoup de choses mais rien en particulier au contraire de son grand frère qui est un fou de maths.
    J’essaie comme vous de le motiver, l’approche de ce prof de maths me semble intéressante, on verra…
    Bon courage.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account