L’enfant brillant

Relations avec les camarades

1 réponse et 2 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 5 mois et 3 semaines.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages

  • Anne Claire
    Participant

    Bonjour
    Ma fille n’a pas encore été testée par réticences du système scolaire. Elle est pourtant évidemment précoce brillante mais se conforme si bien au système qu’elle ne dérange personne. Personne sauf ses copines… Les relations deviennent difficiles parce que ma fille est en décalage de maturité. Elle en souffre profondément, bien plus que de son ennui en classe. Je ne sais pas comment l’aider. Avez-vous l’expérience ? Est-ce que le saut de classe sera un bienfaits ou un désastre pour son intégration ? Est-ce qu’il faut envisager une école spécifique ?
    J’aimerais qu’elle puisse rencontrer d’autres enfants précoces par l’intermédiaire du groupe de notre région.
    Elle est heureuse avec ses frère et soeur , précoces aussi, et avec ses livres


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour Anne-Claire,

    Il serait peut être bon pour votre fille qu’elle soit « testée » officiellement, en dehors de l’école dans un premier temps, au moins pour vous et pour elle surtout afin qu’elle puisse se construire tout en comprenant bien l’origine de son décalage surtout dans ses relations sociales. Je suppose de même qu’au vu des réticences du système scolaire à la faire tester, sa personnalité voire même son fonctionnement « intellectuel » ne sont
    pas pris en compte à l’école, d’autant plus si elle est une élève brillante. Il faudrait veiller à ce derrière l’élève brillante il n’y ait pas une fillette qui commence à s’éteindre et ne trouve pas sa place. Oui les relations sont facilitées avec des élèves de même type, et en dehors de la présence d’autres eip dans sa classe, elles peuvent être favorisées par le biais d’activités plaisantes ou en dehors effectivement par la rencontre d’autres eip. Le saut de classe pourrait favoriser une telle rencontre mais elles ne sont pas systématiques non plus. Je pencherais plus pour les rencontres locales d’eip dans un premier temps, effectivement par le biais des groupes régionaux sur le site, ou d’associations existantes. Cela permet de tisser des liens, trouver les bonnes infos d’écoles, activités… et surtout de réaliser pour votre fille qu’elle n’est pas seule.
    Cependant le préalable à mon avis, vu son âge, est de savoir qui elle est pour qu’elle puisse se construire et se valoriser en fonction de sa vraie personnalité et non d’une personnalité retenue pour se conformer aux autres. Ainsi elle pourra choisir elle même de se conformer par moments si besoin, d’être elle-même à d’autres moments….

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.