L’enfant précoce et l’écriture

Difficultés à écrire

Ce sujet a 8 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  delphes, il y a 3 semaines et 6 jours.

  • Auteur
    Réponses
  • #20675
    Photo du profil de Stefi Stefi 
    Participant
    Points: 19

    Bonjour,

    J’arrive à l’instant sur ce site. Le titre de ce groupe m’a interpellé. Voici notre situation : ma fille de bientôt 7 ans semble précoce. Je vais la faire évaluer par un psy, mais je voudrais bien le choisir ( je travaille dans le milieu de l’éducation spécialisée et je sais que la qualité de l’analyse dépend aussi du professionnel. Donc, j’aimerais être conseillée dans le choix du professionnel). Ma fille est entrée en CP cette année. Elle lit très bien. Elle écrivait assez bien en Septembre, mais elle s’est « bloquée ». La répétition des lignes d’écriture à faire en classe l’ennuie, elle trouve ça trop long et rébarbatif. Elle est entrée dans une relation de force avec l’institutrice, qui de son côté est assez frontale. Bref, ses cahiers d’écriture sont maintenant vides ou griffonnées. Elles trouve ses lettres imparfaites et laides. Elle est très déçue de son CP. Nous arrivons à reprendre à la maison pendant, par exemple, les vacances, en faisant de jolies lettres en peinture, mais cela n’a pas de répercussion visible sur la façon dont elle le vit en classe. Les instits ne la comprenne pas (elles s’opposent et la contraignent à écrire) et ne savent pas comment l’aider. Moi non plus, je ne suis pas à l’école !Faut il faire le lien entre une éventuelle précocité et son blocage en écriture ? Merci de votre soutien.

    #20679
     delphes 
    Participant
    Points: 341

    Je pense qu’effectivement, le lien entre précocité et blocage en écriture est juste. Tous les éléments sont réunis: l’apprentissage de l’écriture est un acte répétitif qui devient vite ennuyeux pour les EIP, cela peut provoquer un refus d’écrire assez rapidement. Cela n’a rien de stimulant pour lui donc pas d’intérêt. Par ailleurs, la dyssynchronie entre niveaux intellectuels, affectifs, psychomoteurs et graphomoteurs crée un réel inconfort pour l’enfant précoce qui va éviter de se mettre dans ces zones d’inconfort: c’est souvent le cas de l’écriture. Le fait que votre fille bloque aussi sur son écriture qu’elle juge « imparfaite » est tout à fait typiques d’un EIP.
    Je vous conseille la lecture de ce petit article: http://www.sos-ecriture.fr/2011/09/la-precocite.html
    Ce qui serait bien c’est d’avoir l’appui d’un psy qui ferait passer un test à votre fille pour établir la précocité. Il pourrait faire un courrier à la maîtresse pour lui expliquer pourquoi la petite réagit si fort face à l’écriture. Il vous faut trouver un appui à ce niveau car il y a des professeurs qui ne connaissent pas la précocité ou en ont une idée erronée, malheureusement…’Je suis prof 😉 et rééducatrice de l’écriture, double casquette!
    C’est vrai que l’apprentissage de l’écriture est un problème pour près de la moitié des précoces, pourtant c’est une nécessité, c’est une contrainte à laquelle ils ne peuvent échapper. Le tout est de varier au maximum les entraînements pour eux, de leur proposer des exercices de façon explicite, donner du sens à tout ce qu’on leur demande de faire. C’est ce que je fais en séances de rééducation, ça n’est pas simple mais il faut s’adapter à eux.

    #21202
    Photo du profil de laur3111 laur3111 
    Participant
    Points: 21

    Bonjour,
    Je suis maman de Charlie, bientôt 7 ans, en CP, qui a été évalué par le CMP (centre médico social) l’an dernier et qui est précoce. Lui aussi a des difficultés à écrire, et n’aime pas cela. La dernière fois que j’ai rencontré son enseignante, elle a estimé « qu’il ne fallait pas trop mettre le pression sur l’écriture avec ces enfants, et donc que le passage à l’ordinateur serait bon pour lui l’année prochaine »…Je ne suis pas contre une aide par ordinateur à petite dose, mais à 100% ce la me paraît vraiment inadapté…d’autre part, je trouve que l’enseignante catastrophise : certes Charlie est un peu lent mais il a fait beaucoup de progrès, il écrit beaucoup mieux…Ensuite, c’est en s’entraînant qu’on apprend, et il me semble que la solution réside plus dans la manière de l’entraîner que de le mettre devant l’ordinateur…En fait, l’enseignante craint qu’il soit en difficulté par rapport aux autres l’an prochain pour écrire les poèmes etc…Elle conseille un bilan en psychomotricité (200 euros et nous ne sommes pas fortunés !),alors que la psy,de son côté , ne voit ni urgence ni même nécessité du moins pour le moment. Quelqu’un pourrait-il me conseiller ou a t il été confronté à ce même problème ? Merci

    #21299
     delphes 
    Participant
    Points: 341

    Faire passer sur ordi un enfant de cp sous prétexte que l’écriture sera un frein pour lui en ce1 pour copier est une absurdité selon moi. Bien des enfants de cp sont en difficulté avec l’écriture et cela vient souvent de son apprentissage à l’école. Je le dis d’autant plus facilement que je suis moi-même maîtresse et je me suis formée au geste d’écriture par mes propres moyens pour pouvoir aider mes élèves. Si Charlie progresse, il va continuer à le faire. Le bilan de psychomotricité n’est pas indiqué s’il n’y a qu’un problème de graphisme, ça ne résoudra rien.
    Petites questions: tient-il bien son crayon? trace-t-il les lettres dans le bon sens?

    #21456
    Photo du profil de Ange Ange 
    Participant
    Points: 50

    Bjr moi aussi j ai un enfant précoce agé de 10 ans ,dyspraxique dysorthographique et cardiaque et ce n est pas facile tous les jours .depuis 4 ans il est suivi par une ergothérapeutes et après 3 ans de bataille avec la MDPH nous avons enfin une AVS et un ordinateur pour une durée de 2 ans. J ai trouvé un site qui pourrait intéresser des familles, c est « le cartable fantastique de Manon « Ce site est super bien fait.Bon courage a tous ( difficile d intégrer nos enfants différent dans un monde scolaire ou il faudrait qu ils soient « parfait »). Chaque jour est une bataille. Moi je redoute le collège car il y a + de prof a gérer

    #21835
    Photo du profil de derwicha derwicha 
    Participant
    Points: 36

    Bonjour
    Je suis maman d un garcon de 10ans qui a des problemes d ecriture .Et je rame a avoir le bon diagnostic.Dispraxie? Disgraphie? Ou autre chose..pour cela il faut le bilan orthoptique.le bilan orthonique.grapho… le probleme est que j habite une region ou les delais d attente sont importants.et mon gamin rentre au college l annee prochaine.
    L autre souci est que l ecole minimise ses difficultes.

    #21841
     delphes 
    Participant
    Points: 341

    Bonjour Derwicha,
    votre fils n’a-t-il des difficultés qu’avec l’écriture?
    Si vous souhaitez un diagnostic, effectivement, il faut les bilans de plusieurs professionnels et cela prend du temps (bilan ergo et psychomot sont nécessaires).
    En attendant ces bilans, cet éventuel diagnostic, essayez de trouver dans votre région une rééducatrice de l’écriture, une graphothérapeute qui puisse l’aider concrètement.
    L’école minimise ses difficultés sans doute par ignorance, un prof non averti sur ces troubles ne peut imaginer leurs conséquences en terme de fatigue sur l’enfant. C’est une réalité malheureusement…

    #23587
    Photo du profil de Fouzia92 Fouzia92 
    Participant
    Points: 22

    Bonjour Delphes et à tous,
    Ayant vu vos différentes interventions sur le site concernant l’ecriture, nous aurions besoin de votre avis.
    Nous avons un petit garçons de 5ans et demi qui a un retard en motricité fine. Nous pensons qu’il est effectivement précoce et nous avons l’intention de l’emmener faire un test( si vous avez quelqu’un a nous conseiller en Ile de France 92 nous sommes preneur).
    Quoi qu’il en soit et au vu de vos interventions vous ne conseillez pas un suivi par une Psychomotricienne hors il est actuellement suivi dans ce sens car il a du mal sur le maintient du crayon et n’aime pas de ce fait je pense dessiner. Que pourriez vous nous conseiller faut-il changer de méthode?
    Nous sommes aussi preneur de conseils d’autres intervenants.
    Merci d’avance.

    #23589
     delphes 
    Participant
    Points: 341

    Bonjour Fouzia,

    C’est toujours difficile de donner son avis sur un enfant qu’on n’a jamais vu, qu’on ne connaît pas…Je me considère avant tout comme un professeur particulier d’écriture, je reprends des choses qui sont vues en maternelle, puis en primaire et je les approfondis quand il y a une difficulté à écrire. La rééducation de l’écriture ne se substitue en aucun cas au travail que peut mener une psychomotricienne.
    Emmener votre fils vers une psychomotricienne pour lui faire travailler la motricité fine me semble être un bon choix s’il y a un problème à ce niveau.Le bilan qu’elle a pu faire a peut-être révélé d’autres soucis de motricité plus globale et si c’est le cas, elle propose un travail allant bien au-delà du simple maintien du crayon… Si ce n’est qu’un problème de crayon, de dessin, on peut aussi le faire avancer en rééducation de l’écriture ou en graphothérapie. Depuis combien de temps fait-il de la psychomotricité? Quels sont les objectifs travaillés? Y-a-t-il des progrès dans la tenue de crayon et le plaisir de dessiner? Y-a-t-il des progrès dans d’autres domaines? Vous seule avez ces réponses. Il n’y a pas une réponse au problème d’écriture (peut-on parler de ça pour votre fils qui n’est pas encore en cp?), mais des réponses plurielles, des approches différentes. Si vous le souhaitez, vous pouvez m’adresser un message en mp pour que nous explorions les différentes pistes, pas uniquement rééducatives.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account