Haut potentiel et dys

Petite présentation

Ce sujet a 5 réponses, 6 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Bandine Bandine, il y a 1 mois.

  • Auteur
    Réponses
  • #22184
     mallobobo 
    Participant
    Points: 43

    Bonjour à tous,
    Mon fils Arthur vient d’avoir 10 ans,depuis sa naissance je voyais qu’il y avait quelque chose de différent chez mon bonhomme par rapport à sa soeur et son frère. Et depuis son entrée à l’école c’est un parcours du combattant. Je ne faisais que d’entendre « de quoi vous vous plaignez » « votre fils est très très sage » « il travaille très très bien », j’avais beau leur expliquer que mon fils pleurait pour aller à l’école, n’avait aucun ami…. Cette année j’ai enfin réussi au bout de 6 ans à faire suivre mon fils qui est de plus en plus en souffrance et sa psychologue m’a dit qu’il était un ÉPI avec une dysynchronie mais j’attends toujours les test pour enfin avancer et apporter le bonheur à mon fils.

    #22190
     Dumartin 
    Participant
    Points: 87

    Bonjour tout le monde,
    Mon fils ,10 ans , a été déclaré EIP en mai dernier avec le wisc IV. Il présente, comme bcp de précoces, une dyssynchronie. Un bilan a été fait chez un psychomotricien…nous attendons le résultat. ..
    En vue de sa rentrée en 6 eme, en 2017 , j’ai rdv avec la principale de son futur collège. Nous aimerions avec la psy (référente et adhérente afep) organiser une réunion avec tous les enseignants pour les informer sur les spécificités de nos enfants. Je suis abasourdie de voir que peu de collèges prennent en compte les enfants précoces….

    #22547
    Photo du profil de Campagn'ette Campagn’ette 
    Participant
    Points: 118

    Bonjour,
    Je vous ai lu avec attention.
    Mon fils de 8 ans et demi a passé le test wisc iv cette année, et il es écrit en conclusion : enfant a très haut potentiel, ce qui peut expliquer ses difficultés relationnelles avec les enfants de son age en milieu scolaire. …..

    Nous avons fait le test suite a de gros problèmes avec les enfants. Mon fils a du mal a se faire des amis, il s’y prend mal, et ne comprend pa pourquoi on le rejette!

    Vous parlez de dyssynchronie, pensez vous que mon fils puisse être dyssynchronique ? Ce terme n’apparaît pa dans ma conclusion du bilan.
    Faut il faire un autre test?
    Je voudrais aider mon fils a améliorer ses relations aux autres. Il a été décidé suite au bilan de faire cm1 /CM2 cette année, pour une entrée au collège ensuite (soit 1 an davance). Si vous avez des conseils je suis preneuse.

    Concernant le collège, dans ma ville il ya 1 collège qui a un dispositif EIP mais il n’y a que 20 places. Et Si j’ai bien compris c le seul dispositif du département! !! Il ne prennent que les élèves en grandes difficultés, la maîtresse de mon fils ma dit cette année qu’elle avait 3 EIP dans sa classe mais qu’elle ne propose que mon fils pour ce dispositif car il a suffisamment de difficultés (pas scolaires, pour lui c’est plutôt sociales/relationnelles )

    Je suis inquiète pour le collège, sachant que les enfants sont très méchant entre eux.

    Merci d’avoir partager votre expérience.

    #23424
    Photo du profil de levine levine 
    Participant
    Points: 28

    Bonjour,
    Mon fils a été testé en CM2 et il est apparu qu’il est à haut potentiel, ainsi que dyslexique et dysorthographique. Il lui a été proposé soit de sauter la 6eme, ou par bouche à oreille, j’ai trouvé un établissement privé qui avait une classe EIP. Après discussion avec mon fils qui n’avait pas de soucis relationnels, il a préféré rester avec ses amis. Le collège qu’il a intégré fait un excellent suivi, grâce notamment à l’implication de l’infirmière scolaire. Elle m’a aidé dans les démarches, rdv avec le médecin scolaire pour la mise en place du PAP (la première année, le nom était différent). Elle a organisé une réunion avec tous ses enseignants, l’orthophoniste était présente et avait longuement discuté avec la psy (qui ne pouvait pas venir) et s’est donc fait la porte parole. Elle a très bien informé les enseignants et ensemble, avec mon fils, nous avons examinés ses besoins spécifiques. Ses enseignants restent très surpris d’apprendre sa dyslexie/dysorthographie car cela ne se voit plus du tout (après seulement 6 mois d’orthophoniste, il a très vite compris comment s’adapter). La 6eme et la 5eme n’ont pas toujours été faciles socialement. L’entrée au collège et les changements de comportement de certains de ses amis, les attitudes immatures. Il a eu du mal, des larmes parfois, à s’adapter. Mais à l’arrivée en 4eme, ça a l’air d’aller beaucoup mieux avec ses amis. Il vient même de s’inscrire à un sport collectif!!
    J’ai eu, comme à chaque début d’année, un entretien avec sa prof principale pour renouveler le PAP. Il est bien précisé dessus qu’il a besoin de stimulation. Il s’ennuie mais parvient à gérer. Il a souvent hâte d’intégrer le lycée, je sais qu’il est frustré, particulièrement en maths, il est très demandeur pour la programmation informatique. Maintenant, il a de L’AP (suite à la réforme) et pendant ces heures d’AP, les élèves vont à leur rythme. Donc à voir!

    En tous cas, concernant mon fils, ça lui a fait beaucoup de bien de connaitre son fonctionnement et être présent à ces réunions l’implique beaucoup dans son travail et il a pu lui-même donner des explications sur sa façon de réfléchir. La prof de français par exemple va être plus à l’écoute concernant l’argumentation, l’aider à structurer sa pensée, etc, car elle sait que parfois pour lui, une question trop globale peut être source de panique (tellement il a de choses à raconter, il ne sait pas par où commencer, le réseau sature et c’est le beug…Il n’y a plus rien…Je sais des choses sur ce sujet, mais elle qu’est-ce qu’elle veut savoir exactement? Je peux lui dire ça, ou ça et encore ça, etc…)

    Donc voilà pour mon expérience, ce que je retiens, c’est qu’il faut rester à l’écoute de son enfant sans le surprotéger, lui expliquer pourquoi c’est difficile pour lui, pourquoi les autres agissent ainsi. Quand mon fils n’allait pas bien, il avait toujours un ou deux amis auprès de lui, alors je lui disais de rester avec eux, de ne pas chercher à changer les autres….Enfin bref, on a bcp discuté.

    #23595
    Photo du profil de Yalem Yalem 
    Participant
    Points: 50

    Bonjour

    Mon fils a 9 ans et a été diagnostiqué haut potentiel en fin de CE2, avec dyssynchonies également et une grosse anxiété face à l’échec. Il a depuis toujours des difficultés en orthographe et des lenteurs en lecture (et met maintenant en place des scénari d’évitement de la lecture). La psychologue nous a conseillé un bilan orthophoniste. Après un refus de l’orthophoniste qui l’avait déjà suivi plus petit (il n’est pas en échec scolaire alors foutez lui la paix !!), je me suis entêtée et ai trouvé une autre orthophoniste sensibilisée au sujet des HP puisque elle même et ses filles concernées. Il a passé les tests mais je n’ai pas encore le bilan. Il a toutefois commencé les séances face à la faiblesse des résultats. Le problème est qu’il compense beaucoup d’où la difficulté d’affirmer qu’il a un trouble dys. Les maîtresses ne m’ont d’ailleurs jamais alertée ! Du coup je me demande parfois si j’ai raison d’insister… Mais je sens que quelque chose cloche …

    #23703
    Photo du profil de Bandine Bandine 
    Participant
    Points: 29

    Bonjour Yalem,

    Cette impression persistante que quelque chose ne tourne pas rond, que quelque chose cloche… Il est intelligent mais refuse de travailler…. J’ai eu ce sentiment pendant longtemps et puis le bilan neuropsy a mis des mots sur les forces et les faiblesses de ma fille. Essayez de bien choisir les professionnels qui vous entourent, il faut qu’ils soient sensibles aux particularités des enfants HP.
    Voyez un orthoptiste, s’il refuse de lui c’est peut-être qu’il n’arrive pas à suivre la lecture…
    Voyez un ergothérapeute, s’il a des difficultés en orthographe c’est peut-être la dyspraxie qui l’empêche de réfléchir à l’orthographe pendant qu’il écrit… Un test avec des lettres de scrabble peut être intéressant…

    Et surtout voyez votre pédiatre qui saura vous orienter et poser un diagnostic si nécessaire.

    Votre sentiment est basé sur une observation fine, ne lâchez pas et quand vous aurez le bilan neuropsy vous y verrez plus clair!
    C’est une vraie clé de compréhension de son enfant!

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account