Enseigner aux enfants précoces

Perfectionniste

Ce sujet a 3 réponses, 3 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Vswildcat Vswildcat, il y a 1 mois et 3 semaines.

  • Auteur
    Réponses
  • #22929
    Photo du profil de Vswildcat Vswildcat 
    Participant
    Points: 24

    J’espère que je poste dans le bon forum: je ne suis pas prof, mais maman d’une petite fille qui semble être précoce (comme sa mère…). Sa maîtresse (Ecole Montessori) est aussi de cet avis…

    Je ne compte pas la changer d’école, tout se passe plutôt bien, elle s’est fait des amies, mais sa participation en classe pose « problème »: en classe, comme à la maison, j’ai l’impression qu’elle se met une pression de dingue pour tout faire parfaitement, c.a.d qu’elle ne participe pas, n’exprime pas, à moins que ce soit absolument exact. Ou alors elle refuse de dire ce qu’elle sait: ex. La maîtresse lui demande de nommer une lettre, elle ne dit rien (elle connaît évidement tout l’alphabet et sait compter jusqu’à 30 – elle à 3 ans 1/2). Sa maîtresse lui demande si elle connaît la lettre, elle dit oui, mais ne donne pas le nom/son de la lettre.

    Autre exemple, elle a dessiné le contour de sa main, puis a commencé à découper le contour, et a coupé 1/4 de mm du petit doigt. Elle s’est arrêtée, je l’ai vu « rentrer » son émotion, je lui ai dit d’exprimer ce qu’elle ressentait, et elle s’est mise à pleurer. Et ça, c’est depuis qu’elle est toute petite (quand elle n’arrivait pas à mettre ses chaussettes toutes seule, c’était un drame de frustration et de pleurs).

    Long story short, ma question c’est avez-vous des conseils pour « libérer » cette pression qu’elle semble se mettre toute seule? J’ai beau lui dire que des fois on y arrive et des fois pas, ça n’a pas l’air de la consoler des masses…

    D’avance, merci,

    Virginie

    #22932
    Photo du profil de Jérèm' Jérèm’ 
    Participant
    Points: 103

    Salut Virginie,

    Pour répondre à ta question, sache que c’est tout à fait normal ce genre de comportement, elle n’a que 3 an 1/2.
    De plus, s’il y a suspicion de précocité, au niveau des émotions, tout est multiplié par 1000 chez eux (joie, colère, perfectionnisme, tristesse, empathie, angoisse……).
    Il faut toujours garder en tête que les EPI sont des enfants comme tout les autres avec cette particularité qu’est la précocité.

    Le moyen que j’ai trouvé concernant mon gamin (qui est aussi un perfectionniste puissance mille), c’est de lui dire que je comprenais son émotion du moment, lui dire que c’était normal (çà le rassure), qu’il y a d’autre personnes (adulte ou enfant) perfectionnistes (pour ne pas qu’il se sente trop différent des autres), et surtout qu’il a le droit à l’erreur. Car c’est à ce niveau que ce situe le blocage du perfectionniste. La peur de se tromper !!! Avec bien sûr, des exemples de notre vie de tous les jours à l’appui. L’erreur permet aussi de bien apprendre tout comme la perfection !!!

    Il faut savoir que le cerveau est constitué/programmé de manière à apprendre par erreur. C’est une des composante normal de cet organe C’est le fonctionnement biologique normal de tout être humain.On le voit bien quand les bébés apprennent à poser des cubes, des formes dans les trous…etc etc

    Depuis qu’il a bien assimilé cette notion d’erreur/apprentissage et que sa vision des choses a changé concernant cette vue d’esprit, il trouve une deuxième chance d’étancher sa soif de connaissance et du coup il ne se mets plus la pression et prends plus d’initiative (qu’il prenait déjà).

    En espérant que çà puis te servir.A bientôt.

    Jérèm’

    #22933
     Marta TS 
    Participant
    Points: 84

    Bonjour Virginie,
    Si ça peut te rassurer j’ai été confrontée au même problème avec ma fille et ça s’est résolu tout seul… enfin avec beaucoup de patience ! Pour exemple: a 3 ans environ elle s’était mis en tête d’apprendre à écrire les chiffres parfaitement et elle a passé une soirée à hurler assise à son bureau jusqu’à y arriver… Pour des parents artistes, très cool, et plutôt adeptes de la procrastination, je te laisse imaginer le stress ! mais on a laissé faire en expliquant que l’erreur était normale. Notre grande qui est au collège maintenant garde un côté perfectionniste dans les domaines qui l’intéressent mais sait se montrer « je-m’enfoutiste », comme tous les ados, dans les autres !
    Bon courage! et patience surtout !
    Marta

    #23139
    Photo du profil de Vswildcat Vswildcat 
    Participant
    Points: 24

    Merci à tous pour vos réponses !!

    Et en effet, lorsque j’ai expliqué à ma fille l’histoire de l’apprentissage par l’erreur, je sais qu’elle a « écouté » et « entendu » (vous savez ce truc qu’ils font genre je regarde ailleurs et j’écoute pas vraiment, mais ils deviennent silencieux, concentrés, et vous pouvez presque voir leurs oreilles s’allonger pour bien comprendre ce que vous dites parce qu’ils savent que ca les concerne ;))

    J’ai contacté l’ANPEIP pour trouver un psy vers chez moi et faire les tests, au moins on sera fixées.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account