Bretagne Enfants Précoces

maman EPI

2 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Claire il y a il y a 3 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages

  • Elouan
    Participant

    Bonjour,
    Notre enfant Elouan a sauté son CE1 il y a 2ans. Aujourd’hui en cm1 il s’est relevé après un test de QI qu’il était très précoce intellectuellement.
    Nous sommes perdus quant à la conduite à tenir…
    Elouan peut être un enfant adorable, comme un petit »démon ».
    Il a suivit quelques séances avec une psycho-therapeute mais il ne veut plus y retourner car il dit qu’il s’ennuie..
    Un passage en 6eme a été évoqué, mais il ne parait pas assez mâture.
    Nous avons également vu qu’il y avait un collège ​à Vannes avec une classe spéciale pour EPI.
    Aujourd’hui nous sommes un peu perdu, quelqu’un a t’il été dans le même cas que nous ?


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour,

    Je pense que l’important pour votre fils est que son ennui scolaire soit pris en compte, sans quoi n’importe quelle prise en charge psy sera inefficace et inutile. De la même façon la maturité est souvent une question relative qui dépend beaucoup de ce qui est présenté à votre fils. Bien sûr en cas de 2è saut de classe le décalage peut se révéler énorme avec les autres enfants, à la fois sur le plan affectif et sur celui des préoccupations (les autres seront des pré-ados) et c’est à prendre en considération dans le choix éducatif de votre fils.
    Pour en revenir à son ennui, s’il peut intégrer plus tard une classe spéciale epi pourquoi pas, cala pourrait être très bénéfique pour lui. En attendant par contre il faudrait que sa précocité soit prise en charge à l’école dans sa classe, càd que le simple fait qu’il ait sauté une classe ne suffit pas, il faut qu’il bénéficie d’aménagements de programme qui lui permettent d’être motivé, d’avancer à son rythme, de se trouver confronté à la difficulté et à une démarche de réflexion. Il ne faut pas penser que le saut de classe évite la routine (ennuyante) de s’installer, un enfant à très haut potentiel rattrape très rapidement l’avance prise par les autres et finit ensuite de la même façon par s’ennuyer si le programme n’est pas enrichi pour en fonction de lui. C’est ceci qu’il faut faire comprendre à son enseignant : ces accompagnements pédagogiques sont faits au sein de pap (plans d’accompagnements pédagogiques) qui tiennent compte individuellement des besoins et particularités de l’enfant précoce.


    Claire
    Participant

    Bonjour,
    Je viens de rejoindre ce forum et me suis intéressée à votre question : j’ai également un enfant dans cette situation (mais il a 6 ans), qui a sauté la GS. A Noël en CP, il croyait qu’il entrerait en CE1 en janvier ! Je suis bien d’accord avec Françoise qui vous dit que l’avance prise par les autres élèves va être vite rattrapée par votre enfant. Je ne sais pas où vous en êtes en ce mois de juillet, mais je peux juste vous dire que je n’ai pas eu de bons échos du collège dont vous parlez à Vannes. Non pas qu’il est mauvais, mais d’après plusieurs amis qui y ont mis leur enfant, cette classe d’EPI n’est pas à la hauteur.
    Bien à vous.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.