Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

Le fréquent sentiment de solitude des enfants précoces

Cet automne, le site internet de l’ordre des psychologues du Québec a consacré tout un dossier aux enfants à haut potentiel intellectuel. Parmi les contributions, toutes d’excellente facture, celle consacrée au sentiment de solitude développé par certains enfants surdoués m’a paru particulièrement intéressante.

Cet article propose de décrire plus particulièrement trois solitudes avec lesquelles l’enfant HP peut se trouver aux prises très tôt dans sa vie, leurs causes possibles et certaines caractéristiques personnelles qui peuvent y être associées. L’objectif est de sensibiliser à certains aspects psychoaffectifs de la douance les personnes appelées à accompagner l’enfant HP, mais également la population générale, afin d’évoluer vers une augmentation des ressources accessibles pour ces enfants au Québec et vers une diminution de certains tabous ou malaises susceptibles de nourrir une telle solitude lorsqu’elle existe.

A travers les exemples de Sophie, Chloé et Jonathan, trois jeunes enfants à haut potentiel, l’article traite tour à tour trois facettes et causes possibles de la solitude des enfants précoces : le manque d’appartenance, le sentiment d’être incompris ainsi que la solitude existentielle.

Le cas de Sophie, 4 ans, permet d’aborder la question du manque d’appartenance, souvent consécutive au décalage qui existe entre l’enfant surdoué et ses camarades du même âge ou plus âgés. Pour Chloé, il s’agit plus d’incompréhension face à sa différence, qu’elle provienne d’elle-même ou qu’elle se manifeste dans son entourage :

La colère ou le désarroi suscités chez l’adulte peuvent être difficiles à saisir pour l’enfant qui tend à réagir soit en se justifiant, étant alors perçu comme opposant et argumentatif, soit en se repliant sur lui-même, avec le risque de développer des symptômes anxieux ou dépressifs. Dans ce cycle d’interactions conflictuelles basé sur une incompréhension de la difficulté à la source du problème, l’enfant ne trouve pas réponse à ses besoins particuliers et demeure avec le sentiment d’être incompris dans ce qui lui échappe souvent lui-même.

La solitude existentielle se manifeste chez le petit Jonathan, 5 ans, par une forme d’anxiété liée aux grandes interrogations sans réponses qui le hantent. Cela génère là encore une tendance à l’isolement qui peut s’installer durablement et être préjudiciable au bon développement de l’enfant.

Dans leur entourage, on leur reprochera fréquemment d’être « trop » : trop sérieux, trop sensibles, trop portés à réfléchir, trop centrés sur ce qui cloche dans le monde… Cela peut ainsi contribuer à leur sentiment de solitude, d’étrangeté, de doute de soi, avec des expériences répétées de déception et de désillusion.

Pour autant, la conclusion de l’article se veut optimiste. Comme pour beaucoup de problèmes habituellement évoqués lorsqu’on parle d’enfants précoces, celui de l’isolement et de la solitude n’est pas une fatalité. D’abord parce qu’il ne touche pas tous les enfants mais aussi car il peut être combattu pour peu que les adultes qui entourent l’enfant concerné prennent les mesures qui s’imposent et se montrent suffisamment à son écoute.

J’ajouterais pour ma part que le meilleur remède consiste sans doute à permettre à son enfant de rencontrer des camarades qui partagent peu ou prou ses centres d’intérêt, son mode de fonctionnement et ses préoccupations. D’expérience, il me semble également évident que le risque de solitude est moins élevé lorsque l’enfant peut compter sur des relations familiales épanouissantes avec ses frères et sœurs, souvent précoces eux-mêmes.

Lire l’article en entier

Cet article faisait partie d’un dossier complet qui recouvrait d’autres questions autour de la précocité intellectuelle et dont vous pourrez trouver le sommaire au bas de cette page.

 

Le fréquent sentiment de solitude des enfants précoces. Ce qu'il faut savoir sur  le manque d’appartenance, le sentiment d’être incompris et la solitude existentielle des enfants surdoués.

Laissez un commentaire