Wisc très hétérogène

Accueil Enfants Précoces Info Forums Forum principal Wisc très hétérogène

5 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Raziel il y a il y a 19 heures et 38 minutes.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • Photo du profil de ion-ion35
    ion-ion35
    Participant

    Bonjour à tous.
    J’aimerais bénéficier de votre avis concernant les résultats du WISC passé par mon fils de 6 ans et demi.
    Le QI total n’a pas pu être calculé car les résultats sont très hétérogènes :
    ICV : 151
    IRP : 128
    IMT : 123
    IVT : 108
    Lors de l’entretien de restitution, on ne nous a pas dit clairement si notre fils pouvait être considéré comme HPI. Cela sera peut-être dit dans la conclusion générale qu’on doit recevoir par courrier parce qu’elle a été rédigée suite à l’entretien. Mais en attendant, je me pose pas mal de questions sur ces résultats : comment détermine-t-on la limite de la précocité ? Est-ce une moyenne ou un calcul plus complexe ?
    On nous a bien dit que notre fils était très à l’aise dans le domaine verbal mais un peu lent (rien de surprenant, c’est ce que nous constatons depuis toujours). Nous avons eu un compte-rendu assez détaillé de chaque item. Il est également souligné que la fatigue s’est installée au fur et à mesure de l’avancée du bilan et qu’il y a eu quelques fluctuations de l’attention pendant les tests. Mais je m’attendais à une analyse plus fine de l’ensemble.
    Je serais très intéressée par vos avis et commentaires.

    Photo du profil de Françoise
    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour ionion,

    Oui, le calcul du qi total résulte d’une formule plus complexe que la moyenne, et en l’occurrence n’est pas indiqué du fait des grands écarts constatés entre les différents items.
    Votre fils a des chiffres relevant largement de la précocité (pris seuls) et les autres non, en particulier l’ivt. Le travail du psychologue qui l’a vu est d’analyser tout ça et de vous aider à comprendre ces écarts en fonction de ce qu’il aura déduit des attitudes et réactions de votre fils et aussi en fonction de ce que vous aurez pu lui dire sur son passé (y compris son vécu scolaire, bénéfique ou non, qui peut déjà avoir eu une incidence sur sa façon d’être).
    Ensuite c’est en termes de besoins pour votre fils qu’il faudrait obtenir un avis : que faire pour sa scolarité ? Par rapport a l’ivt : repondre à ces questions : est-il anxieux, lent, en difficulté, trop réfléchi… etc ? Quoi faire pour le stimuler ?

    Photo du profil de ion-ion35
    ion-ion35
    Participant

    Merci Françoise pour votre réponse.
    Les tests ont été passé au CNAHP de Rennes (donc par des spécialistes du sujet normalement) et ne se sont pas limités au WISC puisqu’il a également passé un test de créativité (résultats assez étonnants puisqu’ils révèlent une très bonne créativité dans le domaine graphique et juste dans la moyenne dans le domaine verbal, alors que son ICV est très élevé), un test d’attention qui n’a, a priori, pas révélé de troubles de l’attention (je m’y attendais pourtant), et test de personnalité qui ne montre pas vraiment d’anxiété chez lui.
    Nous avons consulté principalement pour des problèmes de comportement (en particulier à la maison). Et les pistes qui nous ont été données vont exclusivement dans ce sens : on nous propose un bilan de psychomotricité (pour travailler sur la relaxation et la question de la séparation qui semble lui poser problème), et/ou de l’art thérapie (dans le domaine graphique), et/ou une thérapie familiale.
    Je suis un peu déçue de n’avoir eu aucune piste pour le domaine scolaire. Et je m’en veux de ne pas avoir posé la questions mais j’avoue avoir été un peu noyée sous toutes les informations des différents bilans.
    Il a quand même été constaté qu’il avait tendance à perdre en efficacité quand la tâche se prolongeait (fatigue, baisse de l’attention), même si sa persévérance et son envie de bien faire ont été soulignées (là aussi, j’aurais plutôt dit le contraire : je constate souvent qu’il baisse les bras quand la tâche lui paraît trop longue ou difficile, mais dans le cadre des tests, il a sûrement fait un effort).
    Conclusion (selon moi) : beaucoup de constatations (plus ou moins en accord avec ce qu’on observe à la maison) mais peu d’analyse dans le sens où, je trouve, on ne nous a pas donné beaucoup d’explications à ces constatations. Mais peut-être que j’en attendais trop. J’aime les choses claires et précises mais tout n’est pas forcément explicable…

    Photo du profil de Françoise
    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour Ion ion,

    Le raisonnement en termes d’efforts peut être le suivant : il les a faits lors des tests car plus motivé, et en fait moins dans le cadre scolaire car justement il n’est pas motivé, doit répéter des tâches qu’il sait faire… Il se pourrait que simplement le chiffre faible de l’ivt relève de l’habitude à ne pas être assez stimulé et engendre donc une lenteur à faire.
    Si je comprends bien votre fils n’a jusque là bénéficié d’aucune adapatation scolaire ? Ca peut être ce qui lui manque et qui justifie son comportement après l’école ?
    J’ai relu vos différents messages et ai noté que vous étiez instit, à votre avis donc que pensez-vous des capacités de votre fils, est-il à sa place, avez-vous essayé d’aller plus loin avec lui ?
    Ce n’est pas forcément visible via le scolaire mais par les sorties, les jeux, les activités créatives (ses compétences sont-elles celles d’un enfant de cp ou bien plus, avez-vous l’occasion de comparer des productions de cp avec des collègues ? Je dis tout ça car on a souvent tendance à ne pas vouloir sortir du cadre, aller au delà de l’âge préconisé… alors qu’eux ont besoin d’avancer plus vite (dans leur domaine de prédilection) pour se sentir bien.
    Bref les réponses vous les trouverez à l’aide du bilan en partie mais aussi en écoutant votre fils et votre ressenti de maman sur ce qu’il aime, sur ses besoins… Aussi en essayant de répondre à ces questions : ses activités (choisies par lui) de week-end ou vacances ressemblent-elles à celles d’un enfant de cp ? Est-il mieux en week-end qu’en semaine ? Quel est votre sentiment réel à vous ?
    Car au fond, précoce ou non, la question est de déterminer quels sont ses besoins et comment y répondre au mieux, scolairement et en dehors.

    Photo du profil de ion-ion35
    ion-ion35
    Participant

    Merci Françoise pour vos conseils et vos avis toujours avisés !
    C’est vrai que nous avons remarqué souvent (et les maîtresses aussi) que notre fils montrait peu de motivation pour les notions déjà acquises. Un exemple en calcul : à la maison, il répond rapidement à des opérations contenant des fractions ou des nombres négatifs (à la question -1/4 + 3/4, il peut répondre en quelques secondes « Bah ça fait 1/2 » avec une facilité déconcertante) alors qu’à l’école, il peut se tromper ou ne pas répondre pas à de simples tables d’addition… Ce qui a le don de m’agacer. Je trouve que c’est du gâchis. Mais en vous lisant, je réalise qu’en effet, il n’est peut-être pas assez stimulé.
    Nous n’avons jamais voulu aller trop loin avec lui pour ne pas créer un décalage trop important avec le reste de sa classe. Mais je lui fais toujours lire des choses plus complexes que ce qui est proposé dans les devoirs, parce qu’il en est capable et que je veux qu’il apprenne à faire des efforts. J’ai moi-même été une enfant avec beaucoup de facilités scolaires, mais je me suis trop reposée sur mes acquis, je n’ai jamais appris à travailler et me suis écroulée au lycée où je n’avais aucune méthode de travail. Et je ne veux pas qu’il lui arrive la même chose.
    Concernant ses centres d’intérêts, c’est vrai qu’il connait beaucoup de choses, qu’il retient tout (je me demande parfois comment il apprend tout ça). La maîtresse le trouve très pertinent et particulièrement doué à l’oral.
    Lors des tests qu’il a passé, il a été amené à se représenter en dessin. Et j’ai été très surprise d’entendre à la restitution que le dessin de son personnage correspondait plutôt à un âge de 9 ans. Pourtant, il dessine très peu et dit qu’il n’aime pas ça…
    J’ai l’impression que cet enfant est rempli de contradictions…
    Même si ce n’est pas facile (et en particulier en tant qu’instit moi-même) de demander aux enseignants d’aller plus loin avec lui ou d’adapter le travail, je pense que j’en parlerai en début d’année prochaine pour voir si quelques adaptations peuvent lui être bénéfiques…
    Encore merci pour votre réponse !

    Photo du profil de Raziel
    Raziel
    Participant

    Bonsoir ion ion tout d abord je tient a te dire que mon qi a ete tres heterogene verbal a 140 et le 2 eme a 100 j ai aujourd hui 31 et je peut te dire que les pires annees de ma vie ont ete l ecole.

    si comme moi ton enfant est hypersensible le fait d etre entoure de tant d enfant est une chose terrible, les enfant peuvent etre mechant entre eux et je me rapelle tout les jours je me disais et pourquoi il font ca et pourquoi ma maitresse me met elle la honte devant mes camarades. A mon avis ton enfant est en pleine possession de ses capacite a la maison car en confiance en securite et je soulignerais que tu veut qu il fasse des effort sache qu il aura une aisance deconcertante dans les domaine qu il aime et qu a contrario il sera incapable de faire un travail qui ne le passionne pas et s il ressent que tu veut plus de lui et qu il n y parvient pas il saura d autant plus en souffrance.

    J ignore si tu est hp et j ignore meme si je le suis cependant au jour d aujourd hui je reste incompris de ma famille de mes amis et de ma femme pour moi un hp n as pas pour priorite de reussir il a besoin de comprendre et d etre compris.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.