Scolarité

8 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 1 an et 11 mois.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages

  • Animo29
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je me présente, je suis une maman de 2 enfants (1 fille de 5 ans, et un garçon de 3 ans).
    Ma fille nous ayant signalée à plusieurs reprises qu’elle s’ennuyait à l’école, nous avons décidé de la faire tester (car nous avons toujours eu un doute). Ca faisait depuis la PS (petite section de maternelle) qu’elle nous disait s’ennuyer à l’école, nous en avions fait part à sa maitresse qui nous à juste dit que notre fille n’acceptait pas les règles, et qu’en plus, comme elle ne dormait pas à la sièste ça posait problème, on m’a même dit de la récupérer (donc pendant 6 mois elle n’a été à l’école que le matin), et je n’ai jamais reparlé avec sa maitresse.
    Année de MS (moyenne section), pas de bol, même maitresse. Au bout de 6 mois notre fille à commencée à ne plus vouloir aller à l’école (elle qui adorait l’école, n’y trouve plus grand intéret aujourd’hui)car elle trouvait ça nul et elle n’y faisait rien (pour elle). Je revois donc la maitresse qui m’explique un peu se qu’ils font et qui me dit que ma fille à tendance à perturber la classe et gribouiller sur les feuilles de ses camarades. Poussée par des amis et la famille, avec son père on décide de voir la psy scolaire, que nous ne trouvons pas top, et qui nous fais un peu passés pour des illuminés. On décide donc de faire tester notre fille auprès d’un vrai psychologue, durant le teste ma fille refuse plusieurs exercices, mais malgré ça son QI serait entre 145 et 160, pour la psy au vu des résultats il n’y a pas de doute c’est une enfant précoce.
    J’en parle avec la maitresse qui me dit qu’elle va lui donner plus de travail puis à la psy scolaire qui me dit que je lui est fait perdre son temps et qui me dit qu’elle ne suivra plus ma fille (faux car j’apprends par la suite qu’elle continu de donner son avis sur ma fille qu’elle n’a vu qu’une fois).
    Bref voici la fin de l’année et là, la maitresse veut me revoir pour un bilan. Quand j’arrive elle me montre tout les points négatifs concernant ma fille, puis me dit qu’elle dort beaucoup à la sièste et se chamaille pas mal avec ses copines dans la cour, et que par conséquent et aux dires de la psy scolaire (qui ne trouve pas que ma fille soit en demande et le fait qu’elle soit introvertie), il est préférable de ne pas lui faire sauter de classe (sachant qu’ils vont quand même la mettre dans une classe à double niveau GS/CP).
    Ma crainte est qu’ils trouvent toujours des fausses excuses pour ne jamais lui faire sauter de classe.
    J’ai l’impression de devoir toujours me justifier et prouver ce que j’avance et avec mon fils qui prend le même chemin , je suis un peu dépité, je ne sais plus quoi faire.
    Je suis dans le Finistère et il n’y à pas de structures pour les Précoces.
    J’aimerai des conseilles.
    Merci à tous.


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour,

    Oui, l’introversion ou le manque de communication, de sociabilité, est souvent un prétexte pour refuser à des enfants qui en ont besoin d’avancer.
    Or pour certains enfants cette avance est justement nécéssaire pour qu’ils puissent s’exprimer, à leur niveau, avec des enfants plus âgés et des activités qui les passionnent plus.
    Que vous a préconisé le psy par rapport à sa scolarité ?
    La bonne nouvelle est qu’elle intègre une classe à double niveau. Aura-t-elle un autre enseignant? Si oui, je laisserais passer la rentrée, un mois, pour voir comment cela se passe et j’irais discuter avec son enseignant afin de voir si quelque chose est faisable afin qu’elle intègre le cp, même si ce n’est qu’à titre d’essai au départ. L’un de mes fils qui avait tout le conseil de cycle opposé au passage de ms à cp, contre lequel nous avions formulé un recours d’ailleurs, a mis en cp 15 jours à s’adapter et s’est complètement ouvert alors qu’il n’a pas dit un mot à sa maîtresse de ms !!


    Animo29
    Participant

    Re,

    J’attends toujours le résultat de la psy avec sa recommandation, malheureusement nous avons fait le teste un peu tard (mi-juin), donc ils ne ce sont basés que sur ses acquis (qui sont bien au dessus de la moyenne demandé pour ce niveau (MS)) et ce depuis la PS mais pour eux c’est trop léger pour un saut de classe (non justifié au vu des résultats).
    Nous venons d’avoir son « bulletin » et tout est en A (acquis) sauf 3 ou 4 choses sans importance du type le découpage et les vagues, par contre des choses ayant étés notés en Acquis pour la 1ère période sont en AR (acquis à renforcer) sur la 2ème période, alors qu’ils avaient étés notés acquis ils on mis du blanco pour changer le A en AR, donc pas très clair et il y a des choses incohérentes comme le fait qu’elle ne reconnaissent les chiffres que jusqu’à 9 (alors qu’elle les reconnait tous à la maison) mais qu’elle est capable de dénombrer des associations et des collections de 10 (pas compris leur histoire).
    Bref je vais suivre votre conseil, voir l’année prochaine avec la nouvelle maitresse (car elle n’aura pas la même) en croisant les doigts pour que ça se passe mieux.

    Merci


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour Animo,

    Parfois le système de notation est très bizarre. J’ai l’exemple d’une instit qui considérait que rien n’était jamais acquis donc ne mettait jamais de A, alors que mon fils faisait des maths avec les enfants de 2 classes au dessus, mais dans le bulletin le programme de l’année n’était marqué comme acquis !!!
    Je crois que le mieux est d’essayer de discuter et dans votre cas de voir à la rentrée, mais ensuite si les choses vous semblent bloquées et inadaptées par rapport aux préconisations du psy, il faudra aller plus loin…
    Bonnes vacances en attendant.


    Animo29
    Participant

    Bonjour à tous,

    La situation c’est très largement compliquée au point ou on ne sait plus quoi faire.
    A la rentrée, nouvelle maitresse, au bout d’une semaine notre fille nous dit qu’elle s’ennuie, donc on rencontre la maitresse qui nous dit qu’elle n’est pas au courant que notre fille est précoce et que pour elle, elle est en GS et qu’elle ne trouve pas que notre fille s’ennuie.
    Une semaine encore après, notre fille s’ennuie toujours, donc on décide de voir le directeur, celui-ci nous dit que notre fille est très bien ou elle est, qu’elle n’a pas besoin d’être réévaluée et qu’un passage en CP est niette, je me fâche avec lui car il était prévu qu’une évaluation ai lieu à la rentrée et que rien n’a été fait, on sort du RDV super énerves et n’ayant pas eu gain de cause.
    Lendemain matin on arrive et là, la maitresse nous dit que notre fille passe en CP pour une semaine teste. Durant cette semaine notre fille est épanouie, et tout semble aller pour le mieux.
    Fin de la semaine, nouveau RDV avec la maitresse et le dirlo, et là c’est le drame, car ils nous montrent via les exercices fait en CP que tout est faux (même les choses basique qu’elle connait depuis ses 2 ans comme 1+1=2, elle à noté 7, pour nous elle a fait exprès de saboter son CP)et que notre fille ne lit pas assez pour un CP (alors qu’à la maison elle se débrouille bien).
    Donc on l’a remets en GS, et là de nouveau, elle nous dit s’ennuyer et en plus qu’elle est puni pour un pour un non.
    Aujourd’hui on revoit la maitresse qui nous dit ne pas comprendre car notre fille parait épanouie dans sa classe, on lui parle des punitions et là, elle tombe des nu car elle n’a jamais puni notre fille.
    Le résultat c’est que notre fille est mal et on n’arrive pas a savoir pourquoi, et aussi pourquoi à la maison elle fait sans problèmes des choses de CP alors qu’à l’école elle peine à finir ses exercices de GS.
    On est perdu, qu’est ce que vous nous conseillez?

    Merci


    luciole
    Participant

    Avez vous essayé de voir avec votre fille pourquoi ces incohérences (réponses fausses au CP, punitions, …) ?
    Je trouve qu’une semaine pour un test, c’est super court. Votre fille a la chance d’être dans une classe double niveau, la maîtresse pourrait en profiter pour faire un passage un peu plus progressif (ma fille a fait GS / CP en un an, elle a commencé à lire occasionnellement avec les CP en décembre, plus souvent en janvier et passait en CP en février). Et en plus, nous ne sommes qu’en octobre, les CP ont jusqu’à la fin de l’année pour apprendre à bien lire …
    Vous dîtes qu’il n’existe pas d’école pour enfants précoces mais n’y a t’il pas d’école qui sans être spécialisée pour les enfants précoces prennent en compte le niveau de l’enfant ?


    Animo29
    Participant

    Oui, mais elle ne sait pas quoi nous répondre.
    Pour eux une semaine c’est suffisant, et ils ne procèdent jamais par paliers. Cette classe à double niveau est un mirage car en faite elle n’est pas là pour faire passer les enfants d’un niveau à l’autre, ils ne veulent pas s’embêter à ça et nous répondent que si elle est bien en GS déjà, du coup elle sera super à l’aise en CP l’année prochaine.
    Il y a une autre école mais on a peur de la changer d’école et qu’elle continu de s’ennuyer, car déplacer le problème est ce que sa va le résoudre?


    bd
    Participant

    Bonjour,
    Nous soupçonnons notre fils d’être un enfant précoce et allons lui faire passer un test pour nous en assurer.
    Il a sauté une classe et est actuellement scolarisé en terminale S-SI dans un lycée d’excellence parisien.
    Il rencontre des difficultés importantes concernant la rédaction en mathématiques et en physiques car il ne parvient pas à expliquer son raisonnement alors que les résultats sont corrects.
    Il souhaiterait devenir ingénieur et intégrer une prépa scientifique PTSI, mais je ne pense pas qu’une classe préparatoire réputée le sélectionne au regard de son dossier (résultats très corrects, mais pas excellents et pas en tête de classe).
    Si les difficultés de rédaction de notre fils persistent, il va être difficile pour lui de réaliser des études supérieures.
    Avez-vous rencontré des situations similaires dans votre entourage?
    Comment faire pour savoir quel est le type de cursus le plus adapté à sa spécificité ? Auprès de qui peut-on se renseigner ?
    Toutes les informations sont les bienvenues.


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour,

    Le profil de votre fils n’est pas rare et ses difficultés sont fréquentes chez les enfants hp, en particulier au collège et lycée.
    Je pense qu’il faut qu’il prenne vraiment conscience de ses difficultés et de leur lien avec son mode de fonctionnement (hp) d’une part et par ailleurs les profs doivent pouvoir lui expliquer ce qu’ils attendent vraiment de lui. Pourquoi ne pas demander à analyser un devoir dans le détail avec un prof ?
    Nous expliquons aussi à nos enfants qu’il faut « recracher » le cours, utiliser la méthode apprise etc… mais ce n’est pas toujours évident lorsqu’ils réfléchissent autrement. Sinon il existe en maths des vidéos de cours et de résolution d’exercices qui peuvent leur faire voir les choses autrement.

    Nous nous sommes aussi procuré un livre d’aide, prépabac cours et entrainement avec des exercices et des devoirs pour s’entraîner et acquérir une logique (contient un accès aux fiches de cours, podcasts, cours….gratuits en plus sur leur site si achat).

    Annabac

    Pour le reste, cela dépend de ses envies, de ses motivations.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.