Problèmes pour faire les devoirs au lycée

Accueil Enfants Précoces Info Forums Forum principal Problèmes pour faire les devoirs au lycée

8 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par rikila il y a il y a 6 jours et 23 heures.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages

  • rikila
    Participant

    Bonjour,

    Nouvelle sur le forum je recherche des conseils pour mon fils de 16 ans en 1ère S, enfant il était en avance il a su lire à 4 ans c’était un enfant vif curieux et aussi perturbateur il s’exprimait très bien dès son plus jeune âge tout me faisait penser qu’il était en avance sauf les enseignants ils me disaient il sait peut-être bien lire mais il a des difficultés pour écrire il s’ennuyait terriblement, surtout au CP, au point de ne plus vouloir aller à l’école. Il a toujours eu des difficultés pour dormir la nuit vers l’âge de 9 ans îl a eu des frayeurs nocturnes il se levait tremblant j’étais obligé de dormir avec lui ce qui m’a amenée à consulter une psychologue elle l’a rassuré, la mort l’inquiétait il avait surtout peur de me perdre, elle a voulu lui faire passer un test de QI mais il a refusé je pense qu’il avait peur qu’on lui demande d’écrire, sur les conseils d’une maîtresse je l’ai amené voir une graphothérapeute après 12 séances tout est rentré dans l’ordre et écrire ne lui faisait plus peur, jusqu’en 5éme il était très agité il perturbait la classe il avait du mal avec l’autorité il faisait jamais ses devoirs ou à la dernière minute mais avait toujours des bonnes notes en 4ème il a changé il était plus posé comme si il était devenu adulte d’un coup mais les devoirs à la maison n’était pas utiles pour lui il me disait je retiens tout en classe j’ai pas besoin de réviser le problème c’est que actuellement en 1ère c’est toujours pareil niveau devoirs mais là les notes baissent et ça m’inquiète je ne sais pas comment l’aider il travaille un peu plus qu’au collège mais je pense qu’il ne sait pas comment travailler voilà , désolée d’avoir été aussi longue j’aimerai des conseils actuellement je n’ai pas les moyens de lui faire passé un test de qi. comment l’aider ?


    sofil
    Participant

    Bonsoir,
    le plus rapide et le mieux est de prendre un RV avec les profs des matières dans lesquelles les notes sont insuffisantes (au regard de ses possibilités). Ils vont pouvoir l’aider à mieux comprendre ce qu’on attend de lui mais il faut savoir que des notes qui baissent en 1ère est une situation habituelle pour la plupart des élèves. En fait, l’essentiel est surtout d’observer la progression au cours du trimestre (ou des trimestres). Après, vous pouvez contacter l’infirmière et le/la COP (conseiller d’orientation psychologue) scolaire pour évoquer le « passé » de votre fils et le fait qu’on ait parlé de précocité. Ils devraient être en mesure de vous aiguiller vers des professionnels compétents.


    rikila
    Participant

    bonjour,
    merci pour votre réponse, je pense que je vais laisser passer le 1er trimestre avant de faire les démarches et voir comment il se débrouille. Il fait beaucoup d’activités à coté guitare, musique assisté par ordinateur, chorale, il fait parti d’un club de manga il est passionné de cinéma, j’aimerai savoir si je le laisse continuer ses activités ou dois-je lui demander de réduire pour qu’il soit plus concentré dans ses devoirs ??
    merci beaucoup.


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour,

    Je ne pense pas qu’il faille supprimer ses activités, surtout s’il est passionné. Par contre il faudrait pouvoir essayer de conclure une espèce de marché : devoirs d’abord et ensuite les activités.

    Ses difficultés ne sont pas à prendre à la légère et méritent une remise à plat dès maintenant. Votre fils est dans le cas de l’enfant précoce qui a toujours appris de tête et n’a jamais eu besoin de passer par l’écrit, en plus du fait de n’avoir pas beaucoup envie d’écrire, et se retrouve maintenant confronté à des difficultés car ses devoirs méritent à ce niveau de la réflexion, de la méthode et une recherche de solutions qu’il ne sait sans doute pas comment aborder. Je pense qu’il faut lui faire comprendre cela à lui dans un premier temps pour qu’il en prenne réellement conscience.

    Avec mon fils qui est dans le même cas nous reprenons tout de A à Z : méthodologie, comment construire un devoir, définir ce qui est attendu et surtout, surtout faire les exercices demandés pour vérifier si la leçon est comprise : sans réalisation écrite ils ont la sensation d’avoir compris mais la réalité lors du passage à l’écrit est bien différente. Pour nous c’est différent car il est scolarisé à domicile donc pas d’aide des profs mais je pense qu’il serait judicieux d’en parler assez rapidement et de ne pas laisser la situation se dégrader, ne serait-ce que pour lui pour qu’il ne se décourage pas.

    Sinon avec mon fils nous travaillons aussi en complément avec des livres scolaires tels :

    ils ont l’avantage de présenter l’essentiel de la leçon et surtout beaucoup d’exercices progressifs à faire pour bien comprendre.

    Je ne sais pas quel est l’état d’esprit de votre fils car c’est difficile de remettre en questions un mode de fonctionnement acquis depuis des années, il faut qu’il comprenne bien que sans pratiquer il ne peut réussir, et en plus il doit coller à une méthode qui est bien expliquée dans ces livres, mais ceci nécessite beaucoup de volonté. Je vous encourage à en discuter avec lui afin qu’il comprenne bien que c’est pour son bien et que ce serait dommage que ses résultats s’effondrent juste parce qu’il n’a pas acquis les bonnes méthodes. Bon courage !


    sofil
    Participant

    Je me permets un conseil (là, c’est non pas la maman d’un enfant détecté précoce mais la prof de lycée qui parle) : il ne faut pas attendre la fin du trimestre pour rencontrer les profs. Comprendre rapidement comment modifier ses habitudes de travail est souhaitable, d’autant qu’une succession de notes décevantes peut démotiver un élève. Bref, sans dramatiser une baisse des notes (souvent provisoire et résolue par une meilleure compréhension de ce qu’on attend de l’élève), réagir rapidement est une bonne chose.
    En ce qui concerne les activités, je vais être franche : dès lors qu’elles empiètent sur le temps de travail, elles doivent être diminuées (ou gérées autrement, par exemple, être réservées aux périodes de vacances).


    Tom
    Participant

    Il faut relâcher les activités périscolaires et trouver un moyen pour que votre enfant se concentre sur ses devoirs tous les soirs, votre cas me paraît simple: il va falloir vous investir pour qu’il travaille le soir, pour le motiver et le surveiller. Tout le reste n’est que tergiversation et perte de temps. Rencontrer les profs? Ils vous diront la même chose. Ce qu’ils attendent de lui n’a rien de magique: qu’il apprenne sa leçon le soir et fasse ses exercices. A vous de l’encadrer.


    rikila
    Participant

    bonjour,
    merci j’ai lu tout vos commentaires et ça me fait un peu peur car il est difficile de discuter avec mon fils et lui faire comprendre l’importance du travail à la maison il déteste quand je lui dis quoi ou comment faire il se met en colère et me dit <je sais ce que j’ai à faire tu te fies toujours aux notes c’est pas le plus important je travaille plus qu’avant et c’est pas de ma faute si mes notes baissent> quand je lui propose de demander de l’aide à son cousin qui est ingénieur il me répond je n’en ai pas besoin. Je ne sais pas comment m’y prendre pour l’aider mais merci pour vos conseils. En ce qui concerne ses activités je lui ai demandé de les réduire mais on est rentré en conflit et ça s’est mal passé.


    sofil
    Participant

    Même si ma fille est bien plus jeune, je retrouve tout à fait là ses réactions et son caractère ! Au delà de la question de la précocité, on ne peut pas demander à un ado d’obéir comme on le fait avec un enfant plus jeune, c’est pour cela, en autre, que je vous conseillais de voir rapidement les profs des matières dans lesquelles il a le plus de difficultés. Souvent la parole du prof est plus écoutée et respectée que celle du parent. Il a aussi une autre vision de l’enfant et peut pointer la nature précise des difficultés (lacunes passées que l’enfant a réussi jusqu’alors à cacher, problèmes de compréhension des attentes, travail insuffisant, etc.).
    Quant aux activités, pendant longtemps je me permettais de dire aux parents qu’il fallait les supprimer et puis ….. je suis devenue parent d’ados (j’ai 3 enfants, une petite de 5 ans détectée précoce et 2 ados en lycée) ….. et j’ai compris que ce n’est pas si simple voire parfois contreproductif. Il faut plutôt chercher à réguler l’activité (moins de temps par semaine en négociant ce « moins de temps ») que la supprimer, sauf à entrer dans un conflit où il y a toutes les chances que personne n’en sorte vainqueur (l’enfant parce qu’il ne travaillera pas davantage et les parents parce que le lien de confiance en aura pris un coup).

    En ce qui concerne les notes et leur importance, un moyen pour faire prendre conscience de leur rôle est de parler de l’orientation post-bac (le fameux logiciel APB dont la presse parle régulièrement et qui va être modifié d’ici peu). Les résultats de 1ère ouvrent ou ferment des accès dans le supérieur et ça, les jeunes finissent par le comprendre, y compris en parlant avec des copains plus âgés qui sont passés par là.

    Je me répète mais contactez également l’infirmière scolaire et la COP pour leur expliquer la situation.


    rikila
    Participant

    oui merci je vais prendre contact avec l’infirmière et les profs concernés c’est une chance qu’il apprécie tout ses profs cette année car si il n’aime pas un prof c’est pire il lui trouve tout les défauts et ne travail pas du tout en tout cas merci à tous pour toutes vos réponses.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.