Présentation !

1 réponse et 2 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 2 mois et 1 semaine.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages

  • Claire
    Participant

    Bonjour,
    Puisqu’ici, on se présente, nous voici :
    Nous sommes une famille avec 6 enfants : 2 filles de 14 et 3 ans, et 4 garçons de 15, 12, 9 et 6 ans.
    Il y a environ 15 mois, alors que notre fils de 6 ans souffrait de gros soucis (il était absolument adorable à l’école, en MS, et à la maison, c’était une pile électrique qui sautait en permanence, tapait, nous provoquait, nous insultait, alors qu’il n’avait jamais été comme cela auparavant). Grâce à une amie de passage, qui m’a donné les coordonnées d’une personne spécialisée dans les profils d’enfants atypiques, nous avons pu comprendre ce qu’il se passait : Mayeul s’ennuyait à l’école, et c’est un enfant à très haut potentiel. Comme il est très scolaire, il était très sage et faisait tout ce que disait sa maîtresse (sans jamais une parole par contre, sa maîtresse a entendu le son de sa voix pour la première fois en mai !) Cet ennui à l’école faisait qu’à la maison, il fallait qu’il se défoule, et là, il ne maîtrisait plus rien. Il était préconisé qu’il entre immédiatement en GS, pour enchaîner sur le CP à la rentrée 2016. Nous avons présenter cela à l’école (avec beaucoup d’appréhension !), et avons été accueilli merveilleusement par la maîtresse et la directrice. La maîtresse était désolée de n’avoir rien vu, elle s’est excusée mille fois alors qu’elle n’y était pour rien ! Mayeul a passé des tests que l’on fait passer aux enfants de fin de GS pour voir leur niveau : il a tout fait brillamment, et l’AVS nous a dit qu’il avait même réussi un test qu’aucun enfant de GS n’avait encore réussi avec elle. Il a donc commencé la GS (avec sa maîtresse de MS, car la maîtresse de GS était contre les passages anticipés !) au mois de juin 2016. En un mois, il a fait tout ce qui est requis ! Sa maîtresse était époustouflée et elle a découvert un nouveau petit garçon : intéressant et plein d’humour, qui parlait beaucoup avec elle. Elle nous a dit qu’elle regrettait vraiment de ne pas avoir vu tout ça plus tôt parce qu’elle s’est régalée avec lui pendant un mois. Et nous avons été bluffés de ce qu’elle a fait avec lui : avec une classe de 35 enfants de MS, elle a réussi à lui faire faire toute la GS en 1 mois, sans délaisser les autres enfants. Merci Agnès !!! Et nous avons retrouvé notre petit Mayeul gentil et merveilleux !
    La personne qui a fait le bilan pour Mayeul nous a demandé à rencontrer la fratrie. Elle a donc fait le bilan pour chacun, et nous avons découvert que tous étaient « précoces »… et les parents aussi (pour moi, la maman, ça a été un choc ! et j’ai encore du mal à l’accepter…)
    Là où nous avons de la chance, c’est finalement que nous sommes tous pareils (avec nos spécificités), ce qui fait que nous n’avons eu aucun soucis à accompagner nos enfants. Nous avons toujours eu des conversations de haut vol dès le plus jeune âge (mais on croyait que tout le monde faisait cela !) et les enfants ont toujours été très nourris à la maison, faute de l’être souvent à l’école.
    Cette année, c’est notre fille de 14 ans, en 4ème, qui a fait une brutale phobie scolaire. Mais comme nous avions déjà des clés en main, et des praticiens connus de nous, nous avons pu gérer la crise au mieux et très rapidement. Elle n’a pas pu aller en cours les 15 derniers jours avant les vacances de février 2017, puis nous avons trouvé une solution : saut de classe, et scolarité adaptée : elle allait au collège en 3ème pour 3 cours (espagnol, physique-chimie et SVT) et faisait le reste à la maison avec un cours en ligne + une thérapie avec une orthophoniste et une psychologue Wittoz, pour apprendre à gérer ses hypersensibilités et sa forte angoisse d’anticipation.
    Nos autres enfants vont bien pour le moment, et nous voyons bien que chacun a des spécificités qui lui sont propres. Tous zèbres, et tous différents : impossible des les mettre dans des cases, et heureusement !!
    Nous sommes heureux de pouvoir les accompagner au mieux… à la rigueur, c’est pour les parents que c’est plus compliqué, car découvrir cette spécificité tard n’est pas évident… on ne sait pas trop quoi en faire, même si cela explique beaucoup de choses et nous rassure… ou nous fait peur, ça dépend des moments…
    Merci pour ce forum en tout cas !!


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour claire,

    Merci pour cette belle présentation positive qui montre qu’avec de l’aide et de la compréhension, nos enfants peuvent avancer avec bonheur à leur rythme.
    La découverte tardive pour les adultes est souvent une surprise que l’on parvient à accepter et gérer à posteriori grâce et à travers le vécu de nos enfants, comme vous le dites tous différents avec ce point commun qui facilite beaucoup les échanges et la compréhension mutuelle dans la famille.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.