Maman un peu perdue …

9 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par sodio il y a il y a 3 semaines et 5 jours.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages

  • viviginie
    Participant

    Bonjour à tous,comme mon titre l’indique,je suis en effet un peu perdue concernant mon fils de 6 ans (il aura 7 ans en fin d’année).
    Adam est un petit garçon adorable mais assez difficile car trés tétu et perfectionniste et surtout trés sensible et hyperémotif (pas question que l’on touche à une fourmi ou qu’on aille à la pêche par exemple,hors de question que j’engueule son grand frère dont il prend tout le temps la défense.Il peut devenir inconsolable de voir son équipe de foot préférée perdre un match, avec un gros chagrin loin d’être feint ou pleurer devant un passage émouvant dans un film ….etc…) ce qui l’amène à avoir de grosses crises de larmes et de colère. Il faut toujours qu’il ait le dernier mot et bien souvent,je l’avoue,ses réponses me laissent bouche bée car finalement trés perspicaces.

    Il est perfectionniste. Un trait mal fait sur un dessin,il déchire tout,pleure et recommence,sachant qu’il dessine du matin au soir. Il doit utiliser une ramette de feuilles tous les deux mois à lui seul ! Il dessine et écrit,car ce sont presque uniquement des B.D. qu’il fait toute la journée.

    Ce qui m’inquiète,c’est son rapport à l’école surtout. Il n’aime pas du tout l’école,pleure régulièrement pour ne pas y aller et ce depuis la petite section. Je pensais à son entrée en maternelle que cela venait de notre relation fusionnelle (je l’ai allaité presque 2 ans et suis maman au foyer,j’ai donc beaucoup de temps pour mes enfants).J’ai toujours vu qu’il était en avance pour son âge et il a d’ailleurs appris à lire vraiment tout seul couramment,pendant son année de grande section.
    Il n’a pas d’amis et déteste donc la récréation en particulier. Il joue seul,et parfois même s’isole de lui même (il amène un ballon et veut y jouer seul par exemple )

    Adam est trés proche de son frère de 2 ans son ainé. Et par contre là,aucun problème pour jouer avec lui et ses amis. Lui posant la question « Qui veux tu inviter à ton anniversaire? »,sa réponse n’a été que les prénoms des copains de son frère de CE2 alors qu’il est en CP,et pas un seul nom de petit camarade de sa classe…

    Adam a tout fait trés rapidement,il a marché a 9 mois,a parlé trés tôt avec des phrases complètes. La maitresse de petite section en avait été trés étonnée.
    La moyenne section ça a été horrible,des pleurs tous les jours. Il était en avance sur les apprentissages donc,ayant dit à sa maitresse qu’il s’ennuyait peut être,je me suis vu répondre d’un ton hautain « Votre fils est peut être un génie mais il ne participe pas assez etc … » Cela m’a donc pas mal refroidie sur le fait qu’il était peut être un enfant précoce.

    Il a une mémoire étonnante,nous rappelant souvent des choses que nous mêmes nous avions oublié,et il est trés sensible aux odeurs,y faisant allusion trés régulièrement (« ça sent ci ou ça,bon ou pas bon,ça pue,ça sent quelque chose de bizarre etc…). Cela m’a toujours frappé chez lui.

    Il dort trés peu,s’endort toujours tard et se lève avant tout le monde. Il parle peu à l’école mais on ne peut l’arrêter à la maison !

    De plus il a eu des amis imaginaires, plusieurs même,un groupe d’amis imaginaires en fait (fêtant leurs anniversaires etc…)

    Par contre il a l’air bien dans sa peau,toujours en train de rire,faire des blagues et surtout des jeux de mots avec son frère.

    Voilà en fait , tout les signes qui m’ont ammené à penser qu’Adam était peut être un enfant précoce;de plus beaucoup de questions sur Dieu et la mort notamment.Ou des réactions bizarres pour son âge. A la fête forraine,peu d’enthousiasme clamant haut et fort que de toute façon il aime l’ambiance de la fête forraine et les odeurs mais que tout le reste c’est de « l’Arnaque ». Pour cet exemple , jouant aux machines à pinces avec son frère,il s’est mis dans une colère noire,nous disant qu’on était bêtes de dépenser des sous pour rien… !

    Il a passé une année en CP/CE1. Sachant lire dés son entrée au CP,sa maitresse m’a dit qu’ils allaient revoir quand même tous les sons et que l’on aviserait ensuite. Mais finalement,revoir tous les sons nous amène à la fin de l’année scolaire… Et me voilà donc avec Adam qui apprend beaucoup de choses à la maison mais n’a pas apprit grand chose durant cette année scolaire… Refusant de faire ses devoirs car il savait déjà lire et que la plupart du temps , les devoirs étaient de la lecture… Je lui faisais donc lire d’autres livres que ceux utilisés en classe.
    Il allait en classe avec des livres de grand en début d’année,fier de savoir lire,et en cette fin d’année il ne veut même plus ouvrir un livre seul…
    Je le sens démotivé et surtout malheureux en classe. La seule chose positive de son année de CP c’est qu’il ne pleure plus quand il doit réciter une poésie devant la classe.

    Dans un même temps,Adam est trés bébé parfois.
    Il a surtout trés trés peu confiance en lui,il faut le forcer à essayer les choses car il pense toujours qu’il ne va pas y arriver,et puis au final il adore. Mais il se met dans tous ses états pour ne pas pratiquer certaines choses (là par ex ,il ne veut pas faire de musique au conservatoire car il est déjà angoissé par l’épreuve de fin d’année devant un public!)
    Il est stressé en général quand on lui confie une mission,du genre « Donne ce papier à ta maitresse ».Alors là s’ensuit mille questions »Quand? Comment? Et si j’oublies? Et si je le perds? Ou dois je le ranger? etc… « . Il a besoin qu’on lui répète bcp les choses pour le rassurer.

    En cette fin d’année donc je prends rdv pour un Wisc 5,efectué la semaine dernière en une consultation (première visite et tests effectués dans le même temps) et un second rdv pour les résultats.

    Et là,et bien je n’ai toujours pas de réponse car les résultats sont trés hétérogènes.

    compréhension verbale 124
    visuospatial 89
    raisonnement fluide 106
    memoire de travail 127
    vitesse de traitement 105

    Je suis donc un peu perdue avec cet écart entre 89 et 127 (38!)
    On m’a donc recommandé un bilan orthoptique.
    Mais finalement,je reste avec ma question,mon enfant est il précoce? Le diagnostic m’étant précieux surtout pour pouvoir expliquer ces comportements et sa façon d’être surtout à l’école ou l’on ne cesse de me répéter qu’Adam est dans la lune ou distrait !!! (malgré qu’il ait sans rien faire d’excellents résultats).

    Peut il avoir autant de traits de ressemblances avec les enfants dits précoces sans pour autant l’être?
    Le test est il une réponse à lui seul,sans prendre en compte tous les autres aspects émotionnels?
    Que penser d’un tel écart entre les subtests?
    D’ou viendrait cette sorte de phobie de l’école et son manque d’intérêt pour les enfants de son âge?
    Comment peut on déceler un enfant précoce avec des dissynchronies si ces dernières réduisent alors le qi total?

    Merci de votre aide et de vos réponses dans tous les cas 😉 Et désolé d’avoir tout mis un peu en vrac comme cela me venait! Dur dur de tout résumer!

    Bien à vous,Virginie


    viviginie
    Participant

    Désolé pour certaines fautes d’orthographe,j’ai tapé un peu vite !


    Chris304
    Participant

    Bonjour,

    Je ne suis pas experte et donc ne me permettrai pas d émettre un avis sur votre fils mais il me semble qu’il a quand même pas mal de caractéristiques des enfants hp.
    Pour nous la psychologue s est basée sur l entretien pour poser le diagnostique. Pour elle le test de qi est facultatif pcq il ne correspond pas tjs à la réalité. Il y a beaucoup de facteurs qui peuvent amener l enfant à « rater » (je ne trouve pas le terme qui je souhaite ) comme la confiance en l adulte qui le lui fait passer, l angoisse de mal faire etc.
    Du coup pourquoi ne pas faire suivre votre fils par une personne qui connaît bien le sujet de la haut potentialité et qui pourra peut être expliqué les résultats du test et proposer des solutions pour l école.

    Bon courage pour la suite


    viviginie
    Participant

    Bonsoir et un grand merci pour votre réponse.
    Du coup avec ce test finalement,je me retrouve avec encore plus d’interrogations qu’auparavant!
    Je ressens bien mon fils « différent » des autres enfants de son âge,et avec des réflexions et des inquiétudes que l’on n’attend pas d’un enfant de 6 ans.
    Ce qui m’inquiète le plus c’est son mal être à l’école et avec les petits copains,et qui contraste étrangement avec ses relations avec les « grands »,les copains de son frère de 8 ans…
    Je me demande s’il aurait été préférable qu’il rencontre la psychologue une ou deux fois avant le test,afin qu’elle puisse peut être mieux cerner sa personnalité …
    Quoiqu’il en soit,le bilan orthoptique va être fait,car je pense que dans tous les cas il y a un écart trop important entre le visuo spatial et le reste. Connaissant mon fils je sais aussi que si des exercices ne lui plaisent pas,il peut répondre au hasard ou alors être stressé par des exercices chronométrés.(Il existe d’ailleurs chez lui une réelle angoisse du temps qui passe… Il prend son temps tout le temps,ne supporte pas qu’on le presse,et peut clamer des phrases du style « j’ai gâché tout mon temps »et se mettre à pleurer car il n’a pas eu le temps de faire tout ce qu’il voulait faire avant d’aller se coucher par exemple…)

    Je dois dire que la psychologue m’a surtout donné des pistes pour calmer ses colères ou son sommeil,mais pas tellement aiguillé sur le pourquoi de son rejet de l’école ou son isolement là bas.

    Le problème étant pour moi de trouver un professionel qui connait bien le sujet dans ma région. En effet , je ne trouve pas de contact ANPEIP dans ma région Occitanie.

    Dans tous les cas,merci de m’avoir lu et répondu !
    Y’a t il des parents qui sont dans la même situation que moi? A savoir,un test hétérogène et ayant eu un diagnostic adéquat confirmant ou non leur enfant comme HP ?

    Merci,Virginie


    viviginie
    Participant

    Re bonsoir Chris 304 ,

    Le ou la psychologue que vous avez rencontré vous même était donc je suppose spécialisée dans les enfants HP.
    Comment l’avez vous trouvé/choisi ?
    Je viens d’envoyer un message à l’ANPEIP dans tous les cas…
    Bonne soirée.


    sodio
    Participant

    Bonsoir, je répond à votre message car moi aussi j’ai pu être et suis encore une « maman un peu perdue ». Ma fille Camille, qui a aujourd’hui 5 ans, a été « diagnostiquée » enfant à haut potentiel intellectuel en sortant de la crèche, donc juste avant son entrée à l’école maternelle. Je retrouve beaucoup de similitudes entre ce que vous décrivez d’Adam et Camille, même le détail de l’odorat très développé (qui m’a fait sourire car c’est un peu particulier!). La chance que nous avons eu c’est que la pédiatre qui la suit depuis sa naissance est très au fait de cette problématique et nous a donc conseillé très tôt de faire le test de QI, ce qui fait que nous avons tout de suite su a quoi nous en tenir. Entre parenthèses, Camille a elle aussi eu des résultats hétérogènes, avec des difficultés concernant le visiospacial notamment. Quoi qu’il en soit, certaines choses restent difficiles comme pour votre fils, elle a bcp de mal a entrer en contact avec les enfants de son âge, est bcp plus à l’aise avec les plus grands et les adultes et a des périodes où elle ne veut pas aller à l’école car elle s’y ennuie.Et c’est là où je me retrouve moi aussi un peu perdue entre le mal être de ma fille, l’incompréhension de l’école concernant ces enfants « différents » et l’avis de la psychologue et de la pédiatre qui me conseillent de lui faire sauter une classe pour qu’elle soit plus en adéquation avec ses capacités. Si j’ai un petit conseil a vous donner pour Adam, prenez contact dès la rentrée avec l’Inspection académique dont vous dépendez et explique-leur votre problème. Pour ma part cela m’a permis d’entrer en contact avec des personnes bcp plus au fait de cela qu’à l’école, et surtout le message est remonté à l’école par la voie hiérarchique. Du coup comme par magie j’ai enfin été écoutée et le problème réellement pris en compte, avec une possibilité de saut de classe dès la rentrée si cela s’avère nécessaire. Vous indiquez être en région Occitanie, nous sommes à côté de Narbonne et avons fait connaissance d’une très sérieuse neuro-psychologue qui travaille avec les enfant précoces et met en place des petits ateliers pour les aider à avancer. Si vous voulez des contacts, n’hésitez pas à revenir vers moi. Je vous souhaite bon courage et surtout vous souhaite de trouver les réponses pour que votre fils s’épanouisse.
    Sophie


    Chris304
    Participant

    Bonjour Virginie,

    Je ne peux pas t aider pour la recherche d un professionnel compétent car je suis en Belgique. Du coup je ne pense pas que cela fonctionne de la même manière… sinon j ai la chance d’avoir une amie psychologue qui a contacté ses collègues pour trouver qq1 qui travaille avec des enfants de 5 ans et qui est également qualifiée dans les problèmes scolaires (que ce soit haut potentiel ou autre). Ici notre but est qu elle nous aide à gérer les émotions de notre fille qui est capable d arrêter de manger si lors d une dispute un copain de classe lui dit qu elle est grosse…

    Au niveau de l école pour le moment ce qu on a trouvé c est de lui apprendre nous des choses à la maison. Comme nous sommes tous les 2 musiciens on lui apprend la flûte et le piano. On a également descendu toutes les encyclopédies que j avais enfant et on les lit avec elle. Et pour nous facilité la vie, on a mis au placard notre principe de « pas de jeux vidéo avant 8ans » et on lui a acheté une tablette où on a mis des jeux de français de math etc. Du coup la fin d année s est bien passé car elle allait quand même se coucher en ayant appris qq chose et l’ennui de l école ne la dérangeait plus… reste à savoir cbn de temps ca va fonctionner…

    Petite question, en quoi consiste le bilan orthopédique ?

    Bon courage pour la suite


    Raziel
    Participant

    Bonsoir ,l ecole est a mes yeux l enfer sur terre on pousse on cris on fait du chantage les professeur qui font honte a l eleve .
    imagine un seul instant il refuse de blesser une fourmi alor que ressent il quand un copain l insulte ou le blesse…. il ne comprend pas il en souffre car il a ce besoin de comprendre et il prefere etre seul car inconsciament il se protege sans parler d hypersensibilite.

    Je pense vraiment qu il soit un zebre comme dit la celebre psychologue, il est different il pense different et va s epuiser a tenter d etre comme tout le monde .
    Si j ai un conseil accepte sa difference j ai 31 ans et j ai toujour besoin d etre seul bien sur marie et un enfant mais sa fait du bien de temp en temp de lacher la pression de ne pas sentir de regard noir seul on est pas different seul on se sens simplement nous meme et se qui a fait que ma vie a changer c est de comprendre que je n etait pas comme les autre j ai enfin compris pourquoi et ce jour la la colere est parti et la sagesse la remplacee donc fait lui lire des livre sur le sujet de maniere innocente sans rien demander si il comprend il avancera.


    viviginie
    Participant

    Merci pour vos réponses et témoignages,je me sens moins seule pour le coup !
    Alors pour répondre à Chris 304,c’est un bilan orthoptique (concernant donc les yeux) qu’Adam va effectuer,pour voir justement si ses lacunes dans le visuo spatial ne viendrait pas du fait qu’il se « sert » mal de ses yeux (il est vrai qu’il a parfois les yeux qui pleurent ou qui piquent). Et effectivement,moi aussi,je rattrape ou plutôt j’avance les apprentissages à la maison,mais le fait est qu’il est assez triste d’apprendre plus de choses à la maison qu’à l’école ou les enfants passent le plus clair de leur temps !
    Adam gère également mal les mots ou actes méchants à l’école. Ca le travaille longtemps en général… Je pense qu’effctivement,il serait peut être bien qu’il soit suivi régulièrement pour l’aider à gérer et digérer ses émotions;)

    Merci Sophie,effectivement,j’ai pensé à me rapprocher de l’inspection académique de ma région. Mais pour le coup,vu les résultats hétérogènes du test,et bien je n’ai pas de diagnostic HPI et malheureusement,sans ce diagnostic j’ai bien peur qu’il soit assez compliqué de faire entendre qu’Adam est un enfant « différent ». Pour les maitresses également du coup. Comment leur expliquer qu’Adam a toutes les caractéristiques de l’enfant précoce sans pouvoir le leur prouver en quelque sorte. A ma question sur la précocité,la psychologue n’a pu ou voulu s’avancer, mais m’a dit d’expliquer à l’école que malgré les résultats hétérogènes , Adam avait tout de même des scores trés hauts dans certains subtests… Voilà,je reste sur mes interrogations et surtout je ne suis pas légitimé par le test dans mes demandes.

    De plus,au niveau des apprentissages,il est vrai qu’Adam pourrait sauter une classe,je regrette d’ailleurs de ne pas avoir insisté pour qu’il saute le CP,pensant que même en sachant lire,cela lui permettrait de prendre confiance en lui. Finalement,ça a été une année pour rien presque. Le CE1 est plus délicat comme classe à faire sauter me semble t il. De plus,Adam est né en fin d’année et même s’il s’entend mieux avec les grands,il est également aussi du fait de sa « différence » un peu pris en grippe par certains plus grands qui ne comprenant pas certains de ses comportements,le rejettent tout de même…
    C’est l’impasse.
    Comme il est sensible,il subit parfois des moqueries. Et jamais il n’ose aller se plaindre aux maitresses… Vu qu’il a trés peu confiance en lui,il s’isole.
    Est ce grâce à son grand frère que finalement les copains de ce dernier l’intègre mieux? Donc voilà pour les apprentissages ,le saut de classe serait adéquat mais pour le reste cela me fait peur.
    Et pour les odeurs,j’ai souvent bien du mal à le faire monter dans les voitures qui « puent » pour lui,ou si je mange quelque chose à côté de lui à table dont l’odeur le perturbe,il demande à ce que je l’enlève ou veut changer de place !

    Merci Raziel pour ton message. Effectivement,Adam s’isole bien souvent pour jouer seul et surtout dessiner. Et j’accepte sa différence mais j’ai surtout bien du mal à l’expliquer aux autres , qui peuvent penser qu’il fait des caprices pour ne pas aller à l’école ou que je le chouchoute trop etc…
    Le test m’aurait effectivement permis de mettre des mots sur sa différence avec les autres enfants,et j’aurais pu lui expliquer le cas des « zèbres » ,cela l’aurait sans doute apaisé je pense. Mais je ne me vois nulle part légitimer du coup pour mettre ses mots sur son cas à lui. Qu’il est bizarre ce test de qi ,j’aurais réellement préféré un suivi avec un ou une psychologue pour qu’il puisse vraiment cerner sa personnalité . Qu’advient il des enfants vraiment précoces et qui ratent leurs tests pour une raison ou une autre dans ce cas?

    Pour conclure,nous avons rdv demain pour le bilan orthoptique et samedi pour un bilan psycho moteur. Nous verrons bien si du coup il a cette dissynchronie de résultats causée par un autre trouble.
    Je ne manquerais pas de vous tenir au courant,ne serait ce que pour les parents qui tomberaient sur cette discussion un jour,et qui seraient dans les mêmes interrogations.
    Merci à vous,c’est tellement agréable de se sentir écoutée !!!
    Virginie


    sodio
    Participant

    Bonjour Virginie,

    Je comprends que les résultats hétérogènes d’Adam vous questionnent et que la psyschologue ne pose pas de réel diagnostic de précocité. Ceci étant il a l’air d’en avoir bcp de caractéristiques et si l’école le fait réellement souffrir vous ne pouvez pas le laisser dans cette souffrance. Petites suggestions : le corps enseignant n’a pas le droit de vous demander les résultats chiffrés de son test. Ils sont confidentiels et vous avez le droit de les garder pour vous. Profitez-en donc, sollicitez une réunion à l’école dès la rentrée pour en parler. L’éducation nationale a mis en place des dispositifs pour les enfants présentant des particularités quelles qu’elles soient et l’école se doit d’apporter une réponse aux problématiques de votre enfant. Voyez le site de l’ANPEIP à ce sujet, il y a de bonnes explications sur la façon d’adapter la pédagogie pour les enfants « différents », notamment les « Plans d’Accompagnement Personnalisés ». J’étais un peu comme vous il y a quelques mois, avec plein de doutes et une grande difficulté à me faire entendre et comprendre de l’école. Camille se met tellement en retrait que sa maîtresse ne s’est pas vraiment rendue compte de ses capacités tout au long de l’année et avait l’air de tomber des nues quand je lui parlait de sa précocité et de ce qu’elle est capable de faire en dehors de l’école. MAujourd’hui je me dis que ce n’est pas parce que ces personnes sont soit mal formées, soit n’ont pas envie de s’embêter avec des enfants sortant du moule que que je vais sacrifier l’épanouissement de Camille. En tant que parents vous devons nous battre pour le bien-être de nos enfants. Encore une fois l’Académie peut et DOIT vous apporter des solutions, un enfant qui se sent si mal à l’école et avec les autres – qu’il soit clairement identifié HP ou pas – doit être aidé par les adultes qui en ont la charge. Bon courage à vous!
    Sophie

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.