Le côut de la précocité ne doit pas être à la charge des familles

Accueil Enfants Précoces Info Forums Forum principal Le côut de la précocité ne doit pas être à la charge des familles

0 réponse et 1 participant
Dernière mise à jour par AEHPILR il y a il y a 3 ans et 9 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages

  • AEHPILR
    Participant

    Bonjour à tous !

    Présidente de l’association AEHPI LR depuis 2007 (ancienne responsable AFEP de 2002 à 2007), depuis onze années j’œuvre bénévolement sur la région Languedoc Roussillon pour que le coût de la précocité intellectuelle ne soit pas à la charge des familles d’enfants HPI. Dans notre association, nous proposons des réponses de prises en charge, de soutien et d’actions GRATUITES aux familles et aux enfants pour leur épanouissement et leur réussite scolaire.

    Nos actions sont reconnues. L’association est agréée du ministère de l’éducation pour l’académie de Montpellier et a participé au groupe de réflexion EIP du ministère de l’Éducation nationale pour travailler sur le module de formation mis en ligne sur EDUSCOL.

    Le lobby financier fait autour du sujet est connu voire encouragé par certaines associations (rapport clientélisme avec les professions libérales ou autres associations prestataires). Ce fonctionnement qui ressemble plus à celui de sociétés organisées pour générer des profits personnels qu’ à des association qui défendent l’intérêt des familles d’enfants HPI, empêche que  l’information, la formation et les prises en charge arrivent au plus près des familles d’enfants de milieux modestes et défavorisés.

    L’effet clientélisme est un effet pervers et c’est souvent les parents et les enfants qui en font toujours les frais.

    Sur Montpellier par exemple, je connais une professionnelle, psychologue scolaire, psychologue libérale de deux ou trois associations (créant la confusion entre les activités proposées par l’une ou l’autre des associations), psychologue du réseau EIP, qui sous ses différentes casquettes semble ne plus jouer son rôle de conseil et de suivi mais un rôle de caisse que les parents remplissent en toute naïveté.

    Comment agit un professionnel clientéliste / Il n’informe pas ses clients sur le réseau EIP, il ne donne pas à choisir entre plusieurs associations, il réoriente vers sa propre association ou association amie dans lesquelles il propose des activités payantes (séjours pour enfants précoces, théâtre, méthodologie…),  il oriente vers des établissements scolaires hors contrat qui lui retourne sa clientèle, il isole la famille dans son réseau de professionnel … et pour finir, il séduit les familles et appâte les plus fragiles, en faisant passer le test de QI avec un tarif rés alléchant (cela pourraient être une contrepartie pour les familles si le bilan n’était pas réalisé à la va vite, tout au plus comme on fait un thème astral sur internet !!).

    Parents, ne soyez plus coupable d’ignorance ! Ne laissez pas les associations sur le sujet des HPI dans les mains de prestataires qui n’ont d’autres soucis que de se garantir un salaire mensuel.

    Ayez un regard sur le fonctionnement de votre association (rapport d’activité annuel, rapport moral et financier) et participer aux assemblées nationales.. C’est le meilleur moyen de savoir où vous mettez les pieds.

     

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.