Fiabilité d'un psychologue

Accueil Enfants Précoces Info Forums Vos recherches Fiabilité d'un psychologue

4 réponses et 2 participants
Dernière mise à jour par Jessika il y a il y a 2 ans et 4 mois.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages

  • Jessika
    Participant

    Bonjour,
    Après avoir glané quelques infos sur les enfants précoces, nous avons décider de présenter notre fille à un psychologue libéral pour savoir s’il jugeait cohérent de la faire tester. Comme cela a un coût, je ne voudrais pas aller dans cette direction pour rien…
    La psychologue nous a proposé un rdv sans notre fille pour commencer.

    Elle a posé beaucoup de questions, a noté l’avance nette dans les dessins de notre fille mais sans nous dire « oui vous avez raison d’aller dans ce sens ». Elle nous propose tout de même de lui faire passer ce test car quoi qu’il en soit, les résultats nous donneront de bonnes pistes sur son comportement.

    Jusque-là tout va bien.

    Là où je me pose des questions c’est que dés le prochain rdv notre fille passera ce fameux test (donc pas de rencontre préalable avec le psychologue). Cela dure 1h à 1h30
    Les résultats nous seront donnés la fois suivante.

    Or, je lis sur certains sites qu’il faut se méfier d’un test fait sans avoir rencontré l’enfant au préalable.

    De plus, sur sa fiche de présentation sur internet, il est dit qu’elle est spécialisée « enfants précoces » mais lors de sa carrière, elle n’en a croisé que 2 (et j’ai l’impression qu’elle a une belle carrière).

    Y a-t-il si peu d’enfants précoces ou est-elle passée à côté de certains cas ?

    Enfin, elle nous a expliqué que pour pouvoir parler d’enfant précoce, il faut que tous les résultats soient homogènes. S’il y a un résultat qui sort du lot, on n’est pas précoce. Là encore, j’ai lu (tribulation zèbre) que de nombreuses personnes HPI présentaient une hétérogénéité des résultats.

    Pouvez-vous m’éclairer là dessus ?

    Elle semble très sympathique mais je n’ai pas envie de perdre du temps et de l’argent et d’embêter ma fille avec tout ça.
    D’avance merci.


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour,

    En ce qui concerne l’hétérogénéité des résultats d’abord :
    en fait cela empêche d’afficher clairement un bilan de précocité car le résultat du test n’est plus cohérent, mais cela révèle surtout une difficulté dans l’un des domaines testés qui doit être analysée plus profondément. Elle peut provenir d’un trouble quelconque (maladie…) ou résulter du vécu mal géré… En tout état de cause cela n’empêche pas de comprendre le fonctionnement de l’enfant mais au contraire l’aide à tenir compte de toutes ses spécificités particulières.

    Concernant la psychologue : faites vous bien préciser (outre le tarif) la nature du test effectué et surtout comment se fera la restitution : orale en présence de votre fille avec bilan écrit et détaillé à l’appui.
    Pour le reste cela relève un peu de la confiance, comment le ressentez-vous personnellement ? Pensez-vous que le contact passera avec votre fille ? Dans quel état d’esprit est votre fille par rapport à cela, la psy a t-elle l’air rassurante ? Votre fille est-elle une enfant réservée ?


    Jessika
    Participant

    Bonsoir Françoise,
    Merci pour vos réponses.
    Nous n’avons pas encore parlé de cela avec notre fille car elle est jeune et nous souhaitons être certains de notre démarche avant de lui en parler. Elle n’est pas vraiment réservée mais se « sabote » : elle ne montre absolument rien à l’école de ce qu’elle sait faire.
    Il me semble que le test dont il est question est le test de QI classique (sans être certaine) adapté aux enfants. Elle m’a dit que c’était très ludique et que cela permettait de noter des compétences dans différents domaines (langage, mémoire, logique,…).
    Je ne sais pas si la restitution est verbale ou écrite ni en présence ou non de ma fille.
    Elle nous a demandé de ne pas communiquer ces résultats (école ou entourage).
    Ce qui me gène c’est la rencontre avec uniquement 2 enfants dits précoces alors que c’est sa spécialité (avec les enfants scolarisés de 3 à 13 ans).
    Elle a mis en évidence certaines choses qui étaient intéressantes, comme l’aurait fait je pense un pédopsychiatre. Le contact est très bien passé mais malgré tout, j’ai le sentiment qu’elle n’est pas « compétente » dans la détection d’enfants précoces. C’est très étrange de dire ça car je ne peux pas me permettre de juger son travail, c’est un domaine bien spécifique.
    Je vais contacter l’AFEP. En dehors de ça, je suis dans le flou.


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonsoir,

    Oui le chiffre est faible et si vous n’êtes pas certaine, il vaut mieux essayer d’avoir un autre avis.
    Je pense qu’il vaut mieux un psy réellement spécialisé car il est mieux à même de comprendre, d’analyser et de s’adapter à l’enfant aussi, le mettre à l’aise et ensuite vous procurer les bons conseils en fonction des résultats obtenus (je ne suis pas sûre que celui de ne pas communiquer au sujet de la précocité si elle est avérée en soit un, en particulier lorsque le bilan fait suite à un besoin et nécessite une prise en charge scolaire !!) .
    Il est peut être plus sage effectivement de vous tourner vers les associations (afep, l’anpeip ) qui pourront vous aiguiller.

    Sinon vous pouvez aussi essayer dans un premier temps vous tourner vers le psy scolaire pour qu’il observe votre fille ou la prenne à part, cela peut se révéler être une bonne première approche, en expliquant simplement à l’école que vous avez l’impression que votre fille se saborde (comme vous venez de le mentionner) et que vous ne comprenez pas pourquoi ?


    Jessika
    Participant

    Oui, je pense qu’on va en rester là avec cette psychologue.
    La psychologue scolaire couvre 8000 enfants, et notre cas n’a rien de prioritaire donc je pense que ça va être très très long.
    Je me rapprocherai de l’AFEP, je n’arrive pas à avoir les coordonnées de l’ANPEIP de mon département.
    Merci beaucoup.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.