En questionnement…

1 réponse et 2 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 2 mois et 1 semaine.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages

  • pl563
    Participant

    Bonjour,

    J’ai rejoint le forum même si je n’ai pas la certitude d’être concernée par la question de la précocité… il se trouve que je me pose des questions suite à des remarques de mon entourage au sujet de mon fils de bientôt 3 ans, qui m’ont menées à me renseigner sur la précocité.

    La chose la plus frappante est son niveau de langage. Très vite (je ne sais plus à quel âge, mais c’était entre 1 et 2 ans) il a parlé en phrases complexes (sujet verbe complément et subordonnées; questions « pourquoi » « c’est quoi » etc.) et pertinentes (par rapport au contexte dans lequel il se trouvait). Il a également tout de suite parlé distinctement (la plupart des adultes le comprenaient, même tout bébé). Il n’a jamais « babillé » à mon souvenir, et a dit ses premiers mots assez tôt (là encore je n’ai pas l’âge, mais je dirais vers 9-10 mois voire avant). Au point que les gens m’arrêtaient dans la rue car cela étonnait de voir une maman avoir une conversation claire avec ce poupon dans la poussette! Une amie m’a dit qu’elle nous percevait comme une ventriloque et sa marionnette, tellement son apparence physique de bébé (en plus il n’avait pas de cheveux et des grosses joues bien rondes) et son niveau de discours étaient décalés. Il « comptait » même en anglais après avoir entendu sa sœur s’amuser à le faire.

    De mon côté, cela ne m’a pas vraiment plus perturbée que cela. Certes il semble un peu en « décalage » par rapport aux enfants de son âge sur la façon dont il s’exprime et il raisonne… mais j’ai du mal à me rendre compte de l’ampleur de la chose. Je me suis dit longtemps que c’était « un deuxième », donc qu’il était davantage stimulé. Sa grande sœur (qui a maintenant 5 ans) qui est mon seul « repère » car il y a peu d’enfants de son âge dans notre entourage direct, et sa sœur a parlé très vite et bien également (et par ailleurs ne montre pas vraiment de signes particuliers de comportement -elle « fait son âge »). Mais il y a eu quelques épisodes comportementaux ces derniers mois qui m’ont un peu étonnés. Par exemple, il a très tôt remarqué (et signalé) de tous petits détails dans les livres, des avions très très loin dans le ciel. Il a une mémoire qui étonne à la crèche, il se souvient des prénoms des stagiaires passés là pendant 3 semaines il y a un an (alors que l’équipe les avait oubliées). Il semble avoir un odorat très sensible, au point de vexer les gens en leur disant qu’ils ne sentent pas bon ou que « ça sent fort ». Il sait évidemment reconnaître les couleurs, les formes (il a même commencé spontanément, il y a déjà plusieurs mois, à reproduire des formes simples, par exemple faire des triangles avec des bâtons ramassés au parc) etc. A la crèche il joue uniquement avec les enfants plus vieux (ceux qui ont presque 4 ans) et qui parlent correctement. Au parc il ne veut jouer qu’avec les enfants plus vieux (les copains de sa soeur), même quand des copains à lui (camarades de la crèche) sont présents. Il sollicite en permanence les adultes pour répondre à ses questions sur tout et n’importe quoi.

    A l’inverse sur certains aspects je le trouve beaucoup moins « avancé » (par rapport en tout cas à sa sœur au même âge) il ne sait pas bien dénombrer, a plus de mal à s’habiller seul, etc.

    La raison pour laquelle je suis venue sur ce site est que plusieurs personnes de notre entourage (parents, amis, personnels de la crèche) nous ont déjà dit qu’ils trouvaient qu’il était « différent » et que je devrais faire attention pour son entrée à l’école, afin que la maîtresse ne le prenne pas en grippe. En effet il est très vivant et dynamique, pose des questions à la chaîne, argumente et pousse les raisonnements jusqu’au bout. Il paraît ne développer que ce qui l’intéresse, et s’y « mettre d’un coup »; par exemple il a refusé d’approcher la draisienne pendant des mois, puis un matin est monté dessus et a circulé parfaitement avec, en trouvant son équilibre etc. Je le retrouve parfois en train de « s’apprendre » des choses tout seul après m’avoir demandé une fois comment cela fonctionnait.

    Donc j’ai peur que cela « coince » une fois lâché dans une classe avec 30 autres enfants et des activités obligatoires.

    De mon côté, je suis un peu perdue. « En avance » ou pas, je voudrais juste faire en sorte que sa scolarité démarre bien. Peut-être que je me fais du souci pour rien, mais ces remarques de mon entourage commencent à m’inquiéter. D’un autre côté, je ne voudrais pas être l’un de ces parents qui pensent que leur enfant est un « petit champion »…

    Mon intuition est donc de laisser passer un peu de temps pour voir, mais certains messages ici semblent préconiser d’agir vite s’il y a raison d’agir…

    Avez-vous des recommandations ou des expériences à partager ?


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour,

    Je suis désolée pour la réponse tardive.
    Il pourrait y avoir des signes effectivement, et mon premier conseil serait de ne pas présenter l’école comme un formidable lieu d’apprentissages pour éviter la déception. Votre fils connaît la crèche donc il risque de réagir un peu de la même façon, à la différence près que tous les enfants ont le même âge en classe donc il aura du mal à interagir avec des plus grands et effectivement les activités obligatoires pourraient ne pas lui convenir. Certains enfants précoces dans cette situation se mettent en retrait, d’autres au contraire essaient de se faire entendre coûte que coûte, d’autres reviennent super énervés, et pour certains, heureusement, cela se passe bien.
    Je pense qu’il ne faut pas vous en faire dans l’immédiat mais laisser faire son entrée en classe tout naturellement et surveiller ses réactions. S’il vous semble différent du petit que vous connaissez, effacé, énervé…il faudra chercher plus loin.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.