Apprendre à se concentrer sur l'essentiel ?

Accueil Enfants Précoces Info Forums Forum principal Apprendre à se concentrer sur l'essentiel ?

1 réponse et 2 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 2 ans et 5 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages

  • Valérie79
    Participant

    Bonjour,
    Notre fille de 5,8 mois a trop de choses dans la tête et (encore) de la peine à sélectionner l’essentiel.

    Cela l’handicape à deux niveaux:
    – lorsqu’on lui pose une question; surtout si ce sont des questions ouvertes ou si plusieurs personnes lui posent à tour de rôle une question; elle ne répond pas ou alors « je ne sais pas ». ET ce même pour des questions totalement banales. Si on ne la connait pas on peut vraiment avoir l’impression que cette enfant ne sais pas compter jusqu’à 3.
    – lors de situation de groupes elle a de la peine à discerner ce qui est important, car elle s’attache à tous les détails, qui l’amènent à d’autres pensées, etc etc..

    Nous avons thématisé les deux sujets lors d’un bilan avec une psy; dans le premier cas nous devons nous imaginer que notre fille a comme une cascade d’eau qui aimerait sortir, elle aimerait tout dire et comme ça prend du temps et en plus est souvent impossible, et bien elle ne dit rien. Dans le second cas, nous ne nous en étions pas rendu compte, c’est le bilan psy qui l’a fait ressortir et explique son malaise quand elle doit réagir de manière spontanée dans des groupes, elle ne sait tout bonnement pas que faire.

    Encore selon la psy, ce ne sont pas des « problèmes » méritant un traitement psy, cela va venir. Elle nous a donné 2-3 pistes mais cela m’aurait intéssé de savoir si vous avez des expériences similaies avec vos enfants et si oui est-ce que vous avez trouvé des trucs pratiques pour aider à surmonter ces difficultés ?

    Un grand merci d’avance

    Valérie


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour,

    Oui, c’est ce que l’on appelle la pensée en arborescence, un sujet en entraîne un autre.. et il leur est ainsi difficile de se concentrer sur une question, ou pire encore à mon avis, de répondre tout de suite à la question posée, ce qui rend les échanges difficiles ou trop longs.
    Ensuite il y a cette importance donnée par eux à chaque mot, ils s’attachent au sens précis du mot et ne répondent que lorsque la réponse est évidente. L’un de mes enfants à l’école n’avait rien écrit lors d’un sujet de rédaction qui demandait « qu’avez-vous fait d’intéressant pendant les vacances ? » Or durant ces vacances le petit frère est né et nous ne sommes pas sortis faire de visites…donc rien d’intéressant pour lui !!
    Il faut tout simplement être conscnient de leur mode de raisonnement, le leur expliquer, leur apprendre à relativiser, leur dire que tout le monde n’est pas particulièrement pointu…, lui apprendre à interagir avec les autres… Exp de jeu qu’on pratique : donner un mot et le suivant dit à quoi cela lui fait penser etc…Cela a l’air simple mais en fait cela les oblige à réagir rapidement et à rester concentré sur les échanges.

    Effectivement cela n’est pas grave, il faut simplement du temps, de la patience et pouvoir expliquer lorsque ça bloque (en particulier pour les rédactions qu’ils ont souvent du mal à démarrer du fait de leur esprit qui va chercher midi à quatorze heures) !

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.