Re:Témoignage


Françoise
Admin bbPress

Bonsoir,

Le dilemne est en fait de choisir entre l’intellect et l’émotionnel, et ce n’est pas simple.

Actuelllement il n’a pas auté de classe et se trouve en CM1 si je comprends bien ?

Je serais un peu de l’avis de l’enseignante sous réserve que vous ayez réellement la possibilité de le mettre dans un établissement adapté à partir de la 6ème pour qu’il y trouve son compte durant toutes ses années de collège.

Le souci d’un saut de classe tardif, dans son cas et surtout s’il se trouve dans un environnement bienveillant (ou non spécialement malveillant), est de perdre ses repères et de se retrouver avec des camarades moins « sympas », en général un saut de classe passé dans les toutes premières années de première passe souvent inaperçu. Le saut de classe en lui-même est rarement un problème du point de vue des apprentissages, mais c’est vraiment à l’affectif de l’enfant qu’il faut faire attention. S’il devait se faire, aurait-il un enseignant compréhensif, connaissez-vous ses éventuels nouveaux camarades ? D’un autre côté votre fils aurait peut-être plus de facilités à discuter avec des enfants plus âgés s’il manifeste l’envie de s’adapter à eux ?

Je suis navrée car je ne vous apporte pas de réelle réponse, je crois qu’à un moment il lui faudrait une adaptation et la meilleure serait sans doute un établisssement adapté si possible. Tout cela dépend vraiment des facultés d’adaptation « morale » de votre fils pour qu’il ne se retrouve pas en situation de souffrance, ni psychologique ni intellectuelle.

Je ne sais pas si cette réponse à la « bretonne » vous aidera, désolée…