Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

Les Alphas, un outil ludique pour aider les petits précoces qui veulent apprendre à lire

A l’occasion de portes ouvertes en classe de grande section pour ma fille, j’ai appris que l’enseignant utilisait entre autres la méthode des Alphas pour aborder la lecture avec ses jeunes élèves.

Je les ai encore trouvés, ces fameux Alphas, alors que je recherchais une frise alphabétique agréable à imprimer. Et effectivement j’ai découvert qu’ils étaient drôlement sympathiques, ces personnages issus des lettres changés en êtres vivants ou en objets par de simples et subtiles transformations graphiques.

Ainsi chaque lettre acquiert une personnalité propre : les voyelles deviennent Monsieur ou Madame a,e, i, o, u, y tandis que les consonnes se transforment en personnages dont la représentation colle avec la première lettre et le mot illustré, par exemple un robinet pour le R.

Les Alphas deviennent rapidement familiers aux enfants qui associent très vite une image puis un son à une lettre.

Le côté attractif de cette méthode est la prise en main rapide des sujets (lettres) par les enfants qui peuvent se les approprier à leur guise, par simple jeu au départ (jouer avec Monsieur A comme avec un autre personnage), par la manipulation de l’objet, un peu comme le principe des lettres Montessori. Ils peuvent ensuite commencer tout doucement ou dès qu’ils sont prêts à les associer à leur forme, leur son, créer des petits mots…

Cette méthode me semble particulièrement intéressante pour les enfants précoces en demande de lecture, afin de leur permettre d’aller à leur rythme sans trop de formalisme. C’est une méthode de lecture en réalité mais elle est décomplexée car elle est présentée sous forme de jeu et fait pénétrer les enfants dans un autre univers : la planète des Alphas, dans lequel ils pourront laisser libre cours à leur créativité et à leur imagination tout en apprenant à lire et à écrire sans forcément s’en rendre compte !

La collection des Alphas est déclinée sous de très nombreuses formess :

La planète des Alphas : coffret complet Alphas

De simples gommettes : les stickers alphas

De nombreux livres de lecture : Premières lectures avec les alphas

Des cahiers de coloriage et d’activités : Coloriage et jeux avec les alphas

Les figures à collectionner pour les chanceux : figurines alphas

… et bien d’autres selon les envies et les besoins de chaque enfant.

Je vous colle une vidéo ci-dessous pour que vous ayez un aperçu de cette méthode et que vous puissiez en appréhender le concept, très original et efficace. N’hésitez pas à en visionner d’autres pour en savoir plus.

Découvrez les Alphas chez Amazon

1 Comment

  1. damael sur 9 octobre 2017 à 12 h 11 min

    J’ai pris les alphas pour mon grand (alors en CP) en rejet de la lecture « C’est trop dur je n’y arriverai jamais », le petit venait de rentrer en PS (bonhomme de fin d’année). Le point de départ de la méthode est la connaissance de l’histoire de base + des jeux. Le petit a adoré l’histoire et a voulu faire les jeux. En quelques semaines, le grand s’est débloqué, j’ai rangé les alphas

    En février (3 ans- 4mois) alors que je discute avec ma Belle mère sur le marché, j’entends une petite voix et le mot cacahuète. Je me tourne vers le petit
    – Tu disais ?
    – y’a le a dans cacahuète
    Stupeur
    – Oui il y a le a, bravo
    – Il y a le a dans cacahuète… euh non
    – Mais si tu as raison il y a le a dans cacahuète
    – non maman, il y en a deux.

    toute une période où il nous sortait les voyelles des mots qui lui passé par la tête, « dans fusée y’a le u et le é »
    Puis j’ai eu droit (alors qu’il n’avait pas vu la transformation des alphas) Oh maman regarde le serpent déguisé en lettre et lç c’est le robinet et la fusée et monsieur o etc…

    L’été après la PS il a redemandé les Alphas, mais avec la rentrée je les ai rangé.
    Pendant l’année de MS il les a redemandé, mais comme on avait bien fait le tour des jeux de base j’ai voulu voir si on pouvait commencer d’associer les consonnes longue et les voyelle. Et là stupeur il écrivait et lisait des mots simple.

    Là il a 5 ans (depuis hier) il est en GS et commence à se poser des questions sur les sons complexes. Je ne sais pas s’il est précoce, mais il est assez suprennant sur certains plan, il voit une psychologue au camsp car il ne gère pas ses émotions et l’autre fois elle m’a demandé s’il avait été testé lors du bilan car ses dessins sont riches , son vocabulaire excellent, ses questions sont poussées.
    Mais pour dire cette méthode est géniale. Elle a débloqué mon grand et a donné l’envie d’apprendre à lire à mon petit.



Laissez un commentaire