AFEP – Association Française des Enfants Précoces

L’AFEP consacre ses activités aux enfants précoces dits surdoués ou gifted children, apporte son aide aux parents et aux enseignants pour mieux comprendre ces enfants, aide à prévenir l’échec scolaire et social auquel les enfants sont si souvent confrontés.

Visiter le site de l’AFEP maintenant !

31 commentaires

  1. BENOIST
    mar 09, 2010 @ 20:18:23

    Bonjour,

    notre fils est scolarisé en Petite Section et aura 4 ans en Avril prochain. Nous venons d’avoir un entretien avec son institutrice qui le soupçonne d’être un enfant précoce(il est très curieux, il a un vocabulaire et une façon de parler différente de celle de ses camarades, il comprend tout très vite…mais il perturbe la classe(il refuse l’autorité, se met à courir en classe ou à faire des colères). Etrangement, aujourd’hui, il a été « adorable »mais sa maîtresse se demande si ce n’était pas parcequ’il savait que nous allions la rencontrer(est très malin…)
    Nous ne savons pas quoi penser ni s’il existe sur CHOLET(49) des personnes capables de détecter ce genre de situation qui cette fois nous inquiète.

    Répondre

  2. pottier
    mar 13, 2010 @ 21:56:42

    moi ma fille était en echec scolaire et suite ades efforts acharnés de ma part je l’ai fait détectée alors que tout le monde me remettait gentillement a ma place avec  » oui mais madame c’est un fantasme pour vous « et bien non peut etre pour eux mes pour lou-änn et moi cela a été une libération et depuis nous sommes bien dans nos baskets
    annanbelle

    Répondre

  3. Seïma
    mar 15, 2010 @ 23:50:11

    Bonjour,
    Notre fille Lilya aura 4 ans le 24 juin prochain. Nous soupçonons qu’elle est une enfant précose. En effet, elle est la seule à s’exciter en classe dés son arrivée le matin , la seule à avoir reconnu son prénom le jour de la rentrée sur l’étiquette alors qu’il y en avait une trentaine sur la table. Elle s’ennuis vite et mets le souk dans la classe, elle déplace les petits lits dans le dortoir.. elle joue à l’avocat car elle ne supporte pas voir l’injustice de deux enfants qui se bagarre et elle prend partie pour le plus faible.. bref chaque jour on me dit à l’école qu’elle n’a pas arrêté d’être insuportable.. que dois je faire SVP? aidez nous à comprendre et à déceler car nous la punissons dans sa chambre de fois mais ça ne sert à rien .. lon dirait qu’elle a des remords mais le lendemain elle recommence. Merci d’avance
    Nous sommes à Paris17 eme arr

    Répondre

  4. Béa
    oct 29, 2010 @ 11:39:16

    Bonjour Seïma,
    je reconnais chez votre fille le, caractère de mon fils , personnellement en tant qu’instit moi-même j’ai trop fait confiance à l’équipe éducative . Donc ne faites pas de -m^me ! Car mon fils quoiqu’excellent élève n’est aujourd’hui qu’en ce1 (à l’âge normal) tout en ayant su lire dès le début de grande section et en étant capable de lire et comprendre des nombres de plusieurs milliers alors qu’il n’a appris en classe que jusqu’à 80!!!
    Il s’ennuie en classe depuis 3 ans, le travail supplémentaire ne lui suffit plus, il perturbe ses camarades et est mis régulièrement à l’écart des autres élèves…
    Nous avons donc décidé d’emmener le plus rappidement possible notre enfant chez un pédopsychiatre pour tester son Qi. Ce que nous aurions du faire dès le grande section époque ou notre enfant a commencé à se faire remarquer négativement.
    Nous ne punisssons plus notre enfant mais mettons en place avec lui des défits:
    Aujourd’hui tu n’inventes pas d’histoire avec tes crayons.
    On fait le bilan chaque soir et si le défi est réussi il colorie en bleu le pétal d’une fleur .
    Chaque jour on recommence avec le m^me ou un nouveau defi
    et chaque semaine il a une nouvelle fleur.
    Si la fleur est bleue il a droit à un bon point . (on en trouve facilement dans les librairies pour enfants)
    Ca permet une amélioration de son comportement en attendant le rendez-vous avec le pédopsychiatre.

    Répondre

  5. stef
    nov 13, 2010 @ 21:18:51

    notre fille de 3 ans 1/2 est elle précoce ? à lire les signes, on la reconnaît comme tel: curieuse, langage très structuré, riche, adore les livres, hypersensible, hyper vive avec ses parents elle est pourtant completement inhibée en collectivité et cela depuis ses 6 mois , sa nounou nous avait meme dit qu’elle devait être autiste (sombre idiote !) , à la crèche elle ne supportait pas que les copains s’approchent trop d’elle et là , entrée en maternelle, idem . Nous ne la connaissons pas sous cet angle, mais visiblement l’integration pose souci , elle pleure à l’ecole maintenant alors qu’elle se faisait une joie d’y aller .On a donc pris RV avec une pédo psy car on souhaite son bien être , qui apperrement n’est qu’avec nous …On a eu un RV avec sa maitresse, qui nous dit qu’elle a le profil d’une enfant précoce, mais pê un peu tôt pour le dire . Mais elle a insisté sur son intelligence, sa maitrise du langage, sa logique mais qu’elle avait comme une phobie des autres qui la rendait triste et la mettait à l’écart . Aussi en motricité où elle n’ose pas , ne veut pas alors qu’à la maison c’est un véritable kangourou, déjà 2 fois aux urgences tellement elle fait la folle … on dirait qu’on ne parle pas de la meme enfant ! Est ce que si notre fille s’avère etre précoce,( j’imagine, que la pedopsy nous le dira ), on peut « corriger » ce problème d’intégration ou bien elle sera toujours comme ça ??? Et aussi à quoi cela nous servira de savoir qu’elle est précoce , je veux dire comment ça se passe ensuite, une fois le verdict posé ? Y a t-il des choses à faire après ??? Honnetement j’y pense depuis qu’elle a 20 mois, mais je me disais toujours « non, je suis sa maman c’est pour ça que je la vois SI douée » … mais à force , j e m’inquiète car je la vois malheureuse en collectivité alors qu’elle va y passer une grande partie de sa vie, je voudrais l’aider mais pourtant avec nous elle est si vivante, rigolotte, je ne sais pas trop quoi faire .

    Répondre

  6. rachel
    nov 17, 2010 @ 15:21:57

    bonjour,
    Mon fils a 5 ans il est très bon en classe mais est hyper émotif, il se met a pleurer pour tout, a très peu d’amis et ce qui m’a totalement boulversé c’est quand il s’est lui meme mordu après avoir eu 1 mauvais résultat.Il ne supporte pas l’échec.Pourtant,scolairement il sait lire depuis 1 an et est très en avance et a une excellente mémoire, mais chaque année on me répète la meme chose que c’est 1 enfant difficile capable de piquer 1 colère ou pleurer dès que quelque chose ne va pas.
    Je ne sais pas trop quoi faire ,pouvez vous me donner 1 conseil? merci

    Répondre

  7. PLANCHARD
    mar 28, 2011 @ 16:22:35

    Bonjour,
    Valentin a 13 ans et scolarisé en 4é . Il a eu une scolarité sans problème et a été détecté enfant précoce en primaire. Mais actuellement son problème d’écriture et de calligraphie lui pose des problèmes alors que ses professeurs sont surpris pas ses bons résultats. Que faire pour ce souci d’écriture ? . Je n’arrive pas à le déchiffrer et ses profs non plus. ( nous habitons Grenoble)
    Cordialement.
    Catherine P.

    Répondre

    • olivier
      nov 28, 2012 @ 15:30:12

      Bonjour

      je ne sais pas si vous avez trouvé réponse à vos interrogations.

      Pour ma part, je suis le papa d’un enfant qui est précoce et qui a de petites difficultés d’écriture, de calligraphie et de gestes très fins.
      Nous avons fait lors du test de QI, un bilan psychomoteur et comme souvent dans ce cas, l’enfant précoce peut avoir des « troubles » praxiques (la dyspraxie a de nombreux degrés).

      Des séances chez la psychomotricienne et l’orthophoniste ont permis d’améliorer très rapidement ce léger souçi.
      Voilà je ne sais pas si mon message vous aura été d’une quelquonque utilité mais j’espère que votre situation s’est améliorée

      Répondre

    • maillot
      fév 15, 2013 @ 07:20:06

      bonjour, mon fils de 10 ans a également de grosses difficultés avec l’écriture( en revanche il est très doué en dessin…allez comprendre !)A Noël il a reçu un stylo plume métallique ( il mangeait ses crayons ) avec un effaceur…le goût de l’écriture commence à venir, ce n’est pas une révolution, mais il y a du mieux …

      Répondre

  8. PALISSE
    avr 04, 2011 @ 18:36:00

    bonjour,
    Mon fils Ryan aussi n’a été détecté enfant précoce que parce qu’il avait de tel souci avec l’écriture et des résultats si decevant que la maitresse nous a conseillé de lui faire faire un bilan chez un ergothérapeute. Il est en effet dyspraxique et c’est là que nous avons vu le résultat des tests (6 sur 8 le situe au dessus d’enfant de 13 ans alors qu’il a 7 ans et quasi en echec scolaire -nous pensons qu’il va redoubler son CE1 ! Je cherche une pédopsychiatre proche de lyon 9 mais c’a fait 6 mois que je cherche sans succès -elles sont surchargée. A l’aide. merci

    Répondre

  9. BLANC MAGALI
    sept 11, 2011 @ 13:28:22

    bonjour,
    Mon fils de 11 ans est très intelligent (peut etre qu’il est précosse mais pas diagnostiqué), mais heureux d’etre premier de la classe (nous ne lui avons pas fait sauter de classe),aujourd’hui en 6eme il se retrouve avec des enfants dyslexiques 16 sur 22 et j’ai peur qu’il se démotive et perturbe la classe comme à son habitude(aime faire le pitre) et quels avantages pour les élèves « normaux » d’etre dans une classe étiquetté « dys »?

    Répondre

  10. martine
    sept 23, 2011 @ 10:19:43

    Bonjour

    Je suis moi-même maman d’un enfant dyslexique qui a fait sa 6e et 5e en classe dyslexique aménagée par son college. Je ne sais pas si vous êtes dans le meme cas que moi, mais notre college a constitué volontairement cette classe en associant des eleves dyslexiques et des tres bons élèves par ailleurs (env 50/50).
    C’est un systeme qui fonctionne extremement bien et si cela peut vous rassurer, sur 5 classes du même niveau, pendant 2 ans de suite c’est cette classe mixée qui a obtenu les meilleurs résultats.

    Par ailleurs si on ne parle pas du niveau de la classe, mais plutot de ce qui importe c’est a dire le bien etre des enfanst et leur capacité a s’enrichir, ce systeme est merveilleux.

    Les enfants dyslexiques sont des enfants tres souvent à fort potentiel mais qui ont des difficultés d’apprentissage (dues par ex a leur difficulté/lenteur pour lire, donc pour comprendre, des difficultés/lenteur à l’ecriture …). Ils sont obligés de travailler plus pour y arriver. Il se peut que dans la classe ils mettent en place un systeme de « binomage » qui va permettre a tous de s’y retrouver. Les enfants adorent cela, ont compris une fois pour toute les différences de leur copains car elles ont été expliquées au debut de l’année et souvent le sujet de la dyslexie n’est plus evoqué aprés. Les choses se mettent en place, les enfants « aideurs » sont valorisés et donc fiers et on retrouve a la fin une classe volontaire, avec des enfants soudés car travaillant dans la cohesion. D’ou une ambiance de travail tres prononcée, des professeur qui avancent vite sur le programme. Bref quelque chose de bien pour tous !

    n’hesitez pas a me poser d’autres questions si besoin

    martine

    Répondre

  11. Birrier Lidwine
    nov 16, 2011 @ 22:35:49

    Bonjour, mon fils a 8 ans, scolarisé en CE2 près de Bordeaux. Il a été diagnostiqué précoce en CE1. Il était suivi par le CMPI, mais suite à des remaniements budgétaires, plus rien n’est mis en place aujourd’hui. Il souffre d’angoisses qui génèrent des troubles envahissants du développement. Je ne sais plus quoi faire pour l’aider, ni à qui m’adresser. Il n’arrive plus à travailler à l’école tant la vie scolaire et le monde exterieur le perturbent. Merci de vos conseils.

    Répondre

  12. Monnier
    nov 17, 2011 @ 20:50:47

    Bonjour,
    Mon fils a sauté une classe cette année, les enseignantes pensent qu’il est précoce. J’aimerais rencontrer avec lui un pédopsychiatre qui pourrait nous conseiller sur la conduite à tenir pour plus qu’il s’ennuie ni qu’il dérange en classe et aussi pour nous aider à améliorer son comportement à la maison (enfant très actif!). Merci de me donner un lien ou contact vers Cholet.
    Julie

    Répondre

  13. Olivier
    nov 18, 2011 @ 11:34:06

    Le mieux est sans doute de contacter une des associations de parents ayant un correspondant dans votre secteur via leur site Internet. L’AFEP et l’ANPEIP ont des correspondants sur Angers à ce qu’il me semble.

    Répondre

  14. Françoise
    nov 20, 2011 @ 19:25:23

    Bonjour Ludwine,
    De quels aménagements bénéficiait votre fils ? Ceux-ci l’aidaient-il à se sentir mieux? Ses angoisses ont-elles trait directement à la vie scolaire ou sont-elles plus générales, car nos enfants nous le savons sont très sensibles et perçoivent plus intensément et plus facilement les problèmes liés à leur environnement (familial, société…) ce qui peut être facteur de troubles. Je puis vous conseiller de discuter avec lui afin de savoir ce qui le perturbe, et en fonction de simples explications (exp : nous n’avons pas toujours prise sur tout, nous pouvons agir sur… mais pas sur…) ou une aide extérieure du style psychologue pourrait s’avérer efficace. Bonne chance.

    Répondre

  15. heckmann
    juin 10, 2012 @ 15:21:47

    Personnellement c’est un vrai mur !
    Mon fils de 7ans a été testé enfant précoce avec une echelle entre d’age entre 10 et 15 ans et demi !
    Il est en veritable souffrance et a l’ecole et son comportement nuisible pour la classe, lui a été si repproché de la part des enseignants qu’il s’en prend à lui meme jusqu’a se frapper. Cet etat s’accentuant, je l’ai vite fais suivre par un spychiatre qui au bout de trois mois a emi l’éventualité de lui faire passer des tests de précocité. Les tests on été passé plus vite que prévu, mon garçon etant de plus en plus rejeté par l’ecole (de meme que moi, harcelée d’appel téléphonique trois par jours me demandant de venir le chercher que l’école ne pouvait pas s’en occuper). Mais depuis que le verdic est tombé avec le résultat des tests, l’école se met m’a directement fait comprendre que je devais scolariser mon fils ailleurs dans un etablissement pour enfant difficile et handicapé !
    L’inspecteur lui a donner l’ordre au spy scolaire de tout faire pour evaluer mon fils dans se sens, ce à quoi je me suis opposé, surtout que mon fils est suivi et par son spychiatre et par la spy qui lui a fait les tests. Et qu’ a aucun moment il n’a été question pour eux de dire que mon enfant etait handicapé ! mais tout bonnement précoce ! que l’école devait mettre tous les moyens en place pour subvenir à ses besoins et son bien être. Mais rien y fait j’ai une reunion avec l’équipe éducative le 26 juin seulement et j’ai déjà connaissance de leur point de vue, celui que je viens d’expliquer. Je ne sais plus quoi faire, j’ai laissé un message telephonique auprès du correspondant de ma region à l’aasociation de l’AFEP, mais aucun rappel depuis une semaine, et j’ai envoyé un mail au referent de ma region sur le site de l’anpeip et rien de plus ! alors que faire ! Cette situation est insuportable et je n’ai personne qui me vient en aide, les therapeuts eux meme m’ont dirigés sur ses deux associations, mais voilà rien !
    si quelqu’un à une idée à me proposer ou un conseil je suis preneuse ! la fin d’année scolaire se termine et voila mon petit laché dans la nature !

    Répondre

  16. lucette6969
    déc 16, 2012 @ 19:00:24

    Je vois que nous avons tous les mêmes problèmes, la seule solution est de trouver une école pour enfants précoces . J’ai eu la chance d’en trouver une sur LYON mais pas grâce aux associations ! Depuis, mon fils est épanouie et enfin compris même s’il n’a pas encore un comportement exemplaire, maintenant il est bien dans sa peau. Il s’agit de l’ EDEIP (école des enfants intellectuellement précoces)

    Répondre

  17. gg
    jan 07, 2013 @ 10:54:29

    quand je lis vos commentaires, je retrouve mon fils: émotivité, passionné et curieux de tout! Il est entré à l’école maternelle en MS ( pas de PS) mais il a de suite été en GS! Il savait lire à environ deux an et demi! Dès la première demi matinée, j’ai été interpellé par la directrice! Celle-ci m’a parlé d’enfant précoce!
    Donc s’en est suivi test, etc… Mais la psy du RASED m’a dit qu’il n’était pas précoce mais que « son cerveau fonctionnait plus vite que les autres! » Mais où est la différence? Que devrais-je faire? un test de QI comme on me l’a conseillait.

    Depuis mon fils a 11 ans et est en 5 ème avec de très bons résultats. Il a sauté une classe et a fait 2 niveaux de classe dans la même année. Son envie d’apprendre n’a pas changé. en CM1, il fiasiat par lui-même de l’allemand niveau 4 eme.
    Il n’a pas de souci, si ce n’est des copains ( et parents) jaloux donc forcement très peu agréables! Sans parler de son hyper-émotivité.

    Répondre

    • lucette6969
      jan 07, 2013 @ 20:34:18

      Si vs ne rencontrez pas de problème avec le corps enseignant, est-ce vraiment utile de le faire tester ? juste pour savoir ? il faut lui expliquer sans qu’il prenne la grosse tête, qu’il est différent et qu’une bonne partie de sa vie, il va rencontrer des gens envieux ou curieux et qu’il ne sera pas toujours compris mais que ce n’est pas de sa faute et qu’il a quand même de la chance même si c’est parfois difficile à gérer. Pour son émotivité, il y a peut être des méthodes pour apprendre à la gérer, il faudrait voir avec un neuro-psy ou un pédo-psy spécialisé en enfants précoces. Il faut constament le rassurer et DE DRA MA TI SER. Ca ira mieux demain !!!! bon courage pour lui et pour vous

      Répondre

      • paredes nathalie
        fév 08, 2014 @ 13:14:01

        bonjour
        votre enfant est il toujours dans cette ecole? en etes vous toujours satisfaite? merci pour votre reponse…

        Répondre

        • lucette6969
          fév 08, 2014 @ 19:21:47

          Bonjour, oui, mon fils est toujours dans cette école, il vient de passer en 4eme. C est un des points positif dr cette école, c est que les enfants peuvent changer de niveau ou arriver en cours d année. Mais attention, ce n est pas on plus le paradis car imaginez votre précoce multiplié par 20. Mais la différence est que le corps enseignant est sensibilisé à leurs soucis quotidiens.

          Répondre

  18. Olivier
    jan 07, 2013 @ 15:51:49

    Lire de temps en temps le témoignage d’un parent pour l’enfant duquel tout se passe bien (avec déjà quelques années de recul) fait plaisir et devrait aider les parents de très jeunes enfants qui s’inquiètent à relativiser les messages moins gais qu’on lit parfois.

    Répondre

  19. Marie38
    jan 20, 2013 @ 21:08:37

    Bonjour,
    Notre fils de 4 ans possède une logique très étonnante pour son âge. Il réalise tout seul des puzzles de 160 pièces, joue à des jeux de logique destines au 6-8 ans, à une mémoire d’éléphant, etc. Sa maîtresse nous dit qu’il comprend vite et du premier coup mais ne nous parle d’enfant précoce. Depuis une semaine, nous avons commencé l’apprentissage de la lecture et de l’écriture sur sa demande. Il est très bien intégré et a beaucoup de copains. Notre soucis provient plus de son caractère. Il pique des colères lorsqu’on le contrarie, est très sensible au ton et aux mots que l’on emploie, etc.
    Et notre problème a nous , en tant que parents, c’est plus le tabou qui existe autour de l’enfant précoce. Chaque fois que nous abordons le sujet avec nos amis, nous avons l’impression quIls se disent que l’on affabule car notre fils se comporte plutôt bébé avec les autres. Bref, ça serait sympa de parler avec d’autres parents dans notre cas :)

    Répondre

    • Françoise
      jan 21, 2013 @ 10:22:15

      Bonjour,

      Nous aussi, c’est vrai, avons constaté qu’il existait un vrai tabou autour de la précocité, aussi bien avec les amis, collègues, que dans l’entourage familial.
      En fait, on peut facilement parler des capacités de nos enfants tant que l’on ne met pas de nom dessus, mais dès que l’on parle de précocité, on sent une certaine crispation en face !
      Je me suis vue un jour dire à l’un de mes collègues que les capacités de mes enfants n’enlevaient rien aux siens. Le problème est que l’on aurait besoin de se confier, et d’expliquer parfois aussi à nos proches pourquoi nos enfants se comportent parfois de façon « atypique », mais cela reste assez difficile.
      Je pense qu’il faut simplement prendre le parti de faire en sorte que nos enfants soient à l’aise dans leur vie, c’est à dire être à leur écoute, leur donner la matière dont ils ont besoin, et tenir compte de leur sensibilité en leur expliquant que tout n’est pas toujours possible, je fais allusion aux contrariétés qui viennent souvent du fait qu’ils sont capables de concevoir « intellectuellement » un projet mais plus difficilement, surtout très jeunes, de les réaliser « physiquement » car ils ont la « motricité » de leur âge. De même, comme ils sont très attachés au sens des mots, c’est à nous parents de ne pas leur faire de vaines promesses, du style on verra ça plus tard…car eux n’oublient pas et attendent.
      Pour résumer : écoute, attention et explications, avec ceci cela doit fonctionner !

      Répondre

      • lucette6969
        jan 25, 2013 @ 19:15:15

        Bonjour,
        Tout dépend de vous, faites tomber les tabous ! aidez vos vrais amis à comprendre et expliquez leur dans quelle détresse vous vous retrouvez parfois, documentez-vous sur le sujet car vous devez vous « blinder » pour ce que votre enfant et vous allez vivre pendant des années. Oui, ce sont des enfants « décalés » avec un côté « bébé » qui peut perdurer. Aidez le à faire ce qu’il n’arrive pas seul, c’est l’occasion de partager des moments avec lui. Dès que ce sera possible et si ça peut vous aider et l’aider, faites le tester ! ça va lui permettre de comprendre pourquoi il ne fonctionne pas de la même façon que ses camarades. Expliquez à vos proches que la précocité n’est pas forcément un avantage, cela les aidera à compatir et ils ne vous verront pas comme des vantards qui pensent avoir engendré un surdoué ! ne baissez jamais les bras, il y a toujours des solutions, plusieurs écoles existent en France pour nos petits… Bon courage !

        Répondre

  20. primavera
    jan 27, 2013 @ 23:13:00

    Bonsoir, mon fils est dans une école où le personnel et la directrice sont très attentifs. Sur leur conseil, nous avons accompagné notre fils chez une psychologue qui a effectué un long test de plus d’une heure. Il a 147 de QI, et les questiins comencent a arriver. Je recherche donc une association dans l’herault et le moyen de proposer a mon enfant un bon accompagnement. Merci beaucoup pour vos conseils.

    Répondre

  21. Françoise
    jan 29, 2013 @ 14:56:43

    Bonjour,

    Les principales associations sont
    – l’Afep, que vous pourrez contacter via le lien ci-contre,
    afep34@afep.asso.fr
    et l’Anpeip, voir si la section Hérault est encore active.

    Le mieux est sans doute de contacter les deux associations pour voir laquelle répondra le mieux à vos attentes, et pourra aussi vous mettre en contact avec des parents.

    Cependant, en principe le psychologue qui a testé votre enfant doit aussi pouvoir répondre à vos questions et donner des préconisations en fonction de ce qu’il a « vu » (conseils pour l’école, activités à pratiquer en fonction de sa personnalité, points particulier sur lesquels il faut « travailler » éventuellement à la maison…), car un bon accompagnement vient aussi, au départ surtout, de la présence et l’aide des parents.

    Répondre

  22. Leelou
    oct 21, 2014 @ 21:06:20

    Bonjour,

    J’ai lu vos commentaires et ça me rassure de savoir que je ne suis pas la seule à rencontrer des problèmes. Mon fils a 3 ans et 1/2 et est en 2ème année de maternelle bilingue. Il déteste l’école, a une phobie des groupes et met le bazar en classe depuis cette année quand il ne tente pas de s’enfuir discrètement de la classe (il a déjà réussi à disparaître plusieurs fois et a causé des frayeurs aux maîtresses…).
    On est convoqué (mon mari et moi) à l’école avec toute l’équipe (directrice, professeurs, responsable du périscolaire, personnel de la cantine, psy scolaire, etc.) car son attitude pose problème. Il empêche la classe d’avoir lieu. Il a beau être mis à l’écart toute la demie journée seul dans une pièce, mon fils n’en a que faire. Il préfère ça. je lui en ai parlé mais quand il fait des efforts en classe, il est insupportable avec moi. La maîtresse de français a compris qu’il souffrait d’être en collectivité et qu’il n’était pas bête mais il a besoin de se déchargeait de ce qu’il ressent. est-il précoce pour autant? il n’a pas un langage très développé mais il est très intelligent, a dit son premier mot avant un an et c’était le prénom de son père!! Il savait out l’alphabet, appris seul, reconnaissait chaque lettre avant ses 2 ans sur les étiquettes , dans les magazines… avant ses 2 ans et pouvait écrire pas mal de lettres aussi. Il nous aécrit son prénom dan sl’ordre à 3 ans à la suite d’un pari fait avec mon mari pour qu’il vienne jouer avec moi à un jeu. J’ai sollicité mon époux pour nous rejoindre (ma famille et moi) et il a dit « si Hugo écrit enfin son prénom dans l’ordre je joue » ». Mon fils a compris, il a pris l’ardoise, écrit son prénom dans l’ordre et dit à son père « papa, tu joues! »On était tous estomaqué; Parfois il fait des trucs hallucinants. Il a beaucoup d’humour, joue avec les mots et les sonorités. C’était un vrai clown avec les enfants de sa nourrice mais à l’école c’est un autre enfant! Plusieurs personnes m’ont dit de voir pour la précocité mais la psy qui le suit ne m’encourage pas sur cette voix. mon généraliste le trouvait précoce avant l’entrée à l’école. Après on a déménagé et il a changé, arrêté d’évoluer au niveau du langage et a commencé à changer. Je n’arrive plus à me faire entendre, il n’écoute plus. A part les histoires le soir (je peux en lire 10 d’affilée, il adore ça!) Je ne sais pas quoi penser.

    Comment savoir? Et comment l’aider surtout?
    Ma tante est surdouée et mon frère était précoce et ingérable. Il a fait son master tout en travaillant. Sans assister aux cours!! Insupportable, il se faisait virer de partout mais n’avait pas de problème pour se faire des amis par contre. Il excellait pour les bêtises.

    N’hésitez pas à me donner une adresse sur Strasbourg.

    Répondre

  23. Françoise
    oct 22, 2014 @ 13:24:04

    Bonjour,

    Je vous mets ici une réponse postée par de Christine :
    Bonjour,
    Je ne connais personne fans votre région, malheureusement. En revanche, je vous conseille de changer de psy car on encourage pas un enfant à être précoce, il naît comme ça! Essayez de trouver psy spécialiste de la précocité mais les tests sont difficiles avant 4 ans.e vous basée pas sur le langage, je connais des précoces qui n a pas parlé correctement avant l âge dr 6 ans. N hésitez pas à consulter un BON orthophoniste, pour avoir un bilan.

    Bon courage

    Sinon, je suis d’accord avec elle, il vaut mieux consulter un bon psy car pour aider votre fils il faut qu’il évolue en tenant compte de sa vraie personnalité.
    Je ne saurais que trop vous recommander de voir Mme Droehnle-Breit, à Lingolsheim (vous la trouverez dans l’annuaire), spécialiste compétente que j’ai vue personnellement pour mes enfants.

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoignez gratuitement la communauté EPI pour profiter des fonctionnalités avancées !

×